LA LISTE DE JOFFRIN
(Bruno Lafourcade)

Share Button

(L’article original est paru le 30 mars sur le site de Bruno Lafourcade)

C’est un monde où les mots n’ont pas de sens, où la réalité n’existe pas, où les journaux n’ont pas de lecteurs. Ce monde, Laurent Joffrin le connaît bien : il y travaille ; ces zombies, il les connaît mieux encore : il en est un. Tous les matins, il se lève en se disant qu’il est en train de crever : sa prose morte n’intéresse personne, même gratuitement sur tablette numérique. Joffrin crève ; alors, de temps en temps, c’est naturel, il refuse son sort : il se débat, cherche de l’air, c’est-à-dire des coupables, sans voir que le seul coupable, c’est lui, ses mots menteurs et sa réalité voilée.

Sa dernière tentative pour ne pas mourir s’appelle « Réacs en culotte courte », et c’est publié par son fanzine subventionné [1]. Il commence par la lassante liste de ses chers coupables : depuis vingt-cinq ans qu’il la dresse, cette liste (« Les néo-réacs », « La vague populiste », « La montée des extrémismes », etc.), il n’a jamais pu trouver plus de cinq ou six journalistes et de deux ou trois écrivains : Finkielkraut, Zemmour, Lévy, Camus, et une pincée d’autres. Ça le désespère, Joffrin, parce qu’il adore faire des listes, il adore amalgamer, il adore dénoncer ; et il aimerait bien se renouveler. Mais non : des noms, il n’en a pas d’autres. Dans ces conditions, c’est dur de faire croire à un complot des forces de la Réaction ; et pourtant, il y en a forcément un, de complot, puisqu’on ne le lit pas.

Alors, il s’est creusé la tête, et n’y a rien trouvé. En revanche, il est tombé sur le livre d’une consœur, Pascale Tournier, qui a inventé, aux coupables habituels, une « progéniture nombreuse et remuante ». Des « conservateurs “nouvelle génération” » ? Joffrin n’y avait pas pensé ! Les vieux réacs se sont reproduits ! « Jeunes et branchés, [ils sont] omniprésents dans les médias ». Comme on se doute qu’il ne parle pas de Yassine Belattar, de Rokhaya Diallo ni de Yann Barthès, que l’on ne voit jamais « dans les médias », on attend la liste – qui ne vient pas : Joffrin n’a aucun nom à livrer. Pourtant, ces gens existent, il en est sûr, il sait qu’ils ont « appris par cœur La Défaite de la pensée d’Alain Finkielkraut, médité les œuvres de Houellebecq, annoté fébrilement les chroniques de Philippe Muray », plutôt que de le lire, lui, Joffrin : on mesure le crime.

Ces jeunes réactionnaires sont obsédés par « la décadence des nations modernes, la fin supposée de la transmission, les menaces qui pèseraient sur l’identité du vieux pays, le spectre d’un islam conquérant, la crise d’une foi chrétienne qu’il faut restaurer, l’affaiblissement proclamé des traditions et de l’autorité, les apories de la société marchande, la solitude de l’individu lancé dans la revendication incessante de nouveaux droits au milieu d’un hédonisme consommateur, la perte du sens du devoir et des valeurs éternelles que sont la famille, la patrie, la hiérarchie des genres, la spiritualité chrétienne et le respect des ancêtres ». C’est à s’y méprendre : ça passerait, chez quiconque, pour une profession de foi. En effet, quoi de plus impossible à nier, par exemple, que l’« islam conquérant » ou « l’affaiblissement des traditions et de l’autorité » ? Retourner les propositions – l’islam affaibli et l’autorité conquérante – c’est donner dans l’absurde, et c’est pourquoi cet inventaire ressemble à un aveu : Joffrin sait que son énumération est vraie, et que lui-même ment – seulement toute sa carrière est fondée sur ces mensonges : les reconnaître pour tels, c’est s’avouer sa mort.

Désespéré, il invente à ces jeunes gens une « pensée réactionnaire » à son image, publicitaire et démagogique, et non à celle, inquiète et esthétique, de Balzac, Flaubert et Baudelaire – puisque tous les grands écrivains ont été réactionnaires.

Joffrin est à bout de forces, à présent ; il lui en reste à peine pour calomnier Camus, en l’accusant, malgré l’évidence, d’avoir dit qu’« il y avait trop de juifs à Radio France » ; il le fait par habitude, par instinct, par essence : le journaliste est calomniateur de profession. Il calomnie, donc ; ça fait passer le temps en attendant de mourir, puisqu’il n’y a presque rien à sauver – si peu qu’il préfère se saborder.

« Qu’est-ce que c’est ce bruit ? » demandent ses non-lecteurs qui, depuis la rive, au sec, lisent Exorcismes Spirituels.

« — Rien, c’est Joffrin qui donne des coups de hache dans la coque. Entre deux listes, ça le détend. »

 

Bruno Lafourcade
02/04/18



 

 

 

Share Button
LA LISTE DE JOFFRIN
(Bruno Lafourcade)
Évaluez ce billet!

7 Commentaires

  1. Quand on se nomme MOUCHARD, que voulez vous qu’on fasse ?

  2. Évolution humaine…
    Il fut un temps ou je fut pigiste bénévole pour ce journal…
    La cataracte se faisant a l´envers chez moi, je suis désormais légèrement à droite …… d´Hitler.
    Désolé mais ayant pris le pouvoir en 33 et décrétant la solution finale en 43, c´est 10 ans de perdu (travail d´arabe), on en voit les conséquences…
    Oups peut-être me suis je trompé de colonne, peut-être suis je dans un de ces sites regrettant les symptômes de la maladie sans en rechercher les causes… L´avenir le dira !!!

  3. Triste réalité, ce Joffrin est applaudi par qui? par les idiots de service utiles, d’où son désespoir et ses pensées dignes d’un journaleux de cloporte qui ne sait que faire pour ameuter la foule.

  4. Joffrin me fait penser à une tanche échouée sur un banc de sable, cherchant désespérément une eau salvatrice qu’il ne retrouvera jamais.

  5. Qu’ajouter, rien & il semble bien que la messe soit dite. En attendant la France sombre à pic, le peuple de moins en moins minoritaire semble s’éveiller à la dure réalité des faits, pour sombrer, si rien n’est fait dans les plus brefs délais, dans un cauchemar dont il aura le plus grand mal, à moins, de s’éveiller justement..

Qu'en pensez vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

WordPress spam bloqué par CleanTalk.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

BATACLAN : CE N’EST QU’UN DÉBUT, LE COMBAT CONTINUE ! (Marc Le Stahler)

BATACLAN : CE N’EST QU’UN DÉBUT,
LE COMBAT CONTINUE !
(Marc Le Stahler)

21 septembre 2018

« L’UNION FAIT LA FORCE »   LES « CONCERTS DE LA HONTE » DU RAPEUR ISLAMISTE MÉDINE PROGRAMMÉS AU BATACLAN LES 19 ET 20 OCTOBRE SONT ANNULÉS ! Journalistes, politiciens collaborationnistes et médias menteurs s’organisent déjà pour évoquer un signe d’apaisement vis-à-vis de la « polémique » qui se serait installée,Lire la suite

BATACLAN : À « J − 28 » VICTOIRE ! (Luc Sommeyre)

BATACLAN : À « J − 28 »
VICTOIRE !
(Luc Sommeyre)

21 septembre 2018

LE CONCERT DU RAPPEUR ISLAMISTE MÉDINE N’AURA PAS LIEU AU BATACLAN LE 19 OCTOBRE COMME « ILS » L’AVAIENT PRÉVU Grâce à l’immense levée des boucliers de France, grâce à la mobilisation des familles des victimes, des médias et associations patriotes (CCP du général Christian Piquemal, VPF du général Antoine Martinez, LIGUELire la suite

MACRON ET « LES PAUVRES » (Jean Goychman)

MACRON ET « LES PAUVRES »
(Jean Goychman)

15 septembre 2018

Avec une cote de popularité en chute libre, il apparaît normal que notre président tente de colmater la brèche qui vide son réservoir électoral à une vitesse croissante. Pensant, peut-être avec raison, que le qualificatif « président des riches » attribué par les médias pouvait être la cause principale de cette impopularité,Lire la suite

MACRON ET « LES PAUVRES » (Jean Goychman)

MACRON ET « LES PAUVRES »
(Jean Goychman)

15 septembre 2018

Avec une cote de popularité en chute libre, il apparaît normal que notre président tente de colmater la brèche qui vide son réservoir électoral à une vitesse croissante. Pensant, peut-être avec raison, que le qualificatif « président des riches » attribué par les médias pouvait être la cause principale de cette impopularité,Lire la suite

MACRON PRÉSIDENT : LE DEAL AVEC ROTHSCHILD (L’Imprécateur)

MACRON PRÉSIDENT : LE DEAL AVEC ROTHSCHILD
(L’Imprécateur)

23 septembre 2018

Pour bien comprendre où se trouve l’anomalie entre le niveau déclaré et le niveau réel de la fortune du président Macron, il faut partir du moment où cette richesse lui est tombée du ciel par la grâce de l’un des plus anciens et des plus prospères établissements financiers du monde :Lire la suite

Planisphère et connexions symbole du réseau

LE RETOUR DES ÉTATS-NATIONS
(Jean Goychman)

23 septembre 2018

Nous vivons une période historique, même si beaucoup d’entre-nous n’en ont pas la conscience. Le monde de l’après seconde guerre mondiale est en profond bouleversement. Les institutions humaines, dont le fonctionnement répond souvent au besoin de remédier aux cataclysmes qui n’ont pas été évités, ont toujours eu du mal àLire la suite

ALGÉRIE + REPENTANCE = TRAHISON Lettre ouverte au Président de la République (Éric de Verdelhan)

ALGÉRIE + REPENTANCE = TRAHISON
Lettre ouverte au Président de la République
(Éric de Verdelhan)

19 septembre 2018

« Je n’aurais pas d’horreur de la trahison si elle était faite pour me rendre maître du monde. » Fénelon : « Le jeune Pompée et Ménas » (1712)   « Monsieur le Président, « La citation en entête de cette lettre pourrait être de vous tant on vous sait capable de toutes les bassesses, de toutesLire la suite