LYON ENVAHI PAR L’ISLAM
(Henry Jabeau-Chamblanc)

L’islam à Lyon est une réalité de chaque jour, pour ne pas dire de chaque instant tant cette religion tend de plus en plus à marquer le territoire. Religion de conquête qui s’attribue de plus en plus de place et qui fonde des clivages communautaires contraires à l’idée que l’on se fait habituellement, dans nos rangs, de la concorde républicaine.

Lyon et sa grande mosquée… Lyon et ses marchés différenciés, ses quartiers particuliers, la plupart interdits aux forces de police et dans tous les cas éloignés des pratiques sociales qui restent les nôtres.

Lyon, ville d’une première approche de transition cultuelle et culturelle, Lyon, ville laboratoire pour un islam qui cache ses intentions ; de cet islam de combat qui reçoit parfois le soutien de nos prêtres œcuméniques !

Lyon, ville citoyenne qui n’est plus véritablement ce qu’elle est et qui semble très bien s’en accommoder…

Lyon, qui ne porte plus le juste regard citoyen sur son environnement et qui oublie un peu trop facilement cette « rue Paul Bert » et de ce quartier de la « Fosse aux Ours » qui pose encore des problèmes sécuritaires. De ce quartier qui a permis l’expérimentation du regroupement des commissariats afin d’occuper le terrain légal longuement abandonné aux mafias et aux prêcheurs de la haine de la France et de la chrétienté !

Vous qui n’êtes pas lyonnais, ne pensez pas que nous exagérons. Lyon est une ville très exposée. Et dans une certaine mesure, certainement plus qu’ailleurs, les risques d’attentats ou de problèmes de guérilla sont plus nombreux qu’à Marseille ou Paris. Effectivement, et personne n’en est vraiment surpris, dans nos banlieues, la « racaille » est souvent armée de Kalachnikov alors que nos policiers en sont restés au 9 m/m… Police qui n’est pas suivie par sa hiérarchie lorsqu’elle fait son travail et qui reste toujours aussi exposée.

Au-delà, et pour preuve s’il en est, on remarquera que Lyon est une ville d’expérimentation pour la police. N’est-ce pas à Lyon, dans ce qui fut la capitale des Gaules, que le gouvernement d’Emmanuel Macron lance une vaste concertation destinée à revoir les missions et l’organisation des forces de sécurité, afin de gagner en efficacité et en proximité ?

À votre avis, risquerait-on de l’argent public en des expérimentations qui ne soient pas justifiées par un terreau particulier ? C’est donc bien la preuve que notre ville a atteint un haut degré d’insécurité pour que l’opération « police de sécurité du quotidien » soit mise en œuvre dans notre bonne ville de Lyon !

Et puis, que penser aujourd’hui des risques d’attentats à Lyon ? La menace terroriste n’a jamais été aussi élevée. Depuis le mois de janvier, 13 attentats ont été déjoués. Combien sont en préparation ?

Imaginons que nous approchons de la Fête des Lumières 2017 qui aura lieu du jeudi 7 au dimanche 10 décembre. La ville, comme chaque année, va bientôt dévoiler le programme des festivités. Dans un contexte de guerre larvée avec l’islam de combat, au fait que le plan Vigipirate n’est plus une réalité, à quoi devons-nous nous attendre ?

Il est temps de prendre la mesure des choses. Aujourd’hui, à Lyon, mais certainement dans de nombreuses villes, le problème est qu’on a laissé monter cette idéologie de l’islamisme radical en France qui, aujourd’hui, est inconvenable.  Le laxisme de l’État mais aussi des élus qui fondent la République, a été trop grand. Les Frères Musulmans, avec les salafistes et toutes les revendications religieuses, sont partout présents à Lyon : au sein des entreprises, au sein des écoles publiques, avec le voile mais aussi dans la police et l’armée… Combien de témoignages de compagnons qui affirment que le voile est porté discrètement dans certains services de la Fonction Publique et des attitudes fuyantes de chefs de services qui détournent les regards lorsque des fonctionnaires, d’origines extra-européennes, portent des vêtements très larges, se couvrent en sortant des bâtiments de la République ? De ces mêmes chefs de services qui stigmatisent les chrétiens ou les patriotes, lesquels ne peuvent, et ne doivent exprimer publiquement leurs sentiments ! Fussent-ils républicains !

Ne nous voilons pas la face, la majeure partie de l’islam en France adhère au projet de l’État islamique. C’est d’ailleurs ce principe qui guide les principes du terrorisme, comme c’est aussi ces postures qui créent volontairement les clivages communautaires. De ces clivages qui nous mènent à la guerre civile, à la balkanisation de la société républicaine.

Et c’est d’ailleurs cette conscience populaire qui me fait écrire et penser que nombre de lyonnais en ont marre. Certes, ils ne le disent pas tous selon les mêmes manières. Mais ce que « Monsieur et Madame Tout-le-monde » mesure, c’est que le terrorisme est en lien avec tous les musulmans. Il n’y a pas un bon et un mauvais islam. Il y a l’islam.

Et c’est aussi parce que j’ai été insulté à Lyon, qualifié de « sale mécréant », de « kouffar », d’« infidèle » (alors qu’issu d’une famille qui compte deux GM de l’Ordre du Temple) que je perçois une haine grandissante de ce que nous sommes et de l’image que nous renvoyons, bien malgré nous, à cette nouvelle communauté musulmane conquérante.

Clairement (et je le pense !) à Lyon, nous sommes très exposés. À tel point que j’estime dangereux pour la République, et notre approche sensible de la Liberté que des groupes aspirant mimer la respectabilité citoyenne puissent s’exhiber comme ces jeunes du centre social de La Grappinière, à Vaulx-en-Velin, qui ces derniers temps multiplient les rencontres avec des détenus à Guantanamo, des imams pour soi-disant aiguiser leur connaissances…

Comme si des jeunes musulmans estimaient pouvoir réformer cette religion ou faire évoluer leur conscience de Dieu et des hommes. Disons plutôt qu’ils exhibent des pratiques « intellectuelles » pour trouver des cheminements qui autorisent une interprétation différenciée du Coran qui ne choque pas les chrétiens et les juifs. De ces chrétiens qui, endormis, oublieront que seuls les hadiths fondent la religion islamique… Considérant que la communauté juive n’est dupe de rien, trop habitués qu’ils sont de leurs pratiques coutumières assassines…

Aujourd’hui, à Lyon comme partout en France, nous devons dire les choses. Appeler un chat un chat afin d’éviter que l’on nous reproche justement tout amalgame : il y a trop de musulmans en France et l’islam ne devrait pas s’exprimer comme d’une norme culturelle en République Française.

Sur ce point, je suis très clair. Je dis ici que l’islam est une pensée englobante qui ne se différencie en rien et qu’il est un système de pensée politique global. Je sais très bien qu’à Lyon, pour avoir fréquenté assez souvent des groupes et partis souverainistes ou gaullistes que nombre de lyonnais des beaux quartiers, le plus souvent, voudraient encore croire que l’islam politique n’a rien à voir avec le musulman qui vit sa religion paisiblement. Cela est faux. L’islam est une “religion” de conquête.

Réagissons dès lors afin qu’il reste chez lui. Osons demeurer ce que nous sommes ! Des buveurs de beaujolais et amateurs de rosette !

Henry Jabeau-Chamblanc


À noter cette information intéressante des catholiques lyonnais au sujet de la rénovation de l’Église Saint-Bernard, où la Ville de Lyon est assignée en justice : https://www.lyonmag.com/article/92272/renovation-de-l-eglise-saint-bernard-la-ville-de-lyon-assignee-en-justice

Voir aussi : http://www.cnews.fr/france/video/lyon-une-eglise-bientot-centre-daffaires-182218#



 

 

8 Comments

  1. Cette situation ne résulte pas du laxisme des autorités, bien au contraire ! Avec la complicité des médias subventionnés, nos gouvernements veulent une société veule et docile, une société analphabète par les effets d’un enseignement dégradé et décadent. Ils veulent une société islamisée, donc privée de toute réflexion, de tout libre arbitre, une société soumise et fataliste. Ils veulent un gouvernement européen unique, antidémocratique et totalitaire : la Commission européenne qui impose ses directives sans concertation, au mépris de toute démocratie, bafouant ainsi la volonté des peuples souverains.

    Nos gouvernements veulent le métissage de la race blanche par application du monstrueux dit « Plan de Kalergi » dont la pensée a été trahie, corrompue par les socialistes…

    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-plan-kalergi-genocide-des-172751

     
  2. « Quand nos policiers n’ont que des 9 m/m… » Si tant est qu’ils aient les munitions des PM d’assaut car ce n’est pas souvent le cas, sans parler des Sig-Sauer qui s’enrayent facilement et qui ne valent pas grand chose au tir. Rien à voir avec le 7.62 russe très puissant. J’ai des amis à la BAC et à la CRIM qui m’assurent que 80% des policiers sont en fait des fonctionnaires passe-partout et qu’ils ont peur de leurs armes, donc loin d’être déterminés à combattre… Bref, on est mal barrés. Reste à compter que sur soi-même et quelques groupe de résistants qui se préparent…. comme en 1940 où ils étaient très peu nombreux. Quant aux autres…

     
  3. Cette triste image de Lyon m’a en effet été confirmée par mon petit-fils, militaire de carrière, qui a été envoyé là bas quelques mois cet été dans le cadre de l’opération Sentinelle. Il m’a bien décrit le climat délétère qui y règne et surtout le regard haineux des « jeunes » (pas forcément gaulois…) envers les militaires et bien entendu tout ce qui est Français et surtout représente l’État.
    Le mal s’étend partout soutenu par le « pasdamalgame »
    Danger… la mèche lente se consume déjà !

     
  4. ClaudeGermainV says:

    Bonjour. Je pense qu’au sujet des fameux « ATTENTATS DÉJOUÉS », un immense foutage de gueule nous tient en respect depuis des lustres. Disons que sous Sarkozy et surtout Hollande ou pendant 2 quinquennats le système (créateur en partie des fameux attentats) s’est fait mousser des dizaines et dizaines de fois… Le pire a été le quinquennat Hollande ou 1 à 2 fois par semaine le GIGN ou autre DGSE ou DST arrêtaient chaque semaine une bonne dizaine de pseudo-terroristes que l’on n’a jamais vu en fait. Il est apparu quelquefois aux yeux de la camera un ou deux types cachés sous une veste ou un tricot, ce qui n’a JAMAIS ô grand JAMAIS rempli les prisons de France et de Navarre;.. Où alors sont donc passés ces fameux terroristes pas par centaines ou par milliers arrêtés toutes semaines au pire tous les jours ou presque que Dieu fait ? Parce qu’il faut voir comment les merdias aux ordres des pouvoirs en place ont bassiné les moutons et autres veaux aveugles… On n’a bien sûr pas vu de constructions de prisons supplémentaires pour loger ces milliers de terroristes fictifs, parce que les « vrais », ceux-là, attendent sûrement impatiemment les ordres de guérillas urbaines qui viendront d’on ne sait où, peut-être bien du pays lui même. Et puis, pourquoi construire des prisons puisque l’on voit des prisonniers même dangereux suivre des cours d’équitation ou des vacances aux sports d’hiver ? Autant construire des maisons de repos paradisiaques pendant ce temps les CRONS…

     
  5. Lyonnais de naissance, il y a plus de 30 ans que je m’égosille en vain pour dénoncer la propagation de ce cancer dans cette ville si chère à mon cœur.
    30 ans que que je passe pour le facho de service, 30 ans que certains me regardent avec condescendance, jugeant que mon « intolérance » est la cause directe d’un manque d’éducation, d’études… Bref l’irrécupérable d’extrême-droite !
    Mais il ne faudra pas 30 ans pour que l’on allume des bougies, et ce ne sera pas la fête des lumières !

     
  6. C’est l’héritage laissé par « Son Altesse Sénilissime » l’ancien maire de Lyon.

     
  7. « Quand un musulman dit qu’il n’y a pas assez de mosquées en France ».
    Évidemment qu’il n’y a pas assez de ces usines de conditionnement !! Car la secte musulmane (je ne peux vraiment pas appeler ça religion) tient absolument à garder sous le joug, sous la terreur et sous pression, l’ensemble de leurs soumis. Ainsi s’il y avait assez de ces mosquées pour les avoir tous sous la main ils marcheraient comme un seul homme aux ordres des politiciens-dictateurs-imams. Et bien sûr, ils ont inventé un bon truc pour les avoir (en plus, ceux que l’on ne voit pas à la mosquée se font traiter d’infidèles et promis à… l’enfer) ; ce truc, je l’ai appris par un muzz « totalement intégré » (?) à qui je demandais : « pourquoi tu ne pries pas chez toi en tête à tête avec Allah ? C’est plus intime et il ne voit que toi ». À cela, il me répondit que prier à la mosquée rapportait 5 fois plus qu’à la maison !! C’est pas beau ça ???
    Il y a en France 2 catégories de muzz ; ceux qui n’ont rien à perdre et vont chercher les houris en tuant, et les autres qui ne veulent pas perdre les avantages octroyés par les kouffar et qui attendent en faisant le dos rond. Dans tous les cas la seule question à poser est : « Monsieur le muzz, est-ce que les lois de la République votées par les hommes pour les hommes passent avant toute loi d’Allah ? » 99,9% de réponses NEIN ! Sauf les chevaux de Troie style Boubakeur, qui diront « Mais bien sûr » (les doigts croisés dans son dos !)
    O mosquée(donc pas…

     
  8. Quand le commandant décide de foncer à toute vapeur dans la brume vers la côte, le matelot radariste qui voit la connerie ne peut pas donner d’ordre de route à l’homme de barre. S’il survit à l’échouage, il pourra toujours faire sa fête au commandant mais les noyés resteront noyés…

     

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

WordPress spam bloqué par CleanTalk.
RÉSISTER EN 2018 (Luc Sommeyre)

RÉSISTER EN 2018
(Luc Sommeyre)

30 décembre 2017

Je me réfère expressément à l’article de notre ami Marc Le Stahler, publié le 27 décembre, intitulé CHRONIQUES DE LA RÉSISTANCE – décembre 2017. La « Colère » est légitime. Le « Courage » est de rigueur. Il manque simplement à ce noble binôme quelque chose qu’on appelle… « Intelligence stratégique ». Aucune association dite patriotique déclaréeRead More

 
RÉSISTER EN 2018 (Luc Sommeyre)

RÉSISTER EN 2018
(Luc Sommeyre)

30 décembre 2017

Je me réfère expressément à l’article de notre ami Marc Le Stahler, publié le 27 décembre, intitulé CHRONIQUES DE LA RÉSISTANCE – décembre 2017. La « Colère » est légitime. Le « Courage » est de rigueur. Il manque simplement à ce noble binôme quelque chose qu’on appelle… « Intelligence stratégique ». Aucune association dite patriotique déclaréeRead More

 
CHRONIQUES DE LA RÉSISTANCE − décembre 2017(Marc Le Stahler)

CHRONIQUES DE LA RÉSISTANCE − décembre 2017
(Marc Le Stahler)

27 décembre 2017

« L’Espérance a 2 filles superbes : la Colère pour que ce qui ne doit pas être ne soit pas et le Courage pour que ce qui doit être soit. » Saint Augustin (Les Confessions) Je titrais précédemment le genre d’article que vous allez lire : « Chroniques de la Décadence ». Pourquoi ce changement ? Parce-queRead More

 
EURISLAM  (L’Imprécateur)

EURISLAM
(L’Imprécateur)

12 janvier 2018

EURISLAM est un rapport commandé par la Commission européenne, financé par le Fonds FP7-SSH qui bénéficie d’un budget de 687 millions d’euros prélevés sur nos impôts, et qui propose une méthode pour implanter l’islam au cœur de l’Europe, comme l’illustre parfaitement sa couverture. Dimitris Avramopoulos (←), le Commissaire européen auxRead More

 
« ET EN MÊME TEMPS… » (Éric de Verdelhan)

« ET EN MÊME TEMPS… »
(Éric de Verdelhan)

9 janvier 2018

Le Macronisme serait-il une pandémie contagieuse revue à la hausse ? Il semble en effet, si l’on en croit les sondages, que les Français se rallient massivement à ce qu’on ne peut pourtant pas qualifier de « courant de pensée » : le vide sidéral macronien, l’art du verbe creux, du n’importe quoi, deRead More

 
LES MUSULMANS PEUVENT-ILS  ÊTRE FRANÇAIS, JURIDIQUEMENT PARLANT ? (L’Imprécateur)

LES MUSULMANS
PEUVENT-ILS ÊTRE FRANÇAIS, JURIDIQUEMENT PARLANT ?
(L’Imprécateur)

16 janvier 2018

Pour être français, il faudrait que les musulmans fassent partie du peuple français. Pendant deux mille ans, philosophes, historiens, hommes politiques ont cherché à définir la notion de peuple. Ils sont arrivés à un consensus au XIXème siècle. Depuis, ce consensus n’a pas varié. Il a été entériné en juilletRead More

 
NOVEMBRE 2017 :  CHRONIQUES DE LA DÉCADENCE (Marc Le Stahler)

NOVEMBRE 2017 :
CHRONIQUES DE LA DÉCADENCE
(Marc Le Stahler)

5 novembre 2017

RACISME ORDINAIRE À Londres, un musulman, condamné à 12 ans de prison pour viol et menaces de mort, vient de faire appel, considérant que le jury était « trop blanc, trop catholique et pas assez musulman ». Son avocat a déclaré quant à lui que le jury avait « des idées préconçues etRead More