LETTRE D’UN EUROPÉEN DE L’OUEST
AUX DIRIGEANTS ET PEUPLES
DE L’EUROPE DE VISEGRAD (Yann Vallérie)

Share Button

Cet article, signé Yann Vallerie, est paru le 31 mars sur le site Breizh-Infos

Le journal conservateur hongrois Magyar Idök a publié cette semaine une lettre ouverte adressée par Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-Infos, à destination des dirigeants et des peuples de l’Europe de Visegrad. Une lettre ouverte – publiée à quelques jours d’élections majeures en Hongrie, le 8 avril – dans laquelle ce dernier alerte sur la situation des Européens de l’Ouest, sur les menaces qui pèsent sur eux, et sur l’espoir que suscite le réveil des nations de Visegrad chez des millions de gens, à l’Ouest.

Nous la publions ci-dessous.


 

LETTRE D’UN OUEST-EUROPÉEN
AUX DIRIGEANTS ET AUX PEUPLES
DE L’EUROPE DE VISEGRAD


Messieurs,

Ceci est à la fois la lettre et l’appel à l’aide d’un Européen aux dirigeants et aux peuples de l’Europe de Visegrad.

J’ai 34 ans, je suis Breton et citoyen français, journaliste indépendant de profession. Je vous adresse cet appel à l’aide au nom, je le sais, de nombreux citoyens d’Europe de l’Ouest, qui voient tous les jours leurs pays, leurs régions, se transformer en profondeur, pour bientôt sans doute ne plus ressembler à ce à quoi ont toujours ressemblé les nations qui forment la civilisation européenne à laquelle nous appartenons tous.

Quand je parle de transformations profondes, je parle bien évidemment de l’immigration, et de l’islamisation de nos sociétés de l’Ouest. Je sais que vous aussi, hongrois, tchèques, slovaques, autrichiens, polonais, peuples de l’Europe du Centre et de l’Est, vous voyagez, vous regardez la télévision, et vous vous interrogez.

Pourquoi les rues de Paris sont-elles chaque jour qui passe un peu plus remplies d’immigrés africains, arabes, qui pour une partie grandissante ont désormais des papiers d’identité et qui sont considérés par nos élites comme des Français ?

Pourquoi des musulmans qui appellent à la mort de l’Europe et au règne d’Allah sur tout notre continent peuvent-ils s’exprimer en public, dans les rues de Londres ?

Pourquoi des jeunes femmes blanches d’Angleterre sont depuis des années réduites en esclavage par des gangs d’immigrés pakistanais sans que les autorités n’aient jamais levé le petit doigt ?

Pourquoi un maire arabe est aujourd’hui maire de la ville de Rotterdam, et un Pakistanais de Londres ?

Pourquoi les femmes allemandes, françaises, anglaises, belges, n’osent plus sortir le soir dans les rues de certains quartiers de nos pays sous peine d’être agressées, violées même parfois ?

Pourquoi nos pays d’Europe de l’Ouest, qui furent sans doute par le passé des moteurs de la civilisation européenne, sont-ils aujourd’hui en train de s’éteindre démographiquement et de se transformer ethniquement ?

Vous vous posez, vous aussi, toutes ces questions que, comme beaucoup de mes compatriotes, je me pose.

Aujourd’hui, nos dirigeants nous ont abandonné. Plus redoutable encore, toute une partie de nos peuples de l’Ouest semble avoir accepté cette disparition à venir, cet ébranlement de notre Civilisation, appuyé lourdement et financièrement par la galaxie Soros notamment.

Chaque jour, ces forces obscures s’emploient à tout détruire ; notre identité européenne, nos valeurs, nos traditions. Nous vivons dans des villes où vous pouvez croiser aujourd’hui un transsexuel possédant un enfant et un islamiste tout juste revenu du Front en Syrie, tous les deux défendus par des individus dangereux qui font l’apologie de l’indifférenciation des sexes, de l’immigration sans aucun contrôle, et qui montrent du doigt tous les jours, qui stigmatisent, qui condamnent les hommes blancs hétérosexuels, autochtones et attachés à nos racines.

Nos sociétés d’Europe de l’Ouest marchent sur la tête. Elles ont perdu toute raison, tout en se permettant, en plus, concernant nos médias officiels et nos dirigeants, de vous montrer du doigt vous, les Hongrois, les Tchèques, les Slovaques, les Polonais, qui portez au pouvoir des dirigeants qui veulent pourtant votre bien, et le salut à la fois de votre nation et de notre civilisation commune.

Je ne suis pas Hongrois, je ne suis pas Tchèque, je ne suis pas Slovaque, ni Polonais : je possède une carte d’identité française, mais aujourd’hui, je me sens mille fois plus proches de vous, qui appartenez à ces nations d’Europe, que le migrant du Ghana ou du Nigeria ou de Turquie qui possède pourtant la même citoyenneté que moi. J’échangerai d’ailleurs ma carte d’identité française contre n’importe quelle autre du moment qu’elle incarne ce que je suis avant tout, c’est-à-dire un citoyen blanc d’Europe et de tradition chrétienne.

Aujourd’hui, peuples amis d’Europe centrale, cousins, appartenant à la même civilisation que nous autres à l’Ouest, sachez que nous avons besoin de vous et que notre destin est clairement, désormais, entre vos mains, tant la machine à détruire l’Europe semble s’être emballée depuis ces dernières années.

Sachez qu’ici, nos espoirs, nos aspirations, reposent désormais en partie sur vous, il faut que vous en ayez conscience. Nous nous savons condamnés à disparaître ethniquement, à disparaître culturellement, si vous, Européens de Visegrad et de l’Est, ne prenez pas conscience de l’immense mission qui vous revient aujourd’hui et à laquelle nous vous aiderons par tous les moyens : sauver l’Europe, sauver notre civilisation.

Vous avez cette chance de vivre dans des pays ethniquement homogènes, où les femmes possèdent une liberté qu’elles ont de moins en moins ici. Des pays où l’on apprend dès le plus jeune âge aux citoyens à être fiers de ce qu’ils sont, d’où ils viennent. Des pays où le mot nation, ou le mot patrie, où le mot racine, ne sont pas des insultes. Des pays dont les identités se transmettent par le sang et par l’histoire.

Des pays où le mariage consacre un homme et une femme, et où l’étranger vous doit humilité et respect pour être, éventuellement, accepté. Des pays où l’on incite les hommes et les femmes à faire des enfants, à les élever, à les chérir et à leur offrir une stabilité, une continuité, des racines, et un destin.

C’est ce même destin, un destin européen, que je souhaite pouvoir offrir, comme beaucoup de mes compatriotes, à mes enfants demain. C’est ce même avenir, sécurisé, paisible, joyeux, enraciné, que nous souhaitons pouvoir leur transmettre.

C’est pourquoi nous remettons notre destin entre vos mains, et que nous avons besoin de vous pour nous aider à nous battre, pour sauver l’Europe d’une disparition certaine si vous laissez demain des millions d’Européens aux mains de fous dangereux qui voudraient en faire une terre multiculturelle, multiethnique, indifférenciée, et au final, africaine si l’on en croit la démographie mondiale.

Prenez conscience de cette mission que nous vous confions et de l’espoir que nous mettons en vous. Nous ne voulons pas subir demain le sort des Blancs en Afrique du Sud. Nous sommes des millions à ne pas vouloir voir nos églises souillées, nos drapeaux brûlés, nos enfants tués et nos femmes agressés, ou tuées.

L’heure est grave — et je le sais d’autant plus qu’en tant que journaliste indépendant, je vois ce qui est à l’œuvre aujourd’hui en France, en Allemagne, ou au Royaume-Uni. Les voix dissidentes sont bâillonnées, la liberté d’expression n’existe plus et se règle devant des tribunaux aux ordres des politiques qui dirigent au gré des élections influencées par des médias aux mains d’oligarques anti-nationaux.

Le mot démocratie ne veut plus rien dire dans des pays où l’abstention électorale est majoritaire et où des gouvernants non élus, comme ceux de Bruxelles, imposent des lois scélérates, visant à achever la destruction de l’Europe.

Citoyens d’Europe, que vous soyez Hongrois, Tchèques, Slovaques, Autrichiens, Polonais ou de toute autre nationalité fière de son histoire et de ses racines, vous qui savez ce que c’est que l’oppression, que l’invasion, que la menace de disparaître comme vous l’avez parfois connu tout au long de vos histoires respectives, aidez-nous !

Et faites que nos destins soient unis dans la diversité de notre civilisation, pour des siècles et des siècles, pour que l’Europe vive !

 

Yann Vallerie
Rédacteur en chef de Breizh-info.com

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine




 

 

Share Button
LETTRE D’UN EUROPÉEN DE L’OUEST
AUX DIRIGEANTS ET PEUPLES
DE L’EUROPE DE VISEGRAD (Yann Vallérie)
Évaluez ce billet!

13 Commentaires

  1. Voilà ce qui se passe pendant que vous cherchez le sexe des anges !!!
    https://operationdisclosure.blogspot.fr/2018/04/shadow-super-intel-report-april-4-2018.html
    Les Forces de l’Alliance ont pris d’Assaut le Château et ont appréhendé plusieurs lieutenants de la Cabale à l’étage supérieur du Château ainsi que ce qui semblait être un transmetteur à Portail Dimensionnel.

  2. Pourquoi Anne HIDALGO, maire de PARIS, capitale de la France, se prénomme en réalité… « AÏCHA » ??
    Posez-vous les bonnes questions, souchiens, et « peut-être » agirez-vous au lieu de toujours dire « qu’est-ce qu’on peut faire ? »
    Soyons les soldats de la France.
    Boutons hors de France cette Europe-là.
    Françaises, français, levez-vous !
    Debout ! Pour que demain nos petits enfants puissent encore chanter « Allons enfants de la Patrie ».
    Semper fidelis hb732

  3. Alain Cavaillé dit :

    Ce que je pense, qui plus est en tant qu’exilé d’Algérie, c’est que ce pays, ce peuple français que nos parents et grand-parents sont venus délivrer souvent au prix de leur sang parce qu’il représentait pour eux la grandeur, l’honneur, la justice et la liberté… eh bien je pense très sincèrement que ce peuple me donne une terrible envie de vomir, de gerber, DE DÉGUEULER.
    Il ne faudrait pas perdre de vue que ces politiciens pourris, ce sont CES MÊMES FRANÇAIS QUI LES ÉLISENT, tout comme ils avaient voté à 85% pour Degaulle et pour l’abandon de NOTRE PAYS. Aujourd’hui, ils élisent les bradeurs de la FRANCE MILLÉNAIRE, qui fut le phare de la civilisation, sans aucun état d’âme,
    ILS S’EN FOUTENT. Ils se foutent de devenir musulmans, d’être soumis à la loi du néant et au livre du néant. Ils se foutent que ce soit principalement leurs enfants qui aient à en pâtir, parce qu’ils se foutent des enfants, ils se foutent de leur famille, ils se foutent de leur pays, ils se foutent DE TOUT.
    Les français sont devenus UN PEUPLE DE MERDE.

    • Je peux, Monsieur, comprendre votre désarroi et votre réception.
      Pour autant, français dit « de souche », je ne suis empreint d’aucun masochisme.
      Aussi, je réfute votre accusation globale.
      Il est des enfants de notre France éternelle qui ont choisi de relever le défi de la bienpensance bobo-mondialiste et pour qui l’Honneur n’est pas encore un vain mot.

    • Claude Roland dit :

      @ Mr Cavaillé : Je vous comprend et pense la même chose, mais je précise « la plupart des Français ». Cela dit, je comprend votre colère qui vous fait oublier cette nuance.

      Mais je dirais à Chrysippe, qui a raison également, que je suis fort déçu de la mauvaise réactivité des jeunes et la lâcheté des parents. La plupart des Français sont malades d’égoïsme aigu et de déni pathologique. Et cela va leur coûter très cher. Horriblement cher MAIS JE NE LES PLAINDRAI PAS.

  4. Claude Roland dit :

    Castiglione a raison : Et pourquoi on ne s’aideraient pas nous même en se levant et en se bougeant le c… ?
    Qu’attendent les Français pour bouger ? Nos dirigeants nous trahissent ? Alors quoi, on se couche dans le fossé et on attend la mort ?

    Non mais les gens croient réellement au Père Noël !!!!

    J’ai du mal à croire tant de LACHETE !

  5. Cette lettre est fort bien conçue et relève des marques importantes de la communauté d’esprit des Peuples de « l’Europe européenne ». Si j’osais, je parlerais de l’Europe blanche. Mais je n’ose pas.
    Je ne pense pas qu’il soit sot de faire appel à ceux qui nous ressemblent. Personnellement, je ne refuserais pas de tendre la main à un ami dans la détresse. Fut-il loin de moi. La Victoire, comme la Chance, tourne vite et nul ne peut prédire de quoi demain sera fait.

  6. « C’est pourquoi nous remettons notre destin entre vos mains… »

    Quand on en n’a pas plus que ça dans le froc et dans le ventre, on ne mérite pas de survivre.

    Le hongrois, les tchèques, les polonais et une partie des autrichiens, n’ont pas demandé à la France de venir les aider, pour prendre les bonnes décisions.

    C’est pathétique.

    • Je suis comme vous, gênée par la manière dont l’appel à l’aide est exprimé.
      « C’est pourquoi nous remettons notre destin entre vos mains, et que nous avons besoin de vous pour nous aider à nous battre, pour sauver l’Europe d’une disparition certaine ».
      Mais finalement, l’auteur de l’appel a raison car nous aurons besoin de l’aide de nos voisins européens moins soumis, moins corrompus que nous.
      Quelle serait la réaction des malfaisants qui veulent le déclin de l’Europe par l’invasion migratoire si tous les pays du groupe de Visegràd et nous-mêmes annoncions notre sortie de l’UE ?
      Il est à peu-près certain que les Anglo-Américains et leurs alliés Turcs et Saoudiens qui financent l’invasion à partir de la Libye, débarqueraient en France pour nous fesser car l’hégémonie américaine ne tient plus que par la mise en esclavage de l’Europe.
      Les Américains nous ont déjà trahis depuis longtemps, depuis 1973.

  7. Castiglione dit :

    Et si, avant de demander de l’aide à l’Est, on commençait par s’aider soi-même…?

    • Il faudrait réellement qu’on se fasse une bouffe un des ces quatre, histoire d’en parler entre patriotes, plutôt que de risquer de mal se comprendre à travers des billets toujours trop courts, trop rigides, pour préciser nos pensés.

      Un jour prochain il faudra de toute façon se (re) trouver ou crever.

  8. Très belle lettre qui exprime parfaitement ce que nous sommes des millions à ressentir.

    • « …. nous sommes des millions à ressentir.  » .

      Ah bon !? ……. Pas moi.

      Mon destin m’appartient et je le tracerai dans le sang de mon ennemi.

Qu'en pensez vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

WordPress spam bloqué par CleanTalk.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

BATACLAN : CE N’EST QU’UN DÉBUT, LE COMBAT CONTINUE ! (Marc Le Stahler)

BATACLAN : CE N’EST QU’UN DÉBUT,
LE COMBAT CONTINUE !
(Marc Le Stahler)

21 septembre 2018

« L’UNION FAIT LA FORCE »   LES « CONCERTS DE LA HONTE » DU RAPEUR ISLAMISTE MÉDINE PROGRAMMÉS AU BATACLAN LES 19 ET 20 OCTOBRE SONT ANNULÉS ! Journalistes, politiciens collaborationnistes et médias menteurs s’organisent déjà pour évoquer un signe d’apaisement vis-à-vis de la « polémique » qui se serait installée,Lire la suite

BATACLAN : À « J − 28 » VICTOIRE ! (Luc Sommeyre)

BATACLAN : À « J − 28 »
VICTOIRE !
(Luc Sommeyre)

21 septembre 2018

LE CONCERT DU RAPPEUR ISLAMISTE MÉDINE N’AURA PAS LIEU AU BATACLAN LE 19 OCTOBRE COMME « ILS » L’AVAIENT PRÉVU Grâce à l’immense levée des boucliers de France, grâce à la mobilisation des familles des victimes, des médias et associations patriotes (CCP du général Christian Piquemal, VPF du général Antoine Martinez, LIGUELire la suite

MACRON ET « LES PAUVRES » (Jean Goychman)

MACRON ET « LES PAUVRES »
(Jean Goychman)

15 septembre 2018

Avec une cote de popularité en chute libre, il apparaît normal que notre président tente de colmater la brèche qui vide son réservoir électoral à une vitesse croissante. Pensant, peut-être avec raison, que le qualificatif « président des riches » attribué par les médias pouvait être la cause principale de cette impopularité,Lire la suite

MACRON ET « LES PAUVRES » (Jean Goychman)

MACRON ET « LES PAUVRES »
(Jean Goychman)

15 septembre 2018

Avec une cote de popularité en chute libre, il apparaît normal que notre président tente de colmater la brèche qui vide son réservoir électoral à une vitesse croissante. Pensant, peut-être avec raison, que le qualificatif « président des riches » attribué par les médias pouvait être la cause principale de cette impopularité,Lire la suite

MACRON PRÉSIDENT : LE DEAL AVEC ROTHSCHILD (L’Imprécateur)

MACRON PRÉSIDENT : LE DEAL AVEC ROTHSCHILD
(L’Imprécateur)

23 septembre 2018

Pour bien comprendre où se trouve l’anomalie entre le niveau déclaré et le niveau réel de la fortune du président Macron, il faut partir du moment où cette richesse lui est tombée du ciel par la grâce de l’un des plus anciens et des plus prospères établissements financiers du monde :Lire la suite

Planisphère et connexions symbole du réseau

LE RETOUR DES ÉTATS-NATIONS
(Jean Goychman)

23 septembre 2018

Nous vivons une période historique, même si beaucoup d’entre-nous n’en ont pas la conscience. Le monde de l’après seconde guerre mondiale est en profond bouleversement. Les institutions humaines, dont le fonctionnement répond souvent au besoin de remédier aux cataclysmes qui n’ont pas été évités, ont toujours eu du mal àLire la suite

ALGÉRIE + REPENTANCE = TRAHISON Lettre ouverte au Président de la République (Éric de Verdelhan)

ALGÉRIE + REPENTANCE = TRAHISON
Lettre ouverte au Président de la République
(Éric de Verdelhan)

19 septembre 2018

« Je n’aurais pas d’horreur de la trahison si elle était faite pour me rendre maître du monde. » Fénelon : « Le jeune Pompée et Ménas » (1712)   « Monsieur le Président, « La citation en entête de cette lettre pourrait être de vous tant on vous sait capable de toutes les bassesses, de toutesLire la suite