« DEMAIN, L’ISLAM EN FRANCE »
(Bernard Chupin)

Share Button

Nos lecteurs connaissent bien Alain Wagner, qui a publié à plusieurs reprises sur Minurne, y compris sur l’ancien site fermé par le gouvernement Valls en décembre 2014.

Alain Wagner avait notamment dévoilé un très important document de l’OCI (Organisation de la Coopération Islamique), publié en 1975, explicitant tranquillement et avec précision la stratégie de conquête de l’Islam en Europe et en Occident.

Trop peu de nos compatriotes « savent », malgré les efforts constants des sites de réinformation.

Nous profitons de la publication d’un ouvrage sur ce thème « Demain l’Islam en France » de Bernard Chupin, pour extraire ce dossier explosif des oubliettes, et mieux comprendre ainsi le déferlement migratoire, ses différentes facettes et ses conséquences tragiques, présentes et futures. On comprend vite que « l’intégration » que nous promettent les bisounours de l’islamophilie n’est qu’une chimère !

La vidéo ci-dessous est un rappel de l’information divulguée par Alain Wagner, que les médias ont soigneusement cachée (et continuent d’ignorer).

Ensuite, vous pourrez télécharger si vous le souhaitez les 2 documents attestant de ce projet d’invasion culturelle qui date, répétons-le, de 43 ANS !

Plus bas, vous lirez une présentation par Bernard Chupin de son ouvrage « Demain l’Islam en France » et les coordonnées de l’éditeur pour vous le procurer.

Documents ci-dessous à télécharger…

ISESCO

STRATÉGIE ISLAMIQUE CULTURELLE EXTÉRIEURE

 

Marc Le Stahler
17/02/2018


Voici un document officiel, publié par la plus grande organisation internationale après l’ONU, l’OCI (Organisation de la Coopération islamique) via l’Organisation Islamique pour l’Éducation, les Sciences et la Culture : ISESCO.

Ce texte est occulté par nos dirigeants.

Son objet est d’expliquer aux populations musulmanes immigrées comment elles doivent se comporter dans leur pays d’accueil.

L’islam n’a pas de Pape ni de hiérarchie mais il a le Coran et… l’OCI−ISESCO qui commande. Les musulmans immigrés doivent donc obéir à ces préceptes.

Peu importent mes commentaires, très réduits, car le texte est explicite.

Son nom : « Stratégie de l’action islamique culturelle à l’extérieur du monde islamique« .

Ses destinataires naturels : l’Oumma,  la « Communauté des Croyants » (ensemble des musulmans dans le monde, quelle que soit leur localisation géographique et leur nationalité).

Il est exhaustif et facile à décrypter. Il n’est pas besoin d’en rajouter. Ses directives se suffisent à elles-mêmes. Elles sont présentées par une belle écriture dépourvue d’anathèmes, conformément à la stratégie du cheval de Troie (Taqûya/Hÿrah) ou l’art du mensonge et de la dissimulation.

Par exemple, la charia est ainsi définie : « Paix civilisationnelle islamique« .

On y apprend tant de choses… Par exemple, que les musulmans doivent résister aux séductions de la démocratie, de l’occidentalisation, des cultures perverses. Ils ne doivent surtout pas s’adapter ni se fondre. Pas d’intégration ni d’assimilation. Le Coran doit rester partout le maître et se développer, dans la religion bien sûr mais aussi dans la vie sociale.

Les écoles occidentales, les mœurs, la politique doivent s’adapter à l’Islam.

Tous les domaines sont examinés et pré-organisés : éducation, enseignement, culture, prédication, information, jeunesse, loisirs, conversion des chrétiens, rôle de la femme. Une quinzaine de séminaires ont déjà eu lieu, des « Conférences islamiques », dont Château-Chinon, Bruxelles, Zagreb, Bamako, Buenos-Aires, Milan, etc.

Pour verrouiller le tout, des organes islamiques de contrôle doivent être créés partout (« Organes exécutifs et de suivi »).

Il s’agit, ni plus ni moins, d’une conquête « culturelle », c’est à dire islamique, du monde occidental.

Le texte se termine par ces mots : « Puisse Dieu nous donner le succès ».

Tout y est dit. On ne pourra pas dire « je ne savais pas ».

Il faut lire ce texte pour savoir ce qui nous attend, ce qui attend nos enfants et petits enfants.

Cette prise de possession est bien plus importante et dangereuse que les attentats, qui ne sont que diversion.

 

Bernard Chupin
25/02/2018


Pour commander ce livre :
Éditions Folfer − 147 rue Bel Air − 28260 La Chaussée d’Ivry
Tél. : 06 74 68 24 40

atelier-folfer.com



 

Share Button
« DEMAIN, L’ISLAM EN FRANCE »
(Bernard Chupin)
Évaluez ce billet!

5 Commentaires

  1. Pourquoi se mentir ? L’islam en France n’est pas ce qui risque d’arriver demain, c’est ce qui nous opprime aujourd’hui, chaque jour un peu plus, depuis des années déjà.

    En bons soldats qu’ils sont, les musulmans installés en France ont suivi pas à pas la feuille de route de l’ISESCO. En 40 ans, ils ont patiemment infiltré les rangs de 3 fonctions publiques (à tous les niveaux hiérarchiques), de toutes les instances représentatives (en particulier syndicats et conseils municipaux), des associations et des clubs sportifs ; ils ont « intégré » des entreprises dans tous les secteurs, y compris les plus sensibles, ils se sont fondus dans la masse et n’ont cessé d’agir, ils ont transformé notre société, en silence mais en profondeur.

    Ces musulmans « parfaitement intégrés » sont-ils gênés par les gesticulations des radicalisés et les actions sanglantes des terroristes ? NON, puisqu’ils agissent de façon complémentaire. Pour les « intégrés », chaque attentat constitue une opportunité de se livrer à un tour de magie en donnant un gros coup de projecteur sur la prétendue différence entre eux, musulmans « modérés » et les autres, islamistes. Résultat : après chaque attentat, on a droit à un tour de vis supplémentaire contre « l’islamophobie », et à un peu plus « d’arrangements raisonnables avec « l’islam de France ». Chaque action de terroristes musulmans permet aux musulmans « modérés » de faire avancer leur cause commune, et la masse des Français marche dans la combine (peu importe ce que disent les sondages sur le « rejet » de l’islam par les Français, le fait que nous restons sans réaction).

    Aujourd’hui, en France, il n’y a pas de Camp des Saints, nous avons choisi de jouer notre rôle dans Soumission. À quand le soulèvement ?

    • Soumission, c’est pour la masse des français amorphes et la caste bobo-bienpensante dégénérée qui ne prend pas conscience qu’elle marche au bord de sa propre tombe.
      Le Camp des Saints, c’est pour nous.
      Perspective peu réjouissante il est vrai, mais nous ne reculerons pas.

  2. J’avais trouvé il y a quelques mois le lien vers ce document que j’ai lu et qui établit noir sur blanc les projets de conquête mondial des islamistes.
    Et après, il y a ces chacals de journalistes morveux de gauche pour dire que l’islam n’a pas d’intention de conquêtes ! « La mauvaise foi créé un cancer du foie », et j’espère que ces crétins vont crever ainsi.

Qu'en pensez vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

WordPress spam bloqué par CleanTalk.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

BATACLAN : CE N’EST QU’UN DÉBUT, LE COMBAT CONTINUE ! (Marc Le Stahler)

BATACLAN : CE N’EST QU’UN DÉBUT,
LE COMBAT CONTINUE !
(Marc Le Stahler)

21 septembre 2018

« L’UNION FAIT LA FORCE »   LES « CONCERTS DE LA HONTE » DU RAPEUR ISLAMISTE MÉDINE PROGRAMMÉS AU BATACLAN LES 19 ET 20 OCTOBRE SONT ANNULÉS ! Journalistes, politiciens collaborationnistes et médias menteurs s’organisent déjà pour évoquer un signe d’apaisement vis-à-vis de la « polémique » qui se serait installée,Lire la suite

BATACLAN : À « J − 28 » VICTOIRE ! (Luc Sommeyre)

BATACLAN : À « J − 28 »
VICTOIRE !
(Luc Sommeyre)

21 septembre 2018

LE CONCERT DU RAPPEUR ISLAMISTE MÉDINE N’AURA PAS LIEU AU BATACLAN LE 19 OCTOBRE COMME « ILS » L’AVAIENT PRÉVU Grâce à l’immense levée des boucliers de France, grâce à la mobilisation des familles des victimes, des médias et associations patriotes (CCP du général Christian Piquemal, VPF du général Antoine Martinez, LIGUELire la suite

MACRON ET « LES PAUVRES » (Jean Goychman)

MACRON ET « LES PAUVRES »
(Jean Goychman)

15 septembre 2018

Avec une cote de popularité en chute libre, il apparaît normal que notre président tente de colmater la brèche qui vide son réservoir électoral à une vitesse croissante. Pensant, peut-être avec raison, que le qualificatif « président des riches » attribué par les médias pouvait être la cause principale de cette impopularité,Lire la suite

MACRON ET « LES PAUVRES » (Jean Goychman)

MACRON ET « LES PAUVRES »
(Jean Goychman)

15 septembre 2018

Avec une cote de popularité en chute libre, il apparaît normal que notre président tente de colmater la brèche qui vide son réservoir électoral à une vitesse croissante. Pensant, peut-être avec raison, que le qualificatif « président des riches » attribué par les médias pouvait être la cause principale de cette impopularité,Lire la suite

MACRON PRÉSIDENT : LE DEAL AVEC ROTHSCHILD (L’Imprécateur)

MACRON PRÉSIDENT : LE DEAL AVEC ROTHSCHILD
(L’Imprécateur)

23 septembre 2018

Pour bien comprendre où se trouve l’anomalie entre le niveau déclaré et le niveau réel de la fortune du président Macron, il faut partir du moment où cette richesse lui est tombée du ciel par la grâce de l’un des plus anciens et des plus prospères établissements financiers du monde :Lire la suite

Planisphère et connexions symbole du réseau

LE RETOUR DES ÉTATS-NATIONS
(Jean Goychman)

23 septembre 2018

Nous vivons une période historique, même si beaucoup d’entre-nous n’en ont pas la conscience. Le monde de l’après seconde guerre mondiale est en profond bouleversement. Les institutions humaines, dont le fonctionnement répond souvent au besoin de remédier aux cataclysmes qui n’ont pas été évités, ont toujours eu du mal àLire la suite

ALGÉRIE + REPENTANCE = TRAHISON Lettre ouverte au Président de la République (Éric de Verdelhan)

ALGÉRIE + REPENTANCE = TRAHISON
Lettre ouverte au Président de la République
(Éric de Verdelhan)

19 septembre 2018

« Je n’aurais pas d’horreur de la trahison si elle était faite pour me rendre maître du monde. » Fénelon : « Le jeune Pompée et Ménas » (1712)   « Monsieur le Président, « La citation en entête de cette lettre pourrait être de vous tant on vous sait capable de toutes les bassesses, de toutesLire la suite