LETTRE OUVERTE AU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE (VPF – Volontaires Pour la France)

ATTENTION : le contexte de cette lettre ouverte au président de la république est explicité par le courrier du général Martinez que vous pouvez lire en CLIQUANT ICI

barre


Lettre ouverte au Président de la République

19.07.2016

Il est probable que le « président normal » que vous avez prétendu vouloir être en 2012 ne s’attendait pas à une fin de quinquennat aussi dramatique pour la France, défigurée et aujourd’hui à nouveau martyrisée à Nice. Et pourtant tout semblait avoir bien commencé ce 14 juillet 2016, jour de fête nationale où lors de votre allocution télévisée traditionnelle vous avez cru pouvoir annoncer un retour à la normale en France et la fin de l’état d’urgence. Las ! Le long exercice d’autosatisfaction auquel vous vous êtes livré devant les Français s’est fracassé une fois encore sur le terrible mur des réalités, le soir même, à Nice, sur la promenade des Anglais.

Le carnage de la baie des anges aura eu raison de votre effroyable angélisme. Votre aimable philosophie de l’Histoire et du tragique, vos propos bucoliques sur le « vivre ensemble » et le pays des droits de l’Homme, n’auront fait qu’encourager à encore plus de bestialité et de barbarie ces ennemis de l’intérieur que vous refusez de nommer et qui nous font la guerre.

Sourd à cette colère qui monte dans le pays, vous vous obstinez à répondre, avec une sidérante constance qui confine à la folie et à l’aveuglement idéologique, à coté de la menace, à coté des enjeux, à coté du réel.

Alors que l’ennemi est chez nous, bénéficiant d’un milieu favorable lié à l’immigration de masse et à des réseaux constitués en France ou à nos portes, vous ne trouvez d’autre parade que des bombardements en Syrie (à des milliers de kilomètres du véritable théâtre des opérations) et des gesticulations maritimes avec l’envoi du porte-avions Charles de Gaulle au Moyen-Orient…à l’automne ! Pourquoi ne comprenez-vous pas que les terroristes sont aujourd’hui en France comme des poissons dans l’eau et qu’il vous faut résoudre au plus vite le problème de l’immigration extra-européenne !

Deux mesures doivent être prises rapidement. Elles découlent de l’analyse des attentats successifs qui frappent la France.

La première mesure concerne les personnes étrangères issues de l’immigration extra-européenne en situation régulière et détenant un titre de séjour ou de résident qui se rendent coupables de délits ou de crimes. L’expulsion dans leur pays d’origine doit leur être systématiquement appliquée ainsi qu’à leur famille (on ne sépare pas la famille) au terme de leur peine fixée par le tribunal. Si cette mesure avait été appliquée, l’attentat de Nice n’aurait pas eu lieu. Quant à ceux qui sont en situation irrégulière (clandestins), ils doivent être expulsés. Si cette mesure était appliquée, deux des barbares qui ont participé au carnage du 13 novembre 2015 à Paris n’auraient pas pu le faire.

La seconde mesure porte sur la double-nationalité qui non seulement brouille les repères et empêche la communion nationale mais constitue, à terme, une menace sérieuse de dislocation du peuple de France. Face à ce péril que vous ne pouvez pas et ne devez pas ignorer c’est le principe même de l’acquisition de la nationalité française qui se pose.

Il est donc urgent de supprimer la double-nationalité pour les personnes d’origine non européenne. Car en période de guerre – et nous sommes en guerre comme vous l’avez rappelé – on ne peut pas se satisfaire d’être à moitié français à un moment où l’engagement doit être total face à l’ennemi. Le 13 novembre dernier, la majorité des barbares qui ont semé la mort étaient binationaux, c’est à dire à moitié français. Alors que la patrie est en danger, il est grand temps que chacun nous dise, au-delà de paroles creuses sur l’amour universel, à quel camp il appartient.

Alors que l’ennemi se revendique clairement d’une interprétation révolutionnaire de l’islam, vous persistez contre toutes les évidences à parler de la menace d’un terrorisme sans origines et sans attaches religieuses. Et pourtant, c’est le terrorisme islamique qui nous frappe aujourd’hui. Un islamisme révolutionnaire qui a vu le jour après la seconde guerre mondiale, durant la décolonisation, dont les principaux inspirateurs, l’Egyptien Sayid Qutb et l’Indien Al Mawdudi, ont cherché, dans le cadre du conflit Nord/Sud naissant, à utiliser le Coran dans sa version la plus extrémiste et la plus violente, pour combattre et détruire l’Occident. La France, patrie des Lumières, est ainsi aujourd’hui fort logiquement le premier pays visé en Europe par les terroristes islamistes après les États-Unis et les attentats du 11 septembre 2001.

Alors que l’ennemi veut notre mort, tue nos familles, nos compagnes, nos enfants, vous vous écriez plein d’indécence pour les victimes et leurs proches : « On veut assassiner la liberté ! ». Mais Monsieur le Président et sauf votre respect, ce n’est pas en invoquant ce type de valeurs abstraites et desséchées telle que la tolérance ou la liberté que vous allez générer en France ces vocations héroïques qui seront le salut de la mère Patrie en temps de guerre.

Face à cet islamisme révolutionnaire pervers et haineux qui gagne toujours plus d’esprits dans le monde comme chez nous dans des catégories de la population qui ont bénéficié ces dernières décennies de notre accueil généreux et bienveillant, il faut au contraire mobiliser la force du sentiment, les vertus de la famille comme du patriotisme seules en mesure de nous permettre de gagner cette guerre contre la barbarie intérieure. Il ne faut pas avoir honte non plus de rappeler les origines chrétiennes de notre patrie, mais c’est déjà là probablement beaucoup trop vous demander. Votre aveuglement actuel, Monsieur le Président, ne serait qu’anecdotique s’il n’avait comme conséquence que de vous perdre vous et votre gouvernement aux abois.

Malheureusement, c’est de la France et de sa survie dont il s’agit aujourd’hui.

                    Ivan BLOT                                            Antoine MARTINEZ

          Inspecteur général honoraire                          Général (2S) Armée de l’air

             au ministère de l’Intérieur

Coprésidents des Volontaires Pour la France

http://www.volontaires-france.fr/

VPF

 

9 Commentaires

  1. Des volontaires oui mais uniquement français de souche et chrétiens ! !! Pour renvoyer tout ce beau monde à la maison…

     
  2. Lebaron a écrit :

    Volontaires pour ne rien faire !
    Voyez par vous même « volontaires pour la France » :
    Que des demi mesures, un site bâclé, pas d’actions ni de plan, que du blabla et un général plus doué pour les livres ou les articles que pour unifier les patriotes qui veulent chasser les ennemis hors de France et juger les traîtres au pouvoir.

     
    • @Lebaron
      Quand un officier général (avec quelques rares autres) a le courage de se lever contre le pouvoir, à titre personnel, mais lourd de sa charge et de ses fonctions, pour dénoncer une politique d’abandon menant la France au malheur, il est indigne de publier de tels commentaires.
      On ne censure pas, sur Minurne : laissons donc s’exprimer toutes les colères, y compris la votre, que nous mettrons avec diplomatie sur le compte de l’impatience et de l’exaspération.
      Mais je tiens à redire ici personnellement mon respect et mon admiration pour cet officier supérieur qui montre par l’exemple que l’Honneur a encore du sens dans notre pauvre France de 2016.
      L’appel est lancé. Le mouvement est constitué et il est « En Marche » lui aussi. Et pas celle de Macron !
      Tout le monde a compris qu’il a vocation de contribuer à conduire notre Patrie au salut.
      Il ne tient qu’à toutes les bonnes volontés de le rejoindre, pour transformer en un fleuve puissant ce qui n’est pour l’instant qu’un torrent naissant.
      Le site est « bâclé » ? Venez l’enrichir !
      Aucune action en vue ? Venez les proposer !
      Pas de « plan » ? Vous voulez peut-être qu’on précise tous les détails du projet pour faciliter la répression dans l’oeuf d’un mouvement patriote ?
      Allons donc…
      Cessons de maugréer, de râler, de nous plaindre.
      Nous avons l’occasion de nous mobiliser pour nous opposer à l’irréparable…
      Retrouvons nous, dans l’amour de notre France, dans son Histoire, dans notre volonté commune de combattre pour la sauver, et cessons de critiquer les hommes qui se lèvent !
      Au contraire : levons nous avec eux !
      Pour que nos enfants et nos petits-enfants ne nous disent pas un jour : »qu’avez vous fait » ? « qu’avez vous laissé faire » ? « comment avez vous pu ? »…

       
      • Castiglione a écrit :

        Marc LS vous avez raison mais tout comme Lebaron nous sommes de plus en plus nombreux à bouillir d’impatience et à être exaspérés de n’avoir pour horizon que des solutions politiques, par la voie des urnes, radicalement collées à la légalité… alors qu’en face l’ennemi islamique est depuis longtemps sur la marche supérieure de l’escalier menant à la guerre totale, enivrés à l’idée de faire couler le sang des mécréants que nous sommes, nous les respectueux du droit.
        Alors oui, il m’arrive d’être impatient d’autant que internet qui nous relie tous nous force à l’isolement pour ne pas apparaître dans le faisceau des zélés du GVT.

         
      • Je comprends tout celà… Mais que voulez vous qu’on fasse, à notre niveau ? 18 millions de Français ont été assez stupides pour envoyer un pitre à l’Elysée quand il nous fallait un chef de guerre. On attendait Churchill, on a eu un clown… Berlusconi… en pire.
        Il n’y a pas beaucoup de solutions, peut-être 2.
        La première, c’est de descendre dans la rue avec des fourches, en attendant qu’un hypothétique quarteron de généraux se joigne à la sédition. On n’est plus en avril 1961, et il faut reconnaitre que ça n’a d’ailleurs pas très bien fonctionné à l’époque.
        La seconde, c’est la réinformation, le travail de sape, tous les jours, détruire l’image des médias officiels (c’est fait, l’avez vous remarqué), montrer la duplicité des gouvernants (c’est quasiment fait), parler juste, parler franc, parler au coeur de la France…
        Et ça, c’est implacable. Khomeiny a déboulonné le Shah avec… des cassettes vidéos ! Vous imaginez vous ça ?
        En quelques jours, nous avons touché 3,2 millions de personnes sur Facebook en publiant la liste par département des fichés « S » !
        3,2 millions de personnes !!!
        Nous faisons tous, autant que nous sommes, tout ce que nous pouvons, dans cette situation dramatique.
        Ne perdons pas notre sang-froid, continuons notre route sans fléchir, jusqu’à la victoire.
        « A la 7ème fois les murailles (de Jéricho) tombèrent », nous rappelle Josué… Rien qu’en soufflant dans des trompettes. Vous voyez l’allégorie ?
        « Sonnez, sonnez toujours clairons de la pensée », répond Victor Hugo des dizaines de siècles plus tard…
        Ensemble, et UNIS, nous ferons tomber les murailles de l’islam !

         
      • Castiglione a écrit :

        Dont acte !

         
      • Marc Le Stahler, parfaitement d’accord et si tous ceux qui ont comme premier réflexe de râler et invectiver se prenaient par l main et agissaient, même seulement dans leur entourage, il y a fort à parier que le ressenti actuel changerait vite, et au risque de plagier JFK <> et il y a beaucoup à faire actuellement. En ce sens, j’ai créé les statuts d’une association nationale qui a pour objectif d’amener tout candidat à une élection nationale à signer la Charte de l’Elu National par laquelle tout candidat doit s’engager sur l’honneur au respect d’un certain nombre de règles et d’obligations. Cette Association (Sigle ANDRE) se fixe l’objectif que les droits des électeurs soient respectés (Association Nationale pour le Droit au Respect des Electeurs). Le problème : se faire connaître et diffuser le message que les soi-disant majorités qui gouvernent sont en réalité des minorités dans la minorité et que pour gouverner, les minorités n’ont pas d’autre moyen que d’user de la force et de l’arbitraire en « tordant » les règles de droit. Que les volontaires se manifestent, ils sont attendus.

         
  3. Merci pour votre beau courrier adressé au chef d’état qui ne porte que le titre qui lui est attribué et qui n’en est pas capable d’en jour à sa juste valeur! Je rejoins les rangs de ceux et celles qui aiment foncièrement notre Patrie, et qui veulent la défendre contre tout envahisseur incompatible avec nos propres valeurs de la vraie République!

     
  4. THEO Marie a écrit :

    Double Nationalité/ Une « invention » qui répond aux meurtres commis et à commètre par des individus TROP protégés et JAMAIS suivis. Les classés « S » sont en liberté non surveillée, de 8h30 à …. Sachez que sur le Charles de GAULLE il y avait plus de 3000 Musulmans, qui ont refusés d’armer les avions qui allaient bombarder DEASH. Comme ce « petit bateau » était sous le contrôle des US, les Américains ont fait débarquer ces Musulmans pour le moins DOUTEUX. Actuellement la France recrute à tour de bras , mais peut -on savoir le % de musulmans recrutés? N’est-ce pas une fois de plus mettre les LOUPS dans la Bergerie ou nos Eglises? Décidemment ce gouvernement Babouchard est incompétant, vindicatif, présomptueux, agressif envers les Français et laxiste envers les Musulmans, en leur offrant la visite de nos Eglises (pour prier… mon oeil)afin de mieux les combattre soit en posant des bombes, soit en faisant comme « Sainte SOPHIE ».
    Général nous voila, que tous les Français , pas les doubles… ni les « français de sol..; fa, mi rétro », devront se mobiliser pour SAUVER la FRANCE terre de nos ancètres qui depuis des siècles se sont fait tuer pour que nous vivions dans NOTRE Pays et non dans le Pays des envahisseurs – tueurs.

     

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

WordPress spam bloqué par CleanTalk.
MACRON DÉCONSTRUIT L’AUTORITÉ DE L’ÉTAT (ex. : Notre-Dame-des-Landes ) (L’Imprécateur)

MACRON DÉCONSTRUIT L’AUTORITÉ DE L’ÉTAT (ex. : Notre-Dame-des-Landes )
(L’Imprécateur)

12 février 2018

En avril 2017, Macron déclarait : « J’ai dit et rappelé qu’il y a eu une consultation publique de type référendaire, qu’elle s’est exprimée et qu’elle a dit oui au projet. Donc, je ne peux pas, aujourd’hui, être dans une situation où je déchire, j’arrive et je dis “avec moi, il n’yLire la suite

 
LA CRISE DE L’ÉTAT (Colonel Gilles Lemaire)

LA CRISE DE L’ÉTAT
(Colonel Gilles Lemaire)

16 février 2018

La crise qui sévit actuellement entre le Pouvoir et les Armées est symptomatique de celle que subit l’État démocratique souvent qualifié de post-moderne. Cette crise résulte de questionnements auxquels notre époque impose de répondre : À QUOI SERT L’ÉTAT ? Le monde est-il définitivement pacifié et l’État moderne est-il ainsi vouéLire la suite

 
MACRON MARCHE SUR LES EAUX ! (L’Imprécateur)

MACRON MARCHE SUR LES EAUX !
(L’Imprécateur)

6 février 2018

Macron au Sénégal « Macron marche sur les eaux à Saint Louis » a titré Le Monde pour chapeauter un article dithyrambique de Solenn De Royer, avant de rectifier dans l’édition suivante d’un plus modeste « Sénégal : Macron défend la cause climatique à Saint-Louis » pour apaiser la vague de rigolade qui a envahiLire la suite

 
ANA MARIA HIDALGO, LA SOCIALISTE QUI N’AIME PAS LES ROYALISTES(L’Imprécateur)

ANA MARIA HIDALGO, LA SOCIALISTE QUI N’AIME PAS LES ROYALISTES
(L’Imprécateur)

14 février 2018

Ana Maria Hidalgo : cette métastase du socialisme rance rendit récemment hommage à un tortionnaire vicieux qui utilisait ses maigres connaissances médicales pour indiquer aux bourreaux comment faire souffrir plus intensément les condamnés à mort avant de les exécuter. « El Carnicerito » (le petit boucher, son surnom dans les prisons oùLire la suite

 
LA CRISE DE L’ÉTAT (Colonel Gilles Lemaire)

LA CRISE DE L’ÉTAT
(Colonel Gilles Lemaire)

16 février 2018

La crise qui sévit actuellement entre le Pouvoir et les Armées est symptomatique de celle que subit l’État démocratique souvent qualifié de post-moderne. Cette crise résulte de questionnements auxquels notre époque impose de répondre : À QUOI SERT L’ÉTAT ? Le monde est-il définitivement pacifié et l’État moderne est-il ainsi vouéLire la suite

 
MACRON DÉCONSTRUIT L’AUTORITÉ DE L’ÉTAT (ex. : Notre-Dame-des-Landes ) (L’Imprécateur)

MACRON DÉCONSTRUIT L’AUTORITÉ DE L’ÉTAT (ex. : Notre-Dame-des-Landes )
(L’Imprécateur)

12 février 2018

En avril 2017, Macron déclarait : « J’ai dit et rappelé qu’il y a eu une consultation publique de type référendaire, qu’elle s’est exprimée et qu’elle a dit oui au projet. Donc, je ne peux pas, aujourd’hui, être dans une situation où je déchire, j’arrive et je dis “avec moi, il n’yLire la suite

 
LA JUSTICE VA-T-ELLE PERMETTRE AU « MIGRANT-TUEUR » DE CONTINUER LA SÉRIE ? (L’Imprécateur)

LA JUSTICE VA-T-ELLE PERMETTRE AU
« MIGRANT-TUEUR » DE CONTINUER LA SÉRIE ?
(L’Imprécateur)

14 février 2018

Fissenou Sacko est un fils de migrants maliens, âgé de 29 ans. Ce grand courageux sortait de prison. Donc, après avoir été jugé responsable de ses actes et condamné, il a pris le train pour Marseille peu avant Noël 2016. Malgré sa violente résistance, il en a été débarqué àLire la suite