ALLEZ, MADAME ANGOT… VOTRE TOUR VIENDRA !
(François Teutsch)

Les amateurs de télévision – il y en a – connaissent bien une dénommée Christine Angot, chroniqueuse de l’émission « On n’est pas couché » animée par l’exécrable Laurent Ruquier. Dans ce temple du politiquement correct et de la dérision ricanante, à l’image du journaliste qui se croit drôle, cette dame pérore, insulte, dézingue à tout va, sans contradiction cela va sans dire. C’est drôle, très drôle si l’on en croit l’inénarrable Ruquier, toujours satisfait de lui-même, qui s’esclaffe pour un oui ou pour un non. Pourtant, le regard de madame Angot n’incite pas à rire. La hargne, ou plutôt la haine, qui en émane n’a rien pour réjouir. Sauf, peut-être, ses sectateurs.

Samedi 21 avril, Ruquier recevait Jean-Luc Romero, un des « grands hommes » (si l’on peut dire) de la résistance au mal. Homosexuel militant, ardent militant de l’élimination des vieillards inutiles et coûteux (il appelle ça mourir dans la dignité, une petite piqûre, et hop !), le personnage était en terrain conquis, entouré d’admirateurs zélés.

Lorsque son tour fut venu, madame Angot, pas dépourvue, a concentré sa furie sur les bénévoles qui interviennent au sein des unités de soins palliatifs. Soit, ces personnes prennent du temps, beaucoup de temps, pour accompagner tous ceux qui vont mourir. Pour leur parler, leur tenir la main, les apaiser, apaiser leurs familles et les aider à vivre leur deuil. Ces gens qui savent que la mort fait partie de la vie, qu’elle est profondément angoissante et que notre société en a fait un tabou. Ces gens qui permettent aux cancéreux et autres malades incurables d’être regardés jusqu’au bout avec un regard bienveillant. À moins que ce ne soit simplement ça, mourir dans la dignité : être vu comme une personne jusqu’à la fin.

Dans le viseur de la redresseuse de torts, JALMALV (Jusqu’À La Mort Accompagner La Vie), une association ancienne et active dans ce milieu. Catholiques intégristes, lobby puissant qui s’insinuerait dans les services de soins, habiles à dissuader les malades de recourir à la sédation : tout y est passé. C’était pitoyable et haineux. D’une haine qu’on n’aimerait pas ressentir aux ultimes moments, n’en déplaise à cette dame.

Les intéressés étaient absents, incapables de répliquer. Ils ont diffusé un communiqué et saisi le CSA. C’était bien la moindre des choses. Mais, surtout, ces gens de bien ont autre chose à faire que de polémiquer avec une telle furie. Avec intelligence et réactivité, la Société Française d’Accompagnement et de soins Palliatifs (SFAP) a répondu, dignement. Elle a invité madame Angot à passer une journée dans un centre de soins. « Venez, nous vous accueillerons. Alors, nous pourrons parler. »

Nul doute que l’intéressée ne répondra même pas à cette scandaleuse invitation. Parler, mais pour quoi faire ? Son rôle à elle, c’est de cracher du venin à la figure de tous ceux qui pratiquent le bien, la véritable solidarité, la bienveillance et l’amour du prochain.

Allez, Madame, votre tour viendra. Dans votre sommeil ou en pleine rue, dans la souffrance ou dans l’inconscience, ou peut-être dans un centre d’euthanologie [1].

Et pourtant, qui sait ? Qui sait si madame Angot, à l’heure de la mort qu’on lui souhaite paisible, ne ressentira pas la terrible angoisse de celui qui, dépourvu de foi et d’espérance, ne sait pas où il va ? Si, ignorante de la lumière, elle ne hurlera pas sa peur d’un noir définitif et terrifiant ? Si, convaincue d’un « après », elle ne souffrira pas les affres de l’inconnu ? Et si, ce jour-là, un humble anonyme était à ses côtés…

 

François Teutsch
avocat

 

[1] Néologisme emprunté au grec ancien, composé du préfixe « ευ » qui signifie « bon » ou « bien » et de « Θἀνατος » (Thanatos), nom du Dieu – ou plutôt de l’allégorie – de la Mort.


article publié par Boulevard Voltaire



 

 

5 Commentaires

  1. Charles Hoursain dit :

    Bah ! Il est notable que ledit Ruquier, comme son « pote » Ardisson, aime bien recevoir des éléments qui veulent détruire notre société… Ledit Romero (Ruquier recevait Jean-Luc Roméro) un des « grands hommes » (si l’on peut dire) de la résistance au mal. Homosexuel militant, ardent militant de l’élimination des vieillards inutiles et coûteux (il appelle ça mourir dans la dignité, une petite piqûre, et hop ! Le personnage était en terrain conquis, entouré d’admirateurs zélés a-t-il dit. Ben moi, je dis qu’on en a marre de ces « homo-bobos de gauche » qui veulent tout détruire (sauf ce qui les arrange – les milieux homo de gauche sont très nocifs..ceux de droite sont plus discrets),je dis donc qu’une bonne piqure de castration chimique serait un excellent remède..Au fait,Ruquier ne fait-il pas « partie de la famille,avec son Steevy ?..

     
  2. Et pendant ce temps…….. Borloo propose pour les banlieues, la création d’ académies des leaders.
    Rassurez-moi, il voulait dire académie des DEALERS ………. bien sûr !

    Quant à Angot, que dire ? ………… Rien !

     
  3. Lagrogne Ludovic dit :

    Vous êtes méchants ! Il faut de tout pour faire un monde de bobos, même une Angot.
    Je vote pour sa sédation immédiate et son exposition au Musée Dupuytren, seule façon pour ce genre de cas d’être enfin utile à la société.

    Musée Dupuytren
    Infos pratiques
    Du lundi au vendredi
    De 14h à 17h
    Entrée : 5€
    Centre des Cordeliers, 15 rue de l’École de Médecine, 75006 Paris
    Métro : lignes 4 et 10, arrêt Odéon.

     
  4. Cette harpie cinglée, cette furie ne mérite pas que l’on s’intéresse à son cas…pathologie psychologique trop lourde…

     

Qu'en pensez vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

WordPress spam bloqué par CleanTalk.
AMI, ENTENDS-TU LE BRUIT SOURD DU TOCSIN, DANS LA PLAINE ?(Luc Sommeyre)

AMI, ENTENDS-TU LE BRUIT SOURD DU TOCSIN, DANS LA PLAINE ?
(Luc Sommeyre)

14 mai 2018

« LE » problème n’est pas « un » problème Il est tard. Très tard. Nous vivons les derniers moments pour réunir en un sursaut salvateur tous les Français qui ont compris que le seul problème à régler est l’invasion musulmane. L’actualité nous offre un exemple tragique. Le « fou d’Allah » de l’Opéra à ParisLire la suite

 
ERNST VON SALOMON (Éric de Verdelhan)

ERNST VON SALOMON
(Éric de Verdelhan)

13 mai 2018

«… Je manifeste toujours tout seul. Mes idées sont trop originales pour susciter l’adhésion des masses bêlantes ataviquement acquises aux promiscuités transpirantes et braillardes inhérentes à la vulgarité du régime démocratique imposé chez nous depuis deux siècles par la canaille régicide… »        (Pierre Desproges)   Plus le temps passe et plusLire la suite

 
POUR MACRON, QUE VEUT DIRE « RÉFORMER » ?(Henri Maurel)

POUR MACRON, QUE VEUT DIRE « RÉFORMER » ?
(Henri Maurel)

14 avril 2018

Réformer = « Faire subir à quelque chose des modifications importantes destinées à l’améliorer » (Larousse). Réformer = « Rectifier, c’est-à-dire rétablir dans l’ancienne forme ou dans une forme meilleure » (Littré). Ces deux définitions impliquent un constat initial, un bilan qui montre une dégradation par rapport à une situation antérieure et sur unLire la suite

 
FOURBE QUI COMME HULOT… (Cédric de Valfrancisque)

FOURBE QUI COMME HULOT…
(Cédric de Valfrancisque)

20 mai 2018

(à la manière de Joachim du Bellay) Fourbe qui comme Hulot, cet écolo cinglé, Trahissant ses amis pour devenir ministre, (Alors qu’il n’est en fait, qu’un paltoquet sinistre) Se vendit à Macron par besoin d’exister. Reverrons-nous un jour nos charmants patelins, Sans tous ces grands totems qui obstruent l’horizon ? ImmondesLire la suite

 
LES DESSOUS DU« CASSE DU SIÈCLE »(Jean Goychman)

LES DESSOUS DU
« CASSE DU SIÈCLE »
(Jean Goychman)

12 mai 2018

La chaîne de télévision BFM télé a diffusé récemment un documentaire de 53 minutes intitulé Le Casse du Siècle. À l’heure où beaucoup de gens commencent à se poser des questions sur le « pourquoi » de l’élection d’Emmanuel Macron, cette émission arrive à point nommé pour nous relater l’histoire de ceLire la suite

 
L’ISLAM VU PAR LE PLUS GRAND SAVANT ARABE(L’Imprécateur)

L’ISLAM VU PAR LE PLUS GRAND SAVANT ARABE
(L’Imprécateur)

20 mai 2018

Ayant cité Ibn Khâldoun dans mon précédent article, il me paraît intéressant de faire un bref résumé de la façon dont ce grand et quasiment unique savant arabe a perçu le monde musulman. Tous les autres, ou presque, « savants » arabes étaient d’origine juive, persane ou européenne et récupérés par lesLire la suite

 
POUR MACRON, QUE VEUT DIRE « RÉFORMER » ?(Henri Maurel)

POUR MACRON, QUE VEUT DIRE « RÉFORMER » ?
(Henri Maurel)

14 avril 2018

Réformer = « Faire subir à quelque chose des modifications importantes destinées à l’améliorer » (Larousse). Réformer = « Rectifier, c’est-à-dire rétablir dans l’ancienne forme ou dans une forme meilleure » (Littré). Ces deux définitions impliquent un constat initial, un bilan qui montre une dégradation par rapport à une situation antérieure et sur unLire la suite