DROIT VERS LA RUINE AVEC LES « SCIENTIFIQUES VERTS »
(Claude Brasseur)

Share Button

Claude Brasseur

N’étant pas climatologue, je n’ai pas immédiatement vu l’ineptie du film d’Al Gore, « Une vérité qui dérange ». Ce film nous annonçait une augmentation de la température sur Terre liée à l’excédent de CO2 produit par l’homme. Il nous expliquait les conséquences de cette augmentation de CO2 et, sur Google, à la rubrique « effet de serre », on peut voir une série d’illustrations de ce mécanisme présentées par le GIEC.

Heureusement, ces illustrations sont absurdes car, si elles étaient vraies, et vu l’augmentation mesurée du CO2 nous devrions être cuits depuis longtemps !

Soyons précis. L’effet de serre existe. Il nous offre une planète agréable à vivre pour plantes, animaux et humains. Il est créé par notre atmosphère composée d’azote, d’oxygène, avec un peu de vapeur d’eau et des nuages. Le CO2 y joue un tout petit rôle. Tellement petit que son augmentation de 10 ou de 100 fois n’a quasi pas d’influence sur le climat. On trouve de vraies illustrations aussi sur Google !

Bien sûr, la température sur Terre varie à cause de l’activité magnétique du Soleil [1] ou d’un volcan. Elle varie localement à cause de l’activité humaine. Et j’ai vu au Burkina-Faso, à quelques kilomètres de distance, un village entouré de terres arides où il faisait affreusement chaud et, sur quelques km², une mission où les missionnaires avaient planté beaucoup d’arbres et où il faisait bon… Ce qui ne varie pas, c’est l’activité de ceux qui profitent de notre crédulité et de notre peur pour nous ruiner. J’ai fait des recherches, quelques calculs (ma formation de mathématicien m’y aide) et j’ai découvert que toute cette histoire de « réchauffement climatique anthropique » ne tient pas debout puisque le CO2 ne joue pratiquement pas de rôle dans l’effet de serre. Je me suis demandé d’où vient cette croyance. La réponse se trouve dans le travail de Svante Arrhénius en 1896. Ses interprétations ont été acceptées par beaucoup de scientifiques responsables, même si ses déductions étaient fausses. J’avoue y avoir cru aussi. Récemment, Thomas Allmendinger, docteur ès-sciences retraité et ne risquant donc plus sa place ou ses subsides, a refait l’expérience d’Arrhénius, en a fait une interprétation correcte [2].

Il serait temps que les gens responsables s’instruisent, cessent de raconter une fable criminelle ! Criminelle ? – Oui. Il est criminel de lutter contre le CO2, un gaz indispensable à la vie et d’« oublier » tous les gaz et autres éléments polluants qui détruisent cette vie. Al Gore n’a pas parlé des pollutions monstrueuses qui tuent de très jeunes enfants, rendent malades tous ceux qui doivent les subir !

Non, les Verts ne sont pas « verts » ! Ils ne le savent pas, ils sont convaincus de ce que « les énergies renouvelables doivent remplacer au plus vite les énergies fossiles ». Conviction chaque jour renforcée par la presse aux ordres de ceux qui gagnent des fortunes en installant, par exemple, des éoliennes. Les éoliennes, elles, sont bien plus polluantes que les centrales gaz-turbine-vapeur qu’elles sont censées remplacer. Incroyable mais vrai : dès qu’il y a beaucoup d’éoliennes elles sont obligatoirement accompagnées (à 100 % !) de centrales au gaz à turbine simple dans le meilleur des cas. Ces dernières sont souples, elles doivent être en stand-by 100 % du temps, être capables d’accélérer ou de ralentir comme aucune autre centrale ne peut le faire. Ces centrales souples consomment 50 % de combustible en plus que les centrales au gaz turbine-vapeur, leur pollution est aggravée comme celle d’une voiture ralentissant et repartant sans arrêt dans un centre-ville. Et chacun sait comme les centres des villes sont pollués !

La conclusion s’impose : le couple éoliennes – centrales thermiques souples nous ruine et nous pollue. L’Allemagne fait encore « mieux » que nous : elle pollue chaque année plus avec son charbon et lignite en accompagnement des éoliennes ! Si cette conclusion ne s’impose pas depuis longtemps, c’est que le très riche lobby du « renouvelable » peut se permettre un matraquage régulier dans tous les médias. Le bon sens n’y a pas sa place mais on peut comprendre que le citoyen moyen fasse confiance à des « scientifiques ».

Accepterons-nous de nous instruire ? Obligerons-nous nos hommes politiques à s’instruire ? Se renseigneront-ils sur des sources d’énergie renouvelable propre, de prix raisonnable et sans danger ? Elles existent !

Évitons d’avoir à dire comme Shakespeare : « Quelle affreuse époque, où des idiots guident des aveugles. »

 

Claude Brasseur (Belgique)
mathématicien,
chercheur,
fondateur du Centre de Recherche sur les Énergies Renouvelables de l’université de Lubumbashi (RDC) en Faculté polytechnique

 

[1] C. Brasseur, Le Soleil annonce un nouveau refroidissement climatique (sur la base de V.V. Zharkova e.a. Heartbeat of the Sun from Principal Component Analyses and prediction of Solar Activity on a Millennium Timescale – Nature).
[2] Comme d’autres, Allmendinger démontre l’absence d’effet de serre du CO2 dans son étude : “The Refutation of the Climate Greenhouse Theory and a Proposal for a Hopeful Alternative, Environment Pollution and Climate Change”.



 

Share Button
DROIT VERS LA RUINE AVEC LES « SCIENTIFIQUES VERTS »
(Claude Brasseur)
Évaluez ce billet!

5 Commentaires

  1. J’ai toujours pensé que le réchauffement climatique était une fable.

  2. Lire le commentaire de Robert ici :
    https://effondrements.wordpress.com/2012/06/22/les-oublies-du-jugement-dernier-de-roland-hammel/#comment-18377

    où Jean Louis Butré et Alban d’Arguin expliquent l’aberration des éoliennes

  3. Claude Roland dit :

    Non seulement les éoliennes nous ruinent mais elles polluent le paysage par leur présence ! Très joli ! Les écolocrétins ont gueulé contre les pylônes haute tension autrefois, et ils acceptent maintenant les éoliennes qui pourrissent notre vue du paysage. Et je ne parle pas du danger des éoliennes au large des côtes : très sympa pour les pêcheurs et les navires la nuit ! Quel paysage magnifique !
    Non, nos politiciens ne sont pas idiots, mais ils ne pensent qu’à trouver le moyen de rendre l’humanité entière esclave et à leur botte pour les nourrir et les divertir. Ces gens se nourrissent du malheur et de la misère des autres. Penitentia gite !

  4. Castiglione dit :

    Ah les éoliennes ! Un ex-salarié d’EDF a dénoncé la magouille en place quand il a quitté l’entreprise : lorsque il n’y a pas assez de vent, l’éolienne est alimentée par le circuit d’EDF pour faire tourner les pales, afin de donner « l’impression » que l’éolienne fournit de l’électricité fournie par les vents !
    J’espère que l’homme en question n’a pas rencontré le camion qui a déjà servi pour Coluche…

    • lepatriote111 dit :

      J’avais déjà remarqué cela , en me promenant tout près d’un parc éolien. Il n’y avait aucune brise même légère et les pales des éoliennes tournaient. Cela m’avait intrigué !
      Ils nous prennent vraiment pour des cons et des pigeons.

Qu'en pensez vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

WordPress spam bloqué par CleanTalk.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

BATACLAN : CE N’EST QU’UN DÉBUT, LE COMBAT CONTINUE ! (Marc Le Stahler)

BATACLAN : CE N’EST QU’UN DÉBUT,
LE COMBAT CONTINUE !
(Marc Le Stahler)

21 septembre 2018

« L’UNION FAIT LA FORCE »   LES « CONCERTS DE LA HONTE » DU RAPEUR ISLAMISTE MÉDINE PROGRAMMÉS AU BATACLAN LES 19 ET 20 OCTOBRE SONT ANNULÉS ! Journalistes, politiciens collaborationnistes et médias menteurs s’organisent déjà pour évoquer un signe d’apaisement vis-à-vis de la « polémique » qui se serait installée,Lire la suite

BATACLAN : À « J − 28 » VICTOIRE ! (Luc Sommeyre)

BATACLAN : À « J − 28 »
VICTOIRE !
(Luc Sommeyre)

21 septembre 2018

LE CONCERT DU RAPPEUR ISLAMISTE MÉDINE N’AURA PAS LIEU AU BATACLAN LE 19 OCTOBRE COMME « ILS » L’AVAIENT PRÉVU Grâce à l’immense levée des boucliers de France, grâce à la mobilisation des familles des victimes, des médias et associations patriotes (CCP du général Christian Piquemal, VPF du général Antoine Martinez, LIGUELire la suite

MACRON ET « LES PAUVRES » (Jean Goychman)

MACRON ET « LES PAUVRES »
(Jean Goychman)

15 septembre 2018

Avec une cote de popularité en chute libre, il apparaît normal que notre président tente de colmater la brèche qui vide son réservoir électoral à une vitesse croissante. Pensant, peut-être avec raison, que le qualificatif « président des riches » attribué par les médias pouvait être la cause principale de cette impopularité,Lire la suite

MACRON ET « LES PAUVRES » (Jean Goychman)

MACRON ET « LES PAUVRES »
(Jean Goychman)

15 septembre 2018

Avec une cote de popularité en chute libre, il apparaît normal que notre président tente de colmater la brèche qui vide son réservoir électoral à une vitesse croissante. Pensant, peut-être avec raison, que le qualificatif « président des riches » attribué par les médias pouvait être la cause principale de cette impopularité,Lire la suite

MACRON PRÉSIDENT : LE DEAL AVEC ROTHSCHILD (L’Imprécateur)

MACRON PRÉSIDENT : LE DEAL AVEC ROTHSCHILD
(L’Imprécateur)

23 septembre 2018

Pour bien comprendre où se trouve l’anomalie entre le niveau déclaré et le niveau réel de la fortune du président Macron, il faut partir du moment où cette richesse lui est tombée du ciel par la grâce de l’un des plus anciens et des plus prospères établissements financiers du monde :Lire la suite

Planisphère et connexions symbole du réseau

LE RETOUR DES ÉTATS-NATIONS
(Jean Goychman)

23 septembre 2018

Nous vivons une période historique, même si beaucoup d’entre-nous n’en ont pas la conscience. Le monde de l’après seconde guerre mondiale est en profond bouleversement. Les institutions humaines, dont le fonctionnement répond souvent au besoin de remédier aux cataclysmes qui n’ont pas été évités, ont toujours eu du mal àLire la suite

ALGÉRIE + REPENTANCE = TRAHISON Lettre ouverte au Président de la République (Éric de Verdelhan)

ALGÉRIE + REPENTANCE = TRAHISON
Lettre ouverte au Président de la République
(Éric de Verdelhan)

19 septembre 2018

« Je n’aurais pas d’horreur de la trahison si elle était faite pour me rendre maître du monde. » Fénelon : « Le jeune Pompée et Ménas » (1712)   « Monsieur le Président, « La citation en entête de cette lettre pourrait être de vous tant on vous sait capable de toutes les bassesses, de toutesLire la suite