IL EST URGENT DE CONSTRUIRE DE NOUVEAUX DÉBEURDINOIRS
(Luc Sommeyre)

Share Button

Le débeurdinoir

A priori, ce mot ne vous dit pas grand chose… Vous êtes excusé. Il s’agit là d’un bien curieux endroit. Le premier des débeurdinoirs – « l’authentique » – fut le sarcophage mérovingien en forme d’autel de pierre érigé dans une église romane de l’Allier, où fut inhumé Saint Menulphe, moine irlandais du VIème siècle qui s’en revenait d’Italie, sur la route de son pays natal où il souhaitait finir ses jours.

La légende de Saint Menulphe

Saint Menulphe et Blaise-le-Beurdin

Sous le règne de Childebert (511-558), Saint Menulphe, anachorète reconnu fait évêque de Quimper par la grâce de Saint Corentin, épuisé par les fatigues de son voyage, fit halte au petit village de Mailly-sur-Rose aujourd’hui connu sous le nom de Saint-Menoux, non loin de Moulins, en Bourbonnais. C’est là qu’il mourut sans jamais avoir pu rejoindre l’Irlande. Pendant son séjour, Saint Menulphe avait pris sous sa protection un simple d’esprit, Blaise, souffre-douleur des villageois, dont il fit son serviteur. À la mort du saint-homme, son corps fut déposé dans un cénotaphe comme on en trouve encore dans certaines églises romanes primitives. On pratiquait souvent en ces lieux le désenvoûtement comme cure ultime avant l’exorcisme. Le nom de « Saint Menoux », emprunté au vocable de Blaise qui ne parvenait pas à prononcer correctement le nom du Saint, fut donné au village. Une abbaye de bénédictines fut créée au Xème siècle pour accueillir les pèlerins.

Terrassé par la mort de son protecteur auquel il vouait une piété filiale absolue, notre pauvre serviteur (appelé « beurdin » par les habitants alentour, mot signifiant « l’idiot du village » en patois bourbonnais) pratiqua une excavation dans le sarcophage où était inhumé Saint Menulphe pour le voir une dernière fois. Notre « beurdin » donc, entra sa tête dans le trou, sanglota d’abondance et pria avec ferveur. Mais… quand il se dégagea du sarcophage, il s’en trouva fort ostensiblement « débeurdiné », devant les villageois médusés qui se rendirent à l’évidence : Blaise n’était plus un beurdin !

Un miracle de plus au crédit de Saint Menulphe !

De l’utilité extrême du débeurdinoir

Les débeurdinoirs n’ont pas été fabriqués à la chaîne. À ma connaissance, il en existe un autre cependant, en l’église de Saint-Germain-en-Brionnais, village de Saône-et-Loire. De l’avis d’experts (auquel je me range humblement) ce sont là les seuls débeurdinoirs au monde. Pour le moment…

Mais réfléchissons un instant… Quelle sublime fonction auraient-ils aujourd’hui ! Rien de plus simple : pour « débeurdiner le beurdin », il faut et il suffit de faire s’agenouiller le drôle, et le contraindre à passer la tête dans l’orifice ad hoc. Sitôt le rituel accompli, le beurdin recouvre miraculeusement des facultés mentales à peu près acceptables, au moins dignes de celles dont font preuve aujourd’hui les dirigeants de notre pays.

Le saviez-vous ? – Il est encore aujourd’hui de fort nombreux beurdins !

D’ailleurs, le nom de « beurdin » est si bien porté qu’il s’est changé en patronyme, et il n’est pas rare de croiser en société Mme et M. Berdin ou autre Bourdin. Un concours de circonstances, me direz-vous.

Dites-moi si je fais une « bourde » !

Mais ce nom si populaire est devenu aujourd’hui la coquetterie d’hommes politiques, généralement des énarques, qui vont vous « apprendre à vivre ». Voire même, qui vont vous « apprendre à penser » comme de célèbres journalistes qui font l’opinion.

Gageons que si tous les beurdins de France se rendaient ensemble aux débeurdinoirs connus, les routes de l’Allier et de Saône-et-Loire seraient vite encombrées.

Attention ! De source confidentielle et protégée, il a été permis d’apprendre que les nouveaux locataires de l’Assemblée Nationale seraient « En Marche » vers Saint-Menoux. Le pèlerinage sera suivi par RMC. Devinez qui sera le commentateur…

Remarque importante : la débeurdinothérapie est aussi vivement conseillée à tous ceux qui avalent gloutonnement (et digèrent sans crampes d’estomac) le Journal de 20 Heures.

 

Luc Sommeyre
28/01/2018



 

Share Button
IL EST URGENT DE CONSTRUIRE DE NOUVEAUX DÉBEURDINOIRS
(Luc Sommeyre)
Évaluez ce billet!

10 Commentaires

  1. Distrayant , mais maintenir la cohésion au sein de la Résistance serait pas mal non plus, car je sens que de ce côté là, ça part en sucette.

  2. Eric ADAM CVD dit :

    N’oublions pas les « cons-sommaniaques » qui vantent les bienfaits d’une chaîne de « supermarket » made-in-USA ; « BURDINES » !
    Sans doute seraient-ils bien inspirés par la « déburdineothérapie »…
    À moins que les coups de « bourdin » derrière la tête ne changent les GOURDES en BOURDES…

    Tiens… et les « latrines » publiques si chères aux rues de Paris des années 45-69 ? – Je suis sur que les « BEURDINS » y seraient à l’aise !

  3. D’emblée j’étais donc excusé et j’en suis ravi car dans débeurdinoir il y a « beur » et j’ai cru à un article sur la remigration…
    Quant à Bourdin j’ai une fâcheuse tendance à omettre le « d ».

  4. SUCCULENT billet !

  5. Claude Roland dit :

    Je connais bien cette histoire, étant né dans l’Allier près de Vichy (Celte du clan Arverne et fier de l’être). Mon père me racontait cette légende de St Menoux quand je le faisais rire par mes pitreries.
    Les beurdins sont beaucoup trop nombreux dans ce pays soi-disant « culturel », en témoigne notre dérive nationale. Tu parles de culture !!! Ils n’ont hélas pas besoin de se rencontrer pour se reproduire car ils sont issus de générations spontanées. Si les beurdins étaient sur orbite, le soleil serait voilé en permanence. Par contre la machine médiatique à ensuquer fonctionne plein pot et les seuls à qui on accorde la parole sont les journaleux de médias abrutissants comme Bourdin. Qui eux-mêmes donnent la parole essentiellement aux beurdins. La boucle est bouclée et le système d’abrutis s’auto-alimente.
    Bref, « on n’est pas rendus » comme disait mon grand-père.

  6. QUI POURRAIT ENVOYER CET ARTICLE À CANTELOUP ?

  7. Bizarrement, après cette lecture, je retrouve la foi.
    Quel dommage que le catholicisme n’utilise pas la coercition.
    J’en débeurdinerais bien quelques uns dans mon secteur.
    😀

Qu'en pensez vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

WordPress spam bloqué par CleanTalk.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

BATACLAN : CE N’EST QU’UN DÉBUT, LE COMBAT CONTINUE ! (Marc Le Stahler)

BATACLAN : CE N’EST QU’UN DÉBUT,
LE COMBAT CONTINUE !
(Marc Le Stahler)

21 septembre 2018

« L’UNION FAIT LA FORCE »   LES « CONCERTS DE LA HONTE » DU RAPEUR ISLAMISTE MÉDINE PROGRAMMÉS AU BATACLAN LES 19 ET 20 OCTOBRE SONT ANNULÉS ! Journalistes, politiciens collaborationnistes et médias menteurs s’organisent déjà pour évoquer un signe d’apaisement vis-à-vis de la « polémique » qui se serait installée,Lire la suite

BATACLAN : À « J − 28 » VICTOIRE ! (Luc Sommeyre)

BATACLAN : À « J − 28 »
VICTOIRE !
(Luc Sommeyre)

21 septembre 2018

LE CONCERT DU RAPPEUR ISLAMISTE MÉDINE N’AURA PAS LIEU AU BATACLAN LE 19 OCTOBRE COMME « ILS » L’AVAIENT PRÉVU Grâce à l’immense levée des boucliers de France, grâce à la mobilisation des familles des victimes, des médias et associations patriotes (CCP du général Christian Piquemal, VPF du général Antoine Martinez, LIGUELire la suite

MACRON ET « LES PAUVRES » (Jean Goychman)

MACRON ET « LES PAUVRES »
(Jean Goychman)

15 septembre 2018

Avec une cote de popularité en chute libre, il apparaît normal que notre président tente de colmater la brèche qui vide son réservoir électoral à une vitesse croissante. Pensant, peut-être avec raison, que le qualificatif « président des riches » attribué par les médias pouvait être la cause principale de cette impopularité,Lire la suite

MACRON ET « LES PAUVRES » (Jean Goychman)

MACRON ET « LES PAUVRES »
(Jean Goychman)

15 septembre 2018

Avec une cote de popularité en chute libre, il apparaît normal que notre président tente de colmater la brèche qui vide son réservoir électoral à une vitesse croissante. Pensant, peut-être avec raison, que le qualificatif « président des riches » attribué par les médias pouvait être la cause principale de cette impopularité,Lire la suite

MACRON PRÉSIDENT : LE DEAL AVEC ROTHSCHILD (L’Imprécateur)

MACRON PRÉSIDENT : LE DEAL AVEC ROTHSCHILD
(L’Imprécateur)

23 septembre 2018

Pour bien comprendre où se trouve l’anomalie entre le niveau déclaré et le niveau réel de la fortune du président Macron, il faut partir du moment où cette richesse lui est tombée du ciel par la grâce de l’un des plus anciens et des plus prospères établissements financiers du monde :Lire la suite

Planisphère et connexions symbole du réseau

LE RETOUR DES ÉTATS-NATIONS
(Jean Goychman)

23 septembre 2018

Nous vivons une période historique, même si beaucoup d’entre-nous n’en ont pas la conscience. Le monde de l’après seconde guerre mondiale est en profond bouleversement. Les institutions humaines, dont le fonctionnement répond souvent au besoin de remédier aux cataclysmes qui n’ont pas été évités, ont toujours eu du mal àLire la suite

ALGÉRIE + REPENTANCE = TRAHISON Lettre ouverte au Président de la République (Éric de Verdelhan)

ALGÉRIE + REPENTANCE = TRAHISON
Lettre ouverte au Président de la République
(Éric de Verdelhan)

19 septembre 2018

« Je n’aurais pas d’horreur de la trahison si elle était faite pour me rendre maître du monde. » Fénelon : « Le jeune Pompée et Ménas » (1712)   « Monsieur le Président, « La citation en entête de cette lettre pourrait être de vous tant on vous sait capable de toutes les bassesses, de toutesLire la suite