« ULTRA-DROITE » :
LA FAKE-NEWS DE TROP
(L’Imprécateur)

Share Button

Ils étaient dix, presque tous retraités, le plus âgé a 69 ans, qui se préparaient à la guerre que le gouvernement nous annonce depuis une dizaine d’années contre le terrorisme islamique [1] sans avoir jamais rien fait d’efficace. Résultat : 250 morts à 0 en faveur des terroristes musulmans.

Éparpillés sur toute la France, de la Corse à la Charente-Maritime en passant par la Région-Parisienne, ils étaient dix Rambos sexagénaires s’entrainant au survivalisme [2]. Le triste Gérard Collomb, ministre de l’Intérieur, voulant venir au secours de son président adoré pris le 21 juin en flagrant délit de mettre sa main sur la fesse d’un « fils d’immigré, noir et pédé » et ignorant (l’inculte !) qu’on ne caresse pas non plus la joue du pape, après avoir écouté, ravi, un « rappeur pédé » chantant « T’es vénère parce qu’on m’a sucé la b. et léché les c. » (sic).

Collomb a trouvé un prétexte dénué de tout fondement puisque, basé sur des « on soupçonne […] Il semble qu’ils prévoyaient de […] On a trouvé des armes chez eux […] » pour arrêter dix innocents. Évidemment, ce sont tous, à une exception près (le médecin) des fonctionnaires de la police, de la gendarmerie et de l’armée autorisés à détenir des armes.

Et à dix, mais en réalité seuls, puisqu’ils sont éparpillés dans toute la France, ils allaient faire sauter des mosquées ? Attaquer des imams ? Mauvaise accusation de politiciens aux abois cherchant à raviver le danger fasciste islamophobe qui menacerait la République. À dix sexagénaires, avec le Corse venu par avion, ils allaient attaquer la Grande mosquée de Paris gardée jour et nuit par l’armée ? Violer toutes les musulmanes enturbannées croisées dans la rue ? Sodomiser des imams jusqu’à ce qu’ils en meurent ? Plastiquer des bains turcs ? Fumisterie collombienne que tout ça ! Et que surtout, il ne s’imagine pas, le tristounet ministricule de l’Intérieur, que les Français et particulièrement les patriotes vont croire une seconde à une accusation aussi ridicule.

Ceux qui sont dangereux – les Français le savent – ce sont les violents de l’ultra- gauche antisémite que le socialisme ambiant couve et protège avec amour depuis quarante ans, ces centaines de Blacks-Blocs qui cassent le mobilier urbain, défoncent les vitrines, brûlent les voitures et de préférence celles de la police avec les policiers encore à l’intérieur, jettent des cocktails Molotov sur les CRS, tabassent des gendarmes, ceux que l’on arrête et qui sont relâchés le jour même « parce qu’avec leurs cagoules noires on ne peut pas savoir lequel a vraiment mis le feu à la voiture, lancé le cocktail Molotov, donné le coup de pied dans la tête ». Et comme nous sommes dans un état de droit, Monsieur, il faut les laisser en liberté.

« Il faut griller les poulets », disent les Black-Blocs. Et eux, ils le font !

Ceux qui sont dangereux ce sont ces « retours de Syrie » où ils ont violé, torturé, égorgé, dont 450 vont être relâchés incessamment par une décision de justice annoncée par la ministre.

Ceux qui sont dangereux ce sont ceux, venus à l’origine, eux où leurs parents, de pays musulmans, dont beaucoup trop sont passés par la voie migratoire, qui ont assassiné 250 Français, handicapé et blessé plusieurs centaines d’autres.

Ceux que l’on sait dangereux et sont fichés récidivistes et dont on nous dit que l’on ne peut rien faire contre eux tant qu’ils ne sont pas passés à l’acte, parce que nous sommes dans un pays de droit, Madame !

Mais l’est-on vraiment, si le droit français est à deux vitesses, intraitable pour la droite, clément avec la gauche ?

Ceux qui sont dangereux ce sont ces « jeunes » des cités qui dans leurs raps se vantent de s’entraîner au maniement d’armes, aux sports de combat, avec des chiens de guerre, et le font réellement et parfois en plein jour à Marseille nord, dans le 93 et les quartiers dits sensibles de Lyon. Vous ne comprendrez peut-être pas les paroles de ce rappeur allemand, HECKLAH, mais les images sont parlantes ! Voir la vidéo ci-dessous :

Cliquez sur l’image pour lire la vidéo

Cliquez sur l’image :
ÇA VAUT SON PESANT D’MACRON !

Par contre… dix « vieux » qui n’ont jamais rien fait de mal, qui, au contraire ont par leur activité au service de la France pendant toute leur carrière, probablement sauvé des vies, contre ceux-là le sinistre de l’Intérieur n’a pas hésité à envoyer plus de 150 gorilles cagoulés, par paquets de 10, pour les arrêter de toute urgence et sans aucune discrétion, pour faire un exemple et détourner l’attention publique un lendemain d’orgie LGBT élyséenne ? (Voir photo ci-contre − non, l’image n’est pas truquée… mais je ne vous dis pas ce qu’a dû entendre l’attaché de presse qui l’a publiée !)

 

L’association légalement déclarée à laquelle ils appartiennent a protesté

Ouest-France : Le mouvement fondé par un Charentais maritime dément tout projet violent

Le mouvement de l’ultradroite [3] auquel appartiennent au moins trois des dix gardés à vue soupçonnés de préparer des attaques contre des musulmans a nié mercredi tout projet violent, dénonçant des « mensonges » des autorités.

« Tout est faux dans ces accusations portées à l’encontre de nos camarades. Notre mouvement ne prône en aucun cas les attaques ou provocations violentes, qui sont contre-productives », a déclaré un responsable du site internet Guerre de France, sous couvert de l’anonymat.

Son site est l’hébergeur des pages dédiées à l’Action des forces opérationnelles (AFO), groupuscule dont font partie Guy S. (originaire de Charente-Maritime), Dominique C. et Marie-Dominique R., arrêtées lors d’un coup de filet antiterroriste ce week-end. Les 10 suspects interpellés doivent être fixés sur leur sort judiciaire ce mercredi à l’issue de leur garde à vue. 

Guerre de France est la vitrine de Réveil Patriote, créé en 2017 par Guy S., policier à la retraite, et d’autres dissidents du mouvement Volontaires Pour la France (VPF), fondé lui en 2015 pour défendre « l’identité de la nation française », son « héritage historique, spirituel et culturel » en luttant « contre l’islamisation du pays ».

Ces mouvements se sont notamment renforcés après les attentats djihadistes de 2015 en France, notamment celui du Bataclan où Dominique C. a perdu une fille.

 

« On se prépare, on fait du survivalisme »

AFO est la « structure opérationnelle » de Réveil Patriote, qui estime la France menacée par une « insurrection généralisée » dans plusieurs quartiers infiltrés par les « tenants du système islamiste qui veulent imposer la charia », a expliqué un cadre.

« On se prépare, on fait du survivalisme, on s’entraîne dans la légalité. Mais nous n’avons jamais parlé de violences dans la situation actuelle, celle d’une paix relative, où il ne faut surtout pas faire d’actes stupides ou de provocations envers le camp d’en face », dit-il.

Jugeant les autorités insuffisamment préparées à « la guerre qui se profile sur le territoire métropolitain », Guerre de France entend « faire prendre conscience aux citoyens-soldats français de la réalité de la menace ». « Parmi vous il y a des officiers qui ont appris à définir des missions, à faire du renseignement, à organiser leur unité », ajoute à l’attention de son public le site, qui revendique « plus de 10.000 connections par jour ». « Et beaucoup plus depuis le coup de filet policier du weekend dernier », souligne son responsable. Voir : https://www.sudouest.fr/2018/06/27/ultradroite-le-mouvement-fonde-par-un-charentais-maritime-dement-tout-projet-violent-5183493-10407.php

« L’ultradroite, c’est un terme utilisé par les services de police pour désigner l’extrême-droite violente ». D’accord, seulement aucune des dix victimes de la vindicte collombienne à qui elles servent de leurre pour tenter d’écarter les regards de la folie LGBT du président n’avait commis la moindre violence.

Mais pour le gouvernement, des honnêtes gens qui parlent « d’identité », « d’héritage historique », de « culture » et « d’islamisation du pays » sont des malades mentaux. Si, de plus, ils accusent l’islam salafiste de vouloir imposer la charia, le gouvernement de ne rien préparer pour faire face à la guerre politico-religieuse que tous les esprits lucides voient approcher, ce sont des fake-newseurs ! Si, en outre, ils travaillent à préparer la résistance des Français, ce sont forcément des ultra-violents de l’ultra-droite ! Il faut reconnaitre qu’on est logiques à l’Élysée et à l’Intérieur !

 

L’Imprécateur
29/06/2018

 

[1] L’expression « guerre contre le terrorisme » a été utilisée par Bill Clinton, puis par Hollande, et reprise par Macron.

[2] Survivalisme = entraînement physique, moral et logistique à une catastrophe annoncée.

[3] « Ultra-droite » : néologisme qui vise à différencier les groupuscules radicaux et « extraparlementaires » des formations d’extrême-droite plus classiques. « Extra-parlementaires » désigne ceux qui ne font pas confiance aux élections truquées de la fausse démocratie française (le « Système »).



 

Share Button
 

7 Commentaires

  1. Quand on note toutes les voitures brûlées , poubelles déversées partout , bastons avec les Crs , rodeos sauvages, pompiers et flics caillassés, dans toute la France , depuis jeudi soir dernier , et ils vont en remettre une couche ce soir après la finale de foot , pour prouver qu’ils « adorent  » la France . Bref , on est en droit de penser que tout cela va partir en vrille , avant 5 ans d’içi et que l’insurrection , se convertira en guerre civile !
    D’içi là , les politicards fautifs se seront évaporés bien loin du caos généralisé ………Courage , fuyons ……

     
  2. Notre société est décadente, nos politiques sont des profiteurs, nous n’avons plus de valeurs, en grande majorité nos citoyens ne sont plus capables de se battre pour leur pays. Ce qui nous attend c’est la chute de l’Empire Romain sauf que les Barbares ne sont pas à nos portes, ils sont déjà chez nous et en grand nombre. Des collabos nous expliquent à longueur de journée que tout va bien Madame la Marquise et que le multiculturalisme est un bienfait pour la France….
    Alors oui la survie va être difficile, j’espère que nos bobos vont bien souffrir.

     
  3. Philippe Weber dit :

    Nous sommes aujourd’hui 05/07/2018, à moins de 10 jours du 14 juillet, alors que la France légalement n’a plus de Constitution depuis le 1er janvier 2017 (cf. décret N°2016-1675 du 05/12/2016).
    Rappelons que le Préambule de la Constitution du 4 Octobre 1958 donnant naissance à la 5ème République fait référence à la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen du 26 août 1789 qui article 16 précise : « Toute société dans laquelle la garantie des droits n’est pas assurée ni la séparation des pouvoirs déterminée, n’a point de Constitution ». Ce qui aujourd’hui est le cas en France depuis la création de l’Inspection Générale de la Justice, le 05/12/2016, plaçant l’Autorité Judiciaire sous le contrôle du ministre de la justice, donc de l’Exécutif, violant ainsi la sacrosainte séparation des pouvoirs. Le 14 juillet 2018, une nouvelle Bastille est à prendre par l’union Armée-Nation rassemblée en ce jour de Fête nationale :
    1°) pour libérer la France de l’invasion-occupation afro-islamo-arabe ;
    2°) des chaines de la dictature de l’U.E. ;
    3°) de la suzeraineté OTAN-étasunienne sur notre Armée.
    À notre Armée de faire son travail qui est de sauver la France pendant qu’elle en a encore les moyens.

     
  4. Je suis écœuré de voir la France coupé en deux, d’un côté les imbéciles angéliques de l’autre les réalistes. Tout ça nous conduira à des jours futurs difficiles. Heureusement que les membres de la nouvelle Gestapo sont répertoriés.

     
  5. Il ne faudra pas s’étonner, si certains Français de souche (ne dites surtout pas que j’ai osé proférer ce blasphème !) un jour se décideront à mettre les mêmes commandements, ceux de l’islam, en action contre eux.

     
  6. Tant que les « merdias » gauchisants au max auront la bénédiction des dirigeants incompétents, pleutres et avides d’argent le pays s’enfoncera vers les abîmes. On a plus le droit d’appeler un chat un chat sous peine de passer pour un agent de la GESTAPO alors que ces fumiers qui ont le pouvoir de mobiliser les caméras narguent la vraie France, son histoire et sa culture.

     

Qu'en pensez vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

WordPress spam bloqué par CleanTalk.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

DEGUELDRE : LE 6 JUILLET 1962, ON A FUSILLÉ L’HONNEUR (Éric de Verdelhan)

DEGUELDRE :
LE 6 JUILLET 1962,
ON A FUSILLÉ L’HONNEUR
(Éric de Verdelhan)

4 juillet 2018
 

 Aujourd’hui, ayons une pensée pour l’un des plus ardents défenseurs de l’Algérie française : le lieutenant Roger Degueldre, fusillé le 6 juillet 1962. Chef des « Commandos Delta » de l’OAS, poursuivi par toutes les polices, sa tête mise à prix, il a été trahi et arrêté le 7 avril 1962. Et pendantLire la suite

DEGUELDRE : LE 6 JUILLET 1962, ON A FUSILLÉ L’HONNEUR (Éric de Verdelhan)

DEGUELDRE :
LE 6 JUILLET 1962,
ON A FUSILLÉ L’HONNEUR
(Éric de Verdelhan)

4 juillet 2018
 

 Aujourd’hui, ayons une pensée pour l’un des plus ardents défenseurs de l’Algérie française : le lieutenant Roger Degueldre, fusillé le 6 juillet 1962. Chef des « Commandos Delta » de l’OAS, poursuivi par toutes les polices, sa tête mise à prix, il a été trahi et arrêté le 7 avril 1962. Et pendantLire la suite

HONNI SOIT QUI MALI PENSE ! (bis) (L’Imprécateur)

HONNI SOIT QUI MALI PENSE ! (bis)
(L’Imprécateur)

2 juin 2018
 

 Plus je regarde les vidéos de Mamoudou-Super-Migrant, plus je suis perplexe. Il y a d’abord l’anomalie du positionnement de l’enfant visible sur cette photo : Première photo, Mamoudou arrive au troisième étage. Au quatrième, l’enfant de quatre ans est à un mètre du voisin. Il a la pointe des piedsLire la suite

SUPPRESSION DU MOT « RACE » DANS LA CONSTITUTION : LA FAUSSE BONNE IDEE (L’Imprécateur)

SUPPRESSION DU MOT « RACE » DANS LA CONSTITUTION :
LA FAUSSE BONNE IDEE
(L’Imprécateur)

18 juillet 2018
 

 Le principe (pervers) est bien connu. Quand on ne peut plus (ou qu’on ne veut plus) diriger un pays en prenant les décisions qui s’imposent pour sa sécurité et son développement économique et social, on s’occupe d’autre chose, autant pour détourner l’attention du peuple que pour détruire ce qui reste de sonLire la suite

« ON A GAGNE… ON A GAGNE » ? ON A GAGNE QUOI, AU JUSTE ? (Marc Le Stahler)

« ON A GAGNE… ON A GAGNE » ?
ON A GAGNE QUOI, AU JUSTE ?
(Marc Le Stahler)

18 juillet 2018
 

  La « fête » est finie. Tant mieux, ça commençait à bien faire. Elle se termine dans un fatras nauséeux et confus de 14 juillet, de finale de foot, de casseurs d’autant plus violents qu’ils restent impunis et de médias de plus en plus béats, subjugués par ce ballon-qui-rend-fou et l’idéologie mortifère du « vivre-ensemble »,Lire la suite

« ON A GAGNE… ON A GAGNE » ? ON A GAGNE QUOI, AU JUSTE ? (Marc Le Stahler)

« ON A GAGNE… ON A GAGNE » ?
ON A GAGNE QUOI, AU JUSTE ?
(Marc Le Stahler)

18 juillet 2018
 

  La « fête » est finie. Tant mieux, ça commençait à bien faire. Elle se termine dans un fatras nauséeux et confus de 14 juillet, de finale de foot, de casseurs d’autant plus violents qu’ils restent impunis et de médias de plus en plus béats, subjugués par ce ballon-qui-rend-fou et l’idéologie mortifère du « vivre-ensemble »,Lire la suite

POUR MACRON, QUE VEUT DIRE « RÉFORMER » ?(Henri Maurel)

POUR MACRON, QUE VEUT DIRE « RÉFORMER » ?
(Henri Maurel)

14 avril 2018
 

 Réformer = « Faire subir à quelque chose des modifications importantes destinées à l’améliorer » (Larousse). Réformer = « Rectifier, c’est-à-dire rétablir dans l’ancienne forme ou dans une forme meilleure » (Littré). Ces deux définitions impliquent un constat initial, un bilan qui montre une dégradation par rapport à une situation antérieure et sur unLire la suite