LES PREMIERS SIGNES DE LA GUERRE CIVILE
(Ivan Smolensky)

On interroge des personnes au hasard (à la différence des médias mainstream où tout est filtré en fonction de ce qu’on veut faire passer) : « pensez-vous qu’on va aller vers une guerre civile ? » La réponse est majoritairement « OUI ». Mais en revanche, personne n’en perçoit les signes avant-coureurs.

Pourtant tous les signaux clignotent au rouge. Hier encore un membre des forces de l’ordre a été écrasé par un jeune d’une quinzaine d’années, sur une moto (volée ?). Les enseignants se font frapper par des élèves encore adolescents mais d’une violence extrême, les matons dans les prisons sont victimes d’agressions répétées. Quant à la Police ou Gendarmerie les violences sont de plus en plus le fait de groupes de provocateurs qui déterminent des « territoires ». Un pouvoir civil comme en Corse se fait menaçant avant même une réunion pour faire le point. Quant aux pompiers, pourtant des gens dévoués, ils sont des cibles pour la racaille.

Il n’y a qu’une attitude : c’est d’agir avec une fermeté exemplaire et ce n’est pas celle des radars de vitesse, des amendes pour stationnement, des points sur le permis qui touchent le citoyen ordinaire pour mieux masquer l’impuissance organisée contre les vrais fauteurs de troubles.

Aujourd’hui, curieusement, on assiste à ce que nous appelons « une impuissance organisée ». En clair, l’appareil de l’État (Justice, Police, Enseignement, Prisons) ne répond plus à sa mission. Les causes sont multiples : le désir de ne pas envenimer les choses avec une riposte adaptée, le laxisme traditionnel de la classe politique aux idées gauchisantes et bien entendu la Justice instrumentalisée qui n’est plus adaptée à la vraie situation ou qui est sous influence de sa partie extrémiste. On en arrive à une Justice de classe aux contours flous : qui est l’agresseur, qui est l’agressé ? On interprète l’acte de l’agresseur comme une défense contre une société injuste… Celui qui se fait cambrioler est injuste parce qu’il possède ce dont le cambrioleur a besoin… Celui qui se fait agresser a une attitude qui pousse l’agresseur à se défendre, voire à tuer.

On peut dire que l’attitude de la Justice, de plus en plus déséquilibrée, favorise le développement de cette violence qui se banalise, mais la faute majeure repose sur le système politique qui fait les lois et sur les dirigeants qui ont une mission de défendre la Société face à ses ennemis intérieurs et extérieurs. Or l’ennemi intérieur devient plus redoutable que l’ennemi extérieur parce qu’il se fond dans la population. L’ennemi intérieur puise sa tactique dans le communisme où le révolutionnaire est dans la population comme un poisson dans l’eau. Il se nourrit des failles de la Justice et des innombrables complicités directes ou indirectes qui est le fait d’associations et d’individus télécommandés par un pouvoir occulte.

Mais rien ne serait à ce degré sans l’incroyable passivité des populations et cette incapacité à établir les responsabilités dans l’échelle de la dégradation. LE CITOYEN EST RESPONSABLE DE SON VOTE même lorsqu’il n’y participe pas puisqu’il accepte par avance d’être gouverné par ceux qui l’emporteront. Ceci aboutit à qualifier des dirigeants profondément médiocres issus d’une même classe dirigeante, celle qui a fait la preuve de son incapacité et surtout d’un alignement total sur ce pouvoir de l’ombre, le seul qui soit bien réel puisqu’il dispose de tous les moyens : financiers, médiatiques, et le soutien des institutions internationales qu’il a infiltrées.

Enfin, et c’est aussi un aspect de la « faute » globale, il y a aussi l’attitude de ceux qui seraient censés détenir l’autorité. Les enseignants n’ont pas su donner l’exemple, tout comme leur hiérarchie, d’abord en contestant de façon permanente, quels que soient ceux qui sont au pouvoir. Ils ont donné un mauvais exemple de contestation systématique allant au désordre. Se plaindre que leurs élèves les dépassent est la preuve de leur inconscience et de syndicats « pourris ». Quant à la Police, du point de vue de ses composantes, bien trop souvent elle a laissé faire le pouvoir dans ses excès au lieu de refuser de devenir une milice politique capable de traquer ceux qui ne complotent pas contre ce Pays. Force de répression, elle a mélangé les bons avec les mauvais, donnant ainsi une image faussée et négative d’elle-même. De ce fait elle s’est condamnée à subir les violences.

Si on prend l’affaire Théo, les policiers auraient dû soutenir leurs collègues alors que le président violait son devoir de réserve en accourant au chevet d’un individu qui n’en aurait pas été là s’il avait fait autre chose que résister. L’enquête a été court-circuitée dès le début pour devenir simplement à charge contre les policiers. Là, la Police aurait dû réagir en demeurant passive. Au contraire ! Ce qui en découle est simple : puisqu’elle ne bénéficie pas d’une protection suffisante, elle se retrouve exposée aux coups et n’obtient pas cet élan de solidarité nécessaire qui serait aussi un rempart contre un pouvoir en plein aveuglement.

Tout simplement, ce qui se passe aujourd’hui est la conjonction de tous les moyens de destruction parce qu’un pouvoir occulte en a décidé ainsi et l’immigration par vagues de plus en plus importantes profite de la faille juridique que constitue le devoir d’accueil des réfugiés par ce qu’on le devient très vite en provoquant d’autres guerres civiles qui vont servir d’excuse réelle ou fausse : les tortionnaires vont fuir à leur tour et prétendre être des réfugiés au même titre que les victimes. On fait revenir, soi-disant au cas par cas, des djihadistes pour leur éviter une sanction sur leur lieu de capture. C’est donc le renversement que nous avions montré plus haut, où l’assassin est victimisé par une Justice politisée.

On vient de voir au travers de deux élections que le taux de participation s’affaiblit encore et c’est le signe que l’opinion se rend de plus en plus compte qu’elle est manipulée, mais c’est bien tard.

En mai dernier, ce peuple s’est coupé les ailes et en supportera les conséquences à un terme qui est de moins en moins lointain.

Ceci veut dire que lorsque l’ordre ne peut plus être assuré, que la Justice est une arme aux mains de ceux qui vont détruire ce pays, le temps du « débat démocratique » n’est plus adapté.

Les réactions sont modestes. Trop modestes pour servir de déclencheur à un mouvement populaire de salut national et nous ne le répéterons jamais assez : pour animer un tel mouvement il faut des chefs qui n’hésiteront pas à se découvrir et entraîner une force significative à se mettre en mouvement. Dans peu de temps les choses vont s’imposer puisqu’on voit désormais le camp subversif sortir des armes et s’en servir. À ce moment, et en référence aux derniers troubles de Calais, le camp subversif est armé. Il s’impose sur des territoires. Nous nous rapprochons de la confrontation armée avec les forces de Police.

La réaction en chaîne peut arriver très vite. C’est à ça que nous devons nous préparer. Le reste, espérons-le, coulera de source.

Ivan Smolensky
https://ivansmolensky.blog4ever.com/
05/01/2018



 

 

45 Commentaires

  1. Les votes blancs doivent être comptabilisés quand on n’aime ni l’un ni l’autre des deux candidats en lice au 2ème tour. Que peut-on faire d’autre que voter blanc ? Je n’engagerai plus ma responsabilité en votant pour le moins mauvais (ils le sont tous).
    C’est de l’enfumage…

     
  2. LE CITOYEN EST RESPONSABLE DE SON VOTE même lorsqu’il n’y participe pas puisqu’il accepte par avance d’être gouverné par ceux qui l’emporteront.
    D’accord, mais pour qui voter ? Aucun homme politique ne fait tout pour que çà se résolve. Comme on est dépendant de l’Europe qui impose, nos politiciens ne peuvent qu’obéir et non agir.

     
  3. Merci de nous donner cette approche de l’état de décomposition de la NATION, annonçant le réveil malgré tout douloureux mais inévitable en cas d’INSURRECTION VIOLENTE.
    Depuis plus de 10 ans, nous appelons au RÉVEIL CITOYEN DÉMOCRATIQUE dont nous avançons les VALEURS depuis 1974…
    Mais le Citoyen reste un veau en godillots car il attend toujours qu’un VAILLANT Gourou se lève et commande la huée vers le bastion… Ce « VALEUREUX CITOYEN » espère ainsi pouvoir bénéficier du résultat, sans encourir les revers en cas d’échec, et pour se réserver au moins la possibilité de s’exclamer ou de se dédouaner : « c’est pas moi, c’est l’autre »… ou « j’y étais, mais vous ne m’avez pas vu » !
    Alors QUAND aurons-nous le bonheur de voir se lever un Nouveau Général, quelles que soient le nombre de ses étoiles, pour nous solliciter et nous inviter « aux armes Citoyens, etc. » ?
    Moi, je ne serai pas là pour voir la victoire car ma santé ne me permet plus d’espoir. Alors je partirai DEBOUT et DEVANT, n’ayant pas besoin de me préoccuper de me défendre ou de m’enorgueillir du résultat…
    Debout j’ai voulu VIVRE… Debout je mourrai !
    N’oubliez jamais que la Démocratie, comme la LIBERTÉ, est une VALEUR qui ne se donne pas, mais qui se prend !
    Prenons enfin ces VALEURS et gravons les sur notre DRAPEAU!
    Éric Adam
    CRD-CVD
    Citoyen POPULISTE qui s’assume,
    Démocrate Intégriste Radicalisé,
    SEULEMENT Démocrate, mais TOTALEMENT Démocrate!
    encore « un peu LIBRE »…
    Mais sachant que ce n’est plus pour longtemps!
    Résistant des Forces Combattantes Démocrates du PEUPLE de FRANCE:
    « Combattants pour les Valeurs de la Démocratie »

     
    • C’est bien la démocratie qu’il faut régénérer car aujourd’hui, mais dans notre pays, ça ne veut plus rien dire…
      Pour moi, la référence est la Suisse. Et encore… c’est à perfectionner. Mais en France, nous en sommes très loin.
      Comment font la Suisse, l’Allemagne, les USA, le Royaume-Uni, etc., pour avoir des cantons/länder/états et régions qui confortent leurs traditions, langue locale et législation tout en formant un pays uni ? Ne peut-on pas faire ça en France en préservant les régions historiques traditionnelles, en leur donnant une certaines autonomie, en leur laissant leur patois tout en plaçant le français comme langue officielle ? Pourquoi ne pas laisser aux Corses, aux Bretons, aux Basques, etc., leurs langues, traditions et gestions en les conservant dans un État fondé sur une vraie démocratie et non une démocrassie à la con ?
      De toutes façons, c’est ce qui se produira quand la France sera partagée entre des régions chrétiennes et d’autres musulmanes, car croyez-moi, c’est ce qui se produira comme en ex-Yougoslavie, après une bonne guerre civile cruelle et nettoyeuse.

       
  4. Alexis Jouvenot dit :

    @Claude Roland
    Votre info est-elle de source sûre, car je suis très près de cette zone (3 km) ?
    Merci.

     
  5. Quand la GUERRE CIVILE se profile on peut penser aux moyens de faire la paix :
    « Aviez-vous entendu parler du vol yogique et de ses effets sur la physiologie, sur le mental et sur la société ?
    La Méditation Transcendantale et le programme MT-Sidhis ont la capacité d’apporter la paix en nous et dans le monde – car pour que la paix soit mondiale, il faut d’abord qu’elle soit fermement établie en nous.
    Pour établir la paix et la prospérité en France, il ne faudrait que 807 sidhas*
    pratiquant ces techniques quotidiennement deux fois par jour.
    C’est UTILE ! Cela pourrait aussi être considéré comme un «droit à la paix».
    Intervention (en français) du docteur Tony Nader !
    Amusons-nous à contempler la manière simple, naturelle et agréable d’apporter la paix
    et la prospérité dans nos vie et dans le monde…
    Yogiquement vôtre !  »
    https://bibicabayaorg.wordpress.com/2018/02/09/le-vol-yogique-pour-la-paix/

     
    • Vous n’avez sans doute pas tort « en théorie ».
      Mais ici, voyez-vous, nous sommes « dans la pratique ».
      QUAND UN INCONNU (À L’ENCONTRE DE QUI VOUS NE FORMULEZ AUCUN GRIEF) VOUS DÉCLARE COMME ÉTANT « SON ENNEMI », IL DEVIENT IPSO FACTO « LE VÔTRE ».
      LS

      NB : quant à la « méditation » (telle que pratiquée au Dhammākaya selon la stricte observance des enseignements de Bouddha), que je pratique quotidiennement depuis bientôt vingt ans, ça n’a strictement rien à voir ! Vous me voyez désolé de vous contredire…
      Il n’est pas indispensable de s’engluer dans les pratiques vaseuses et déformées de « Hare Krishna » et autres élucubrations à la mode éphémère.

       
      • Tout dépend de la technique employée car toutes les techniques de « méditation » ne permettent pas la TRANSCENDANCE !!! La Méditation Transcendantale (le nom l’indique) le permet et c’est pour cela que les résultats ont pu être MESURÉS par la science dans bien des domaines, dont le domaine de la baisse de la criminalité et de l’hostilité (voir http://pourlebiendetous.free.fr/publications/pdf/effet_maharishi_1994.pdf et aussi https://bibicabayaorg.wordpress.com/2018/02/10/l-union-mondiale-des-scientifique-pour-la-paix/).

        De plus, il est question de pratiquer régulièrement deux fois par jour ; méditer de temps à autres même sur 20 ans ne donnera pas les effets escomptés…

        L’Effet Maharishi PRÉCISÉMENT consiste à faire disparaître l’inimitié par l’effet de super-radiance qui irradie des ondes positives MESURABLES dans l’atmosphère (ces ondes viennent à la fois du cerveau et du coeur des volants yogiques).

        Pourquoi ne pas devenir un volant yogique vous-même ? Essayez ! Qu’avez-vous à perdre… vu que vous avez tout à gagner ?

        Yogiquement Vôtre

         
    • Ta fumé de la salade ????………drôle de troll, toi…

       
    • Les cimetières sont remplis de médito-contemplatifs…

       
    • La méditation ne vous servira pas à grand-chose quand vous aurez un poignard planté entre les deux épaules.

       
      • Sans doute avez-vous raison.
        Pour autant, la « méditation » est un exercice psycho-physiologique fort peu pratiqué par les Occidentaux de nos jours. Dans les Anciens Temps, cette technique était couramment utilisée par les Druides et les personnes initiées aux Mystères.
        Voir sur MINURNE : « Coup de gueule d’un raciste en colère » – 2ème partie, §§ La Race Rouge et La Race Jaune. (Cliquer sur le lien ci-dessus souligné bien entendu.)

         
      • La Méditation Transcendantale et le programme de MT-Sidhis visent à éliminer l’ennemi avant qu’il ne survienne… par la propagation d’ondes positives (voir https://www.heartmath.org/research/ sur la recherche sur les ondes, si ce sujet ne vous est pas familier), et également à transformer ses intentions néfastes si cet ennemi a déjà fait surface.

        Un groupe de volants yogiques de 807 personnes pour la France entière serait donc la solution pour la Paix dans notre pays.

         
    • Qu’est ce tu racontes toi ??
      Les moyens de faire la paix.
      T’es con ou tu le fais exprès ?
      Fait ton yoga, M. Ducon, et garde bien tes doigts dans ton c.
      Nous, on attend que ça.
      Que ça pète !
      Autant que ce soit maintenant, c’est notre avantage, certes petit, mais avantageux quand même.
      Quant ils seront 40 millions, ce sera trop tard.
      Alors tes machins de nian-nian à la cul-cul-la-praline, fourre-les toi dans le fion.
      On a pas besoin de trou du cul altermondialiste, on a besoin de bonhommes.

       
      • Un peu vulgaire, comme remarque, non ?
        Même si nous comprenons votre commentaire, en grande partie fondée, pourriez-vous avoir la gentillesse de vous exprimer de façon un peu plus… « soft » (sans pour autant altérer le fond de votre pensée, bien sûr…) ?

         
  6. Magnifique article ! Celui d’un visionnaire intelligent.

    Juste une bémol : l’attitude des élus n’est pas dictée par la crainte, mais elle est délibérée !

    Nos gouvernements, soutenus par les médias, veulent une société docile, analphabétisée par un enseignement décadent ; une société islamisée, donc privée de toute réflexion, de libre arbitre ; une société soumise.

    Ils veulent un gouvernement unique totalitaire : la Commission européenne qui impose ses directives tyranniques, au mépris de la volonté des peuples souverains.

    UNE DIRECTIVE DE L’ONU DE 2015 PLANIFIE LE GRAND REMPLACEMENT DES POPULATIONS OCCIDENTALES PAR UNE IMMIGRATION INCONTRÔLÉE PRINCIPALEMENT MUSULMANE.

    Nos policiers, en voulant maîtriser la racaille, s’opposent à cette politique génocidaire !

    Nos gouvernements veulent la disparition de la race blanche par métissage en application du dit monstrueux « Plan de Kalergi ».

    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-plan-kalergi-genocide-des-172751/u>

     

  7. Claude Roland dit :

    Les seuls dangers pour les résistants sont :
    – La répression d’un État collabo avec l’ennemi (comme sous le Maréchal Pétain)
    – Les disputes de clocher entre chefs de réseaux ou de groupes (comme sous Vercingétorix)

    Les solutions :
    – Il faut savoir attendre le moment propice et ne pas confondre vitesse et précipitation, tout en reconnaissant la valeur de chefs compétents et expérimentés en leur accordant confiance.
    – Dans une vraie Résistance, il faut avoir la force de mettre les égos personnels en berne pour le salut de la Nation.

     
  8. Claude Roland dit :

    Je transmets cette info que je viens de recevoir à l’instant d’un ami qui l’a lui même reçue :

    SILENCE RADIO DANS LE VAR ET AILLEURS – « Des barbus s’entraînent à tirer ».
    (2.02.2018)
    Le secteur de Cuges-les-Pins est décidément riche en faits divers.
    Non loin de là, au carrefour du Camp du Castellet en direction de Signes (83), voilà quelques mois, des maréchaux-ferrants de retour de La Ciotat (13) étaient attaqués par quatre « radicalisés ». À bord d’une Clio blanche dont l’immatriculation n’a pas été relevée (!), les quatre « barbus » ont bloqué le fourgon des artisans, et – armés de marteaux et de barres de fer – ont brisé les vitres du véhicule et porté des coups à la tête des victimes qui se protégeaient avec leurs bras tant bien que mal. La volonté de tuer est évidente.
    Le chauffeur, ayant perdu connaissance, a repris conscience et a pu redémarrer le camion et forcer le passage.
    Hospitalisés, les artisans étaient très choqués. Pas une ligne dans les journaux. La plupart des policiers et des gendarmes du secteur rencontrés ignoraient totalement l’affaire. Aucune note de recherches. Aucune diffusion. Aucune Clio blanche signalée. Silence radio. Les quatre « barbus » sont toujours dans la nature, prêts à remettre le couvert.
    Le stand de tir de Cuges les Pins est situé sur la route de Riboux, dans un vallon du domaine de Sainte-Marie des genêts (château des « Espèces »). Les responsables, qui avaient posé des pièges photographiques (semblables à ceux utilisés pour surprendre les animaux sauvages) ont eu la surprise de constater que des individus en « djellaba » étaient venus de nuit s’entraîner à la Kalachnikov. Les photos n’auraient pas été communiquées « pour ne pas être embêtés ».
    Pas une ligne dans les journaux, là non plus. Pas d’enquête. Silence radio.
    Les radicalisés à l’AK47 sont toujours dans la nature. Un bonheur n’arrive jamais seul.
    On pourrait s’interroger sur la présence d’un réseau islamiste actif dans le secteur…
    Dormez tranquilles braves gens !
    Entre deux ronflements, on a trouvé hier à Cuges, à l’embranchement qui mène au stand de tir, deux corps carbonisés, manifestement après avoir été abattus à l’arme à feu.
    La Provence n’est plus ce qu’elle était, mais elle n’a pas le privilège des barbus.
    Dans ce contexte de discrétion délibérée là où on aimerait une diffusion générale, on avait pris l’habitude que les actes terroristes émanant de sujets clairement islamisés soient systématiquement requalifiés en actes isolés de « déséquilibrés », pour ne pas affoler les populations.
    Ainsi, hier, à Mantes-la-Jolie, un individu armé d’un cutter fait irruption chez un coiffeur et menace d’égorger les clients en criant « Allah Akbar ». Interpellé, l’individu (connu pour des faits de droit commun puis signalé radicalisé) a été placé non en détention mais dans un hôpital « en raison de troubles psychiatriques ».
    On peut s’étonner de voir ainsi l’État se décharger de ses responsabilités sur des structures médicales, ce qui présente évidemment l’avantage de nier un phénomène et donc de s’éviter toute mesure concrète destinée à juguler la montée de l’islamisme radical.
    De ce point de vue, Hitler et ses sbires étaient aussi des déséquilibrés et il n’y aurait jamais dû y avoir de procès de Nuremberg.
    Tout assassin ou violeur étant à l’évidence un déséquilibré, autant alors abolir définitivement la justice pénale.
    Avec une Presse discrète, un État dans le déni, et un « foutage de gueule » érigé en principe général, seul le citoyen ordinaire acculé par des « déséquilibrés » en « crise de démence » à commettre un acte de légitime défense a désormais du souci à se faire.
    Certains diront que la manie de la requalification et du déni risquent, dans ce cas de figure, de ne pas fonctionner…
    Parmi toute cette « langue de bois » et ce « politiquement correct », le « père de famille » se retrouve bien seul face à des frapadingues qui s’entraînent et s’organisent, et va devoir s’adapter à ce nouveau paysage.
    Alors quoi ?… Faudra-t-il se laisser pousser la barbe et gueuler « Allah Akbar » avant de tirer sur des « déséquilibrés » armés assaillant notre domicile et menaçant notre famille, pour bénéficier nous aussi de la mansuétude des pouvoirs publics ?
    VALMY VPF 83

     
  9. Claude Roland dit :

    Il est clair que la passivité des citoyens est leur pire ennemi. C’est leur choix car ils savent qu’agir amènera un point de non retour vers le confort. Alors… le citoyen subit.
    Le point noir central de ce pays est sa justice complètement dévoyée, animée par une doctrine mortifère d’un autre âge et cautionnée par un gouvernement impuissant. Alors le citoyen subit.
    Le citoyen pourrait soutenir massivement un contre-pouvoir incarné par l’Institut pour la Justice (assos loi 1901), mais il préfère attendre. Alors… le citoyen subit.
    Le citoyen ne croit pas à la guerre civile… ou plutôt il ne veut pas y croire, pensant que les politiciens vont arranger ça. Il se dit que ça se passe « ailleurs, dans des pays lointains… ou dans des films ». Mais pas en France, « c’est pas possible ! ». Il rêve et se gave d’anxiolytiques, de cannabis et d’alcool en se calfeutrant dans le déni en espérant des jours meilleurs par l’opération du St Esprit. Alors le citoyen subit.
    Nos ancêtres qui ont créé la gloire de la France se retournent dans leur tombe et vomissent leur mépris.

    Il faudrait certes un « Bigeard, Leclerc, etc. »… Il y en a. Mais si un Bigeard se déclare trop tôt, il sera actuellement pourchassé et enfermé car déclaré « terroriste » contre le sacro-saint « vivre ensemble ». Il sera traité de « va-t-en guerre fasciste » et dépecé par les merdias collabos. Le Bigeard auquel je pense est intelligent et très expérimenté. Il n’est pas le seul. Il préfère attendre le moment propice où les collabos ne pourront plus agir contre l’intérêt de la Nation. Certes, ce sera un peu tardivement mais au moins, il aura le champ libre pour monter en puissance. Car il sait ce qu’il faut faire. Il sait préparer les éléments de cette montée en puissance.
    Il reste à se préparer personnellement pour être apte, mentalement et physiquement, à défendre sa propre famille, et au delà sa Nation pour Servir. La résistance, c’est d’abord un esprit.

     
    • Que voilà un commentaire d’excellence !
      Il faudrait que nos compatriotes ne confondent plus « être prêt » et « se précipiter ». Et évidemment, qu’ils laissent aux poubelles tous les signes extérieurs et folkloriques propres aux soldats-de-plomb. Mais ça, c’est une autre affaire !
      LS

       
    • « Le Bigeard » auquel vous pensez agira quand il l’aura décidé. Effectivement, il doit attendre le moment propice. Il doit s’assurer d’avoir un maximum de monde à ses côtés et attendre que les fous qui nous gouvernent et toute cette classe politique soient totalement discrédités. Je ne le connais pas encore, mais qu’il sache que nous serons derrière lui le moment venu. Nous défendrons ce pays.

       
    • Vous croyez VRAIMENT que la « résistance » française parviendra à bout d’un « État » qui a mis la Libye et la Syrie à terre (entre autres exactions…) ? « L’État » français est suffisamment armé — et désireux d’utiliser ses armes contre le peuple — pour anéantir TOUTE velléité d’insurrection. Nous ne gagnerons JAMAIS par les armes. Lesquelles, d’ailleurs ?
      Si nous gagnons, c’est par la TECHNOLOGIE DE LA CONSCIENCE, la seule « arme » à notre portée, et la seule qui puisse mettre un terme à l’inimité, aux agressions, à la criminalité, etc. au moyen de seulement √1% (racine carrée de 1%) de la population pratiquant quotidiennement le programme MT-Sidhis (pour la France 807 personnes).
      Le reste (ce que vous proposez, mais vous n’êtes pas le seul) est de l’INCONSCIENCE d’autant plus que 90% des 99% que nous sommes dorment encore…
      Réveillez-vous !
      https://bibicabayaorg.wordpress.com/2018/02/12/etablir-une-paix-mondiale-durable/

       
  10. Bonsoir à tout ce qui reste de patriotes,

    J’ai décidé d’intervenir ce soir car je suis plus que désespéré à lire minurne.
    Pourquoi ?
    C’est peut être ce que vous allez vous demander.
    Exaspéré de voir que depuis mon arrivée sur minurne….. Rien ne change, rien n’a changé (du moins en bien, en positif j’entends) !
    La situation empire un peu plus chaque jour.
    Le pays sombre un peu plus chaque jour.
    Il n’est pas un jour sans avoir à s’inquiéter,
    Pas un jour sans avoir à se révolter par ce qui se passe sur le territoire.
    Ces écoles qui ont su forger des  hommes tels des ; De Gaulle, Leclerc, Jean Moulin, Bigeard, etc… sont elles encore de ce monde  ?
    Ces types d’hommes qui ont sur redonner la grandeur de notre Pays…… Existent ils encore ?
    Plus le temps passe, plus je lis minurne et …….. moins j’y crois.
    l’Espoir viendra-t-il d’un politique ?
    Je n’y crois pas du tout.
    Ils sont trop décrédibilisés, trop corrompus, trop attirés par le pouvoir et ses cohortes d’avantages
    D’un militaire ?
    C’est ce que je croyais mais….. Trouver un DE GAULLE, un LECLERC, un BIGEARD , ?
    Trouver quelqu’un qui en ait ?
    C’est devenu un peu comme croire au Père Noël !
    J’y crois de moins en moins.
    D’autant que les festivités de Noël vont bientôt être balayées de notre culture.
    Le Siècle ne semble appartenir qu’aux écrivains.
    J’en suis arrivé à me dire tout simplement que le jour où un des miens sera touché, c’est moi qui finirai en prison car les impôts que je paye n’auront pas servi à me rendre les services que je suis en droit d’attendre.
    C’est pitoyable et cela me révolte.
    A moins que l’étincelle que j’attends, malheureusement, n’arrive entraînant le sursaut salvateur !
    Serait le prochain film de science fiction ?

     
    • Nous comprenons tous fort bien votre lassitude, Cher Ami, et la partageons.
      Pour autant, je vous invite à lire et à méditer le commentaire adressé par M. Claude Roland ce 9 février à 09:34.

       
    • Minurne nous informe, à nous de comprendre les évènements que nous subissons et à en tirer les conséquences. Minurne ne peut QUE nous soutenir, ce qui au regard des merdias est une grande FORCE.

       
  11. Article intéressant mais quels conseils concrets pour se préparer ?

     
    • Claude Roland dit :

      Comment se préparer ? Voici au moins un blog qui peut servir de base :
      https://survivreauchaos.blogspot.fr/
      Il contient des articles de bon sens, de juste raison bien rédigés pour préparer le quidam à la survie dans notre pays quand les conditions se dégraderont. Je crois comprendre que son auteur est un professionnel de la sécurité. Il y a de nombreux articles pratiques très utiles.
      Maintenant j’attire votre attention sur le fait que l’usage d’armes à feu nécessite un entrainement approfondi dans un cadre légal encadré par les 4 règles de sécurité qui doivent devenir une seconde nature. L’arme n’est rien, son usager est tout. Cela nécessite donc un grand sens des responsabilités. Et pour être efficace, il faut être très entrainé.

       
      • SURVIVRE AU CHAOS : un excellent site, par Pierre Templar.
        Monsieur Templar est un professionnel, pas un « marchand ».
        À visiter souvent avec beaucoup de profit.

         
  12. Pas une guerre civile : plutôt une révolution… On aurait du voter sans anonymat ! C’est clair…

     
  13. Excellent résumé de la situation.
    Je viens soutenir ce texte et son auteur, fort de mes vingt années d’expérience de Police Nationale dans le « 9-3 ».
    Dans un avenir très proche, il s’en faudra de très peu pour tout bascule dans le chaos.
    Français préparez vous avec lucidité mais sans tarder.
    Réserves d’eau, de nourriture, et sans oublier le matériel « vital ».

     
  14. Une guerre, même civile, suppose au moins deux camps armés qui se combattent.
    Or, que se passe-t-il aujourd’hui en France ?

    UN camp, un seul, est armé, celui des afro-musulmans (qu’ils soient « français-comme-vouzémoi » ou « réfugiés » de fraîche date). Il arrive certes que des membres de ce camp s’entre-tuent, mais leur ennemi commun, c’est nous, les civils européens, les Blancs. Ce camp agit sous la protection de « nos » forces de l’ordre (que ce camp fasse preuve d’une constante ingratitude envers ses « protecteurs » ne semble guère gêner ces derniers).

    Désormais, tout le monde sait qu’en France, des Roms (européens et non-musulmans) ne peuvent pas impunément squatter une maison appartenant à Youssef : on n’a pas entendu le DAL défendre le « droit » d’occuper cette maison vide depuis des années, et les « forces de l’ordre » n’ont pas moufté quand les « jeunes de la cité » ont expulsé les Roms. « Chez nous, c’est chez eux » disent les gentils, sans piger que quand Youssef et les siens sont « chez eux », ils entendent bien être maîtres chez eux, et donc qu’ils sont maintenant maîtres chez nous.

    Tout le monde sait aussi, et depuis des années, qu’en revanche on peut en France agresser, torturer, tuer, voler et même violer des octogénaires, des enfants, des handicapés (pourvu qu’ils soient blancs et « mécréants ») sans risque de représailles : les babtous sont non-violents, ils n’aiment pas se salir les mains, ils préfèrent « faire confiance à la justice ».

    Mais si j’ai encore du mal à percevoir les premiers signes d’une guerre civile, je vois bien les signes d’une capitulation qui s’accélère (capitulation qui a débuté avec la décolonisation et tous ces stupides accords – pour une fois, l’UE n’y est pour rien – qui ouvraient grand les portes de notre douce France aux fraîchement décolonisés). Il se peut néanmoins, comme le dit CHRYSIPPE, qu’un jour, une broutille déclenche la guerre. Alors, nous p’tits blancs civils devront nous battre contre l’ennemi allochtone tout en échappant aux « forces de l’ordre » et à l’armée qui feront tout pour nous empêcher de défendre notre peau.

     
    • Claude Roland dit :

      « Il se peut néanmoins, comme le dit CHRYSIPPE, qu’un jour, une broutille déclenche la guerre. Alors, nous p’tits blancs civils devront nous battre contre l’ennemi allochtone tout en échappant aux « forces de l’ordre » et à l’armée qui feront tout pour nous empêcher de défendre notre peau. »

      Justement, c’est bien pour ces raisons là, que l’on est obligé d’attendre l’étincelle comme celle décrite dans le livre « Guerilla » de Laurent Obertone. Sinon, tout départ précoce est voué à l’échec.

       
      • Bonjour Monsieur,
        Vous dites : attendre une étincelle(!) Ne croyez vous pas que ce sont des feux de broussailles que nous subissons quotidiennement,voire des feux de forêts depuis 2015? Tout ceci dans la plus grande passivité…Hormis fleurs et bougies,avez-vous vu des réactions ? Moi pas…Le taux de testostérone est gravement en baisse dans ce pays! Et c’est une grave erreur de comparer l’occupation de la dernière guerre avec ce qui se passe aujourd’hui…notre ennemi s’est fondu dans notre population depuis plus de 50 ans a enfanté nos femmes,leurs descendants ne s’appellent pas pierre,paul,ou même pedro,mais rachid ou mouloud et ils nous haissent,ils sont hyper violents et nos petits « vrais » français ne peuvent lutter,ils en ont peur…donc ce n’est pas une minorité qui changera quoi que ce soit…hélas…

         
  15. La date de cette publication est TRÈS BIEN CHOISIE…

     
  16. Une guerre civile ne se déclare pas. La prochaine se déclenchera dans votre dos par le fait d’une broutille qui serait passée inaperçue en temps ordinaire, comme une braise qui met le feu à un tas de bois sec.
    Aujourd’hui, vous êtes désarmé, dans tous les sens du terme. Quid du petit matin où le tas de bois aura commencé à flamber ?
    IL FAUT IMAGINER « L’ÉLÉMENT DÉCLENCHANT »… AU-DELÀ DE L’IMAGINABLE.

     
    • Pierre Brivot dit :

      « La France est en danger » – « Premiers signes de guerre civile »

      Depuis combien d’années maintenant je parle de « l’ex-France » ?

       Il faut souhaiter de tout notre cœur que ces articles de Minurne, entre autres, réveillent – réveillent vite, réveillent très vite - un grand nombre de Français. Pour les petits, ceux de mes correspondants et amis, ceux que je vois dans la rue, sur les pistes de ski, à la sortie des écoles, <strong>il faut qu’un furieux racisme salvateur se répande</strong>, se répande d’urgence : le syndrome de la grenouille qui cuit lentement dans l’eau est d’une actualité brûlante. 

      Le mélange des nationalités est une tragédie systématique, les exceptions sont rarissimes.

      Le mélange des races est un drame absolu depuis l’origine des temps !

       Après l’entrée des Harkis, la porte de la France devait être fermée à double tour : les Français sont tout au plus 42/45 millions, tout le reste doit sortir d’urgence, diagnostique vital engagé. 

       

Qu'en pensez vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

WordPress spam bloqué par CleanTalk.
AMI, ENTENDS-TU LE BRUIT SOURD DU TOCSIN, DANS LA PLAINE ?(Luc Sommeyre)

AMI, ENTENDS-TU LE BRUIT SOURD DU TOCSIN, DANS LA PLAINE ?
(Luc Sommeyre)

14 mai 2018

« LE » problème n’est pas « un » problème Il est tard. Très tard. Nous vivons les derniers moments pour réunir en un sursaut salvateur tous les Français qui ont compris que le seul problème à régler est l’invasion musulmane. L’actualité nous offre un exemple tragique. Le « fou d’Allah » de l’Opéra à ParisLire la suite

 
ERNST VON SALOMON (Éric de Verdelhan)

ERNST VON SALOMON
(Éric de Verdelhan)

13 mai 2018

«… Je manifeste toujours tout seul. Mes idées sont trop originales pour susciter l’adhésion des masses bêlantes ataviquement acquises aux promiscuités transpirantes et braillardes inhérentes à la vulgarité du régime démocratique imposé chez nous depuis deux siècles par la canaille régicide… »        (Pierre Desproges)   Plus le temps passe et plusLire la suite

 
POUR MACRON, QUE VEUT DIRE « RÉFORMER » ?(Henri Maurel)

POUR MACRON, QUE VEUT DIRE « RÉFORMER » ?
(Henri Maurel)

14 avril 2018

Réformer = « Faire subir à quelque chose des modifications importantes destinées à l’améliorer » (Larousse). Réformer = « Rectifier, c’est-à-dire rétablir dans l’ancienne forme ou dans une forme meilleure » (Littré). Ces deux définitions impliquent un constat initial, un bilan qui montre une dégradation par rapport à une situation antérieure et sur unLire la suite

 
FOURBE QUI COMME HULOT… (Cédric de Valfrancisque)

FOURBE QUI COMME HULOT…
(Cédric de Valfrancisque)

20 mai 2018

(à la manière de Joachim du Bellay) Fourbe qui comme Hulot, cet écolo cinglé, Trahissant ses amis pour devenir ministre, (Alors qu’il n’est en fait, qu’un paltoquet sinistre) Se vendit à Macron par besoin d’exister. Reverrons-nous un jour nos charmants patelins, Sans tous ces grands totems qui obstruent l’horizon ? ImmondesLire la suite

 
LES DESSOUS DU« CASSE DU SIÈCLE »(Jean Goychman)

LES DESSOUS DU
« CASSE DU SIÈCLE »
(Jean Goychman)

12 mai 2018

La chaîne de télévision BFM télé a diffusé récemment un documentaire de 53 minutes intitulé Le Casse du Siècle. À l’heure où beaucoup de gens commencent à se poser des questions sur le « pourquoi » de l’élection d’Emmanuel Macron, cette émission arrive à point nommé pour nous relater l’histoire de ceLire la suite

 
L’ISLAM VU PAR LE PLUS GRAND SAVANT ARABE(L’Imprécateur)

L’ISLAM VU PAR LE PLUS GRAND SAVANT ARABE
(L’Imprécateur)

20 mai 2018

Ayant cité Ibn Khâldoun dans mon précédent article, il me paraît intéressant de faire un bref résumé de la façon dont ce grand et quasiment unique savant arabe a perçu le monde musulman. Tous les autres, ou presque, « savants » arabes étaient d’origine juive, persane ou européenne et récupérés par lesLire la suite

 
POUR MACRON, QUE VEUT DIRE « RÉFORMER » ?(Henri Maurel)

POUR MACRON, QUE VEUT DIRE « RÉFORMER » ?
(Henri Maurel)

14 avril 2018

Réformer = « Faire subir à quelque chose des modifications importantes destinées à l’améliorer » (Larousse). Réformer = « Rectifier, c’est-à-dire rétablir dans l’ancienne forme ou dans une forme meilleure » (Littré). Ces deux définitions impliquent un constat initial, un bilan qui montre une dégradation par rapport à une situation antérieure et sur unLire la suite