EN CAS DE CONFLIT GÉNÉRALISÉ, NE COMPTEZ PAS SUR NOTRE ARMÉE !
(Luc Sommeyre)

Share Button

La « troupe », c’est-à-dire ce que l’on peut appeler objectivement « l’armée réelle » n’est pas à la mesure de nos espérances.

De Gaulle a décapité l’armée en 1962. Elle ne s’en n’est jamais remise. Mais le dernier troupeau des incompétents élyséens lui a assené un double-coup mortel : réduction drastique des moyens matériels et humains d’une part, et utilisation de l’armée de terre comme fourre-tout de ce que les thuriféraires de la bienpensance ont appelé « les emplois-jeunes ». À moins que leurs intentions profondes n’aient été plus perverses encore : faire tomber nos derniers moyens de défense.

Un ami m’entretenait récemment du délabrement dramatique de nos forces de défense, confirmant les échos que je reçois de toutes parts. De toutes part oui, sauf de nos généraux qui, eux, n’ont pas la moindre conscience de la non-opérationnalité des troupes qu’ils sont censés commander.

Peut-être, à trop avoir la tête dans les étoiles n’a-t-on plus les pieds sur terre.

La fracture est profonde et irrémédiable.

Vous lisez la Presse ?

Parfois, une brève annonce échappée à la censure d’un rédacteur-en-chef, allume une luciole dans la nuit de notre coma profond. « Tiens ! on a volé des FAMAS dans une camionnette de la Gendarmerie. – Ça alors… » « Oh ! on a dérobé des explosifs dans une carrière de travaux publics et des armes dans une base militaire. – Voyez-vous ça ! » Et la masse du troupeau de retomber comme un corps sans vie dans le sommeil artificiel de la “paix sociale”. Je parie que certains ont mélangé de puissants antalgiques et des hallucinogènes aux barbituriques que leur sert quotidiennement le Journal de 20 Heures pour ne pas sentir la lame du couteau qui s’affûte en silence dans le secret de leurs vies de petits-bourgeois boboïsés.

L’Armée (« la Troupe ») est divisée en trois

Les « chances-pour-la-France » et les « emplois-jeunes »

La communauté maghrébine sous les drapeaux participe massivement au réarmement des banlieues et instruit les “petits-frères” (pour qui manier le FAMAS et autres fusils d’assaut ou armes de poing fait maintenant partie du quotidien). Experts en explosifs, ils suivent avec beaucoup d’attention les formations que leur dispense “la République”. La fabrication et l’utilisation d’explosifs brisants ou déflagrants (mélinite, hexolite, donarite, octolite, tetrytol et autres TNT) n’ont plus de secret pour eux. Des modes d’emploi et notices de fabrication traduits en arabe ont été retrouvés lors de certaines perquisitions. Évidemment « on » n’en parle pas pour ne pas effrayer les foules. Mais surtout « ON » NE FAIT RIEN POUR Y REMÉDIER. [1]

Ces soldats-là déserteront avec armes et bagages au tout début de l’offensive que chacun redoute [2]. À l’évidence, ils rejoindront les cités et autres foyers infectieux pour diriger des commandos terroristes avec plus ou moins d’efficacité (heureusement, « l’effet Mouloud » jouera contre eux). Mais croyez-moi : à ce moment, nos chères têtes frisées seront étonnamment disciplinées et ne chahuteront pas leurs instructeurs.

Les « communautés noires »

Soldats d’origine africaine et antillaise ne font pas bon ménage, c’est bien connu. Ça ne s’arrange pas. Partie de ceux-là – pour les africains musulmans ça ne fait aucun doute – rejoindront les chances pour la France (toujours avec armes et bagages) et renforceront les groupes terroristes.

D’autres (surtout les antillais veut-on croire) demeureront fidèles à la France et voudront rester dans les rangs [3] ou bien rejoindront nos troupes d’élite (Légion Étrangère, commandos Marine de Brest, Chasseurs alpins et certaines unités spéciales sur qui on pourra “encore” compter, Dieu merci). Certains aussi, rallieront la Résistance.

Les « Français-de-souche » : mal-aimés de l’Armée française

En nombre appréciable, des jeunes gens s’engagent dans les rangs de notre armée. Certains bien sûr, pour acquérir une formation professionnelle à moindre coût ou parce qu’ils ne trouvent pas d’emploi stable sur le marché du travail (ce qu’on ne saurait leur reprocher) mais aussi une proportion très satisfaisante par patriotisme à laquelle se fondent les autres pour former un bloc uni. Enfin… admettons. Eux, dans les « confrontations » avec les communautés ci-dessus évoquées au sein de la Troupe ont un droit incontesté : celui de FERMER LEUR GUEULE. Que « le muz’ » ne salue pas les sous-officiers et officiers féminins n’a pas d’importance : c’est dans sa culture. Mais si le 1ère classe Dupont ou le caporal Martin vient à manquer à l’étiquette… attention !

Écoutez bien les confidences de l’un de nos soldats au jugement clair et objectif, dans la vidéo ci-dessous [cliquez sur l’image].

Eh bien… par la force des choses, eux aussi vont déserter au sifflement du premier ricochet sur les grands boulevards ! Non par couardise, mais pour se replier en petits groupes et protéger les leurs plutôt que de servir de cibles dans la mascarade des pseudo-ripostes qui suivront le début des affrontements [4].

En dernière minute, je reçois d’un ami la vidéo ci-dessous. Le garçon qui s’exprime n’a sans doute pas été major de polytechnique, mais c’est l’un de ces Soldats qui met sa vie au service de la vôtre. Il mérite tout notre respect.

Tout ceci entre dans le cadre du scenario-noir que nous présentons depuis bientôt un an.

L’alternative

Cette conscience aiguë de l’inanité de nos Forces de Défense nationales (nous n’avons pas évoqué les forces de police, mais elles sont logées à la même enseigne [5]) a poussé nos élites présumées à envisager une solution de rechange : les forces armées communautaires, cette fameuse « armée européenne » qui ne verra jamais le jour, fruit des fantasmes délirants de la politicaillerie bobo [6].

Or, en l’attente de cette armée européenne absurde et chimérique, pour maintenir a minima l’ordre requis pour les affaires courantes, les Mondialistes (Soros, Merkel, Tsipras, Renzi, Kučinskis, Grybauskaitė, Hollande, #LePionMacron & consorts) avaient misé sur l’OTAN.

Seulement voilà…

L’alternative alternée

Barack Hussein Obama – sombre Président s’il en fut – avait ante mortem envoyé des divisions blindées dans les Pays baltes, en Pologne et en Allemagne du nord pour barrer la route aux dangereuses armées russes que “Poutine-le-Sanguinaire” s’apprêtait à faire déferler sur nos plaines, nos villes et nos vallées.

Je ne sais pas si vous l’avez remarqué, mais le 20 janvier dernier à Washington, il s’est passé quelque chose. Quelque chose d’inattendu par tout ce beau-monde installé dans la certitude béate du futur mondialisé de notre planète. Ayant accumulé des richesses (un euphémisme, je pense) et créé de puissants réseaux d’influence, les agents d’exécution visibles du « Nouveau Siècle américain » ou « Nouvel Ordre Mondial » ont éprouvé ce qu’ont dû ressentir les habitants de Pompéi et d’Herculanum lors de l’éruption du Vésuve en 79 de notre ère. Mais à la différence des citoyens de l’Imperium romanum, nos doryphores modernes se sont envolés avant que les torrents de feu du volcan-géant qui a surgi au Capitole annoncé à force tambours et trumpettes − malheureusement pour l’humanité − ne les aient engloutis. Ils n’y ont pas (encore) trouvé sépulcre. Pour autant, ça sent l’roussi !

Or, “bizarrement”… les divisions blindées NRBC [7] sont maintenues en Europe du nord.

N’oublions pas qu’aux USA aussi, le Président est le Chef des Armées [8]. Et que les États-Unis sont de très loin les premiers contributeurs du Traité de l’Atlantique Nord. Peut-être la gîte du canon des chars Abrams a-t-elle été modifiée…

Nous en parlerons dans un prochain article.

Dernière minute (lundi 27/02 PM)

Plusieurs sources sérieuses, crédibles et très bien informées, nous mettent en garde contre « Le Grand Reset » (prévu de longue date par tous les financiers et économistes dignes de ce nom) mais cette fois… à TRÈS brève échéance et à la hauteur de 326.000.000.000.000 US$. Comptez bien les zéros…

Voir cette vidéo.


Et pour finir en musique…

[cliquez sur l’image ci-dessus]


PROTÉGEZ-VOUS
PROTÉGEZ LES VÔTRES
PROTÉGEZ-VOUS LES UNS LES AUTRES

Rejoignez les

http://remora-europe.eu


Mardi 28 février 19:00

À PRENDRE AVEC PRÉCAUTION − MAIS BRUITS PERSISTANTS

Je prends la liberté de vous inviter à faire un maximum de provisions d’eau potable, de nourriture en conserve, de médicaments de 1ère urgence et pour suivi médical, ainsi que de produits de première nécessité SANS ATTENDRE.


À fort bientôt.
J’espère.

LS


[1] Le remède ? – Simple. Le Chef de l’État l’a déclaré : « on est en guerre ». En temps de guerre : 1/ recherche Gendarmerie ; 2/ conseil de guerre ; 3/ peloton d’exécution. PAS D’ÉTAT D’ÂME.
[2] Voir Note 1 et appliquer le protocole.
[3] « Mais si y’a plus personne, quoi qu’on fait, mon capitaine ? »
[4] Nous sommes là dans la perspective de l’Article 16 où le Parlement ne peut être dissous. (Non bien sûr : les élections ne peuvent pas avoir lieu pendant la période de validité de l’Art. 16.) Eh bien, notre classe politique est tant et si bien abrutie qu’il y aura toujours des sénateurs et de députés pour réfuter aux soldats le droit de se défendre – et a fortiori d’attaquer ! – sauf à remplir des formulaires et à accuser réception des ordres reçus, soigneusement collationnés dans un classeur (aux normes du jour, bien sûr).
[5] Les problèmes inhérents à la conduite prévisible des forces de la Gendarmerie sont d’un ordre plus complexe.
[6] Pourquoi cette race de technocrates parasites et onéreux que sont les politicards professionnels ne produit-elle jamais que des projets irréalistes et inapplicables ? – Tout bonnement parce que ces énarches et sciencepotards de tous poils n’ont jamais travaillé. À aucun moment de leur vie n’ont-ils été confrontés au travail manuel, à la gestion d’une entreprise ou à l’exercice d’une profession libérale, là où les erreurs décisionnelles peuvent être létales. Fondant leurs certitudes sur des hypothèses, ils vivent tout bêtement dans le souvenir fané des laboratoires de leurs lycées ou facultés, là où tout n’était « qu’expérience », sans incidence concrète sur le devenir des êtres et des choses.
[7] Nucléaire – Radiologique – Biologique – Chimique.
[8] Art. II – Sec. 2 de la Constitution des États-Unis du 17/09/1797 amendée 27 fois : « The President shall be Commander in Chief of the Army and Navy of the United States, and of the Militia of the several States, when called into the actual Service of the United States ».



Share Button
EN CAS DE CONFLIT GÉNÉRALISÉ, NE COMPTEZ PAS SUR NOTRE ARMÉE !
(Luc Sommeyre)
Évaluez ce billet!

20 Commentaires

  1. SittingBull dit :

    …/… Aussi, oui je suis déçu et inquiet de constater qu’encore trop de personnes ne s’en rendent pas compte à l’heure actuelle et préfère y voir autre chose que l’intérêt du pays. Car s’il est bien un Président qui n’ait eu que la France et les français dans son coeur…. C’est bien Charles De Gaulle!

    Pour clore mon intervention, j’ajouterai que s’il pouvait y avoir un candidat qui ait ne serait ce que le quart de la valeur de cette homme qui a su redonner à la France sa liberté, sa grandeur et un rayonnement internationnal (tout en étant désintéressé)…… Je voterai pour lui sans hésiter et le suivrai « les yeux fermés » car c’est ce qui nous fait défaut encore à l’heure actuelle.

  2. SittingBull dit :

    Reprocher au Grand Charles l’Algérie, c’est aussi ne voir que la face apparente de l’iceberg.

    « l’Algérie de Papa, n’existait déjà plus » !(CDG)

    Pour ma part, je constate que cette guerre a vue le jour à cause d’un gouvernement « dit » de Gauche.
    Je n’oublie pas certains épisodes tragiques qui sont intervenus durant cette période
    mais je constate que Charles de Gaulle et André Malraux ont été de ceux qui ont constaté qu’il nous serait préjudiciable, voire impossible d’intégrer cette population et notamment à cause d’une religion qui n’en n’est pas une !
    Mais, « On ne mélange pas de l’huile avec du vinaigre ! » (CDG).
    (A cette époque « LE PEN » ne trouvait rien de mieux à dire que de traiter le « Grand Charles » de raciste : source INA disponible).

    Prendre les mesures qui s’imposaient et qui, au regard de l’opinion internationale, nous éviterait ce que la France a connu, malheureusement, à Suez s’imposaient.

    Alors, leur donner l’indépendance était nous donner la possibilité d’être maître chez nous.

    Je constate, cependant que le patronat a vu un intérêt à faire venir des ressortissants de ces types de pays sur notre territoire avec les conséquences que l’on sait et les répercussions que nous avons encore aujourd’hui.
    D’autant que, malheureusement, les « politi chiens » (CDG) qui lui ont succédé, vérolés par la franc maçonnerie, ont eu d’autres objectifs et nous sommes revenus au régime des partis (qu’a combattu CDG).

    Aussi, oui…

  3. SittingBull dit :

    Dans la mesure où j’avais noté mon commentaire par erreur sous forme de réponse à un intervenant, je le replace cette fois au bon endroit ici .

    Entièrement d’accord avec l’article à une exception de très grande importance ;
    Qui était à l’origine de notre indépendance nationale, de la création de notre force nucléaire qu’elle soit sous marine avec le lancement de notre premier sous marin nucléaire, de nos mirages, du plateau d’Albion et des « plutons » ?
    Sinon Charles De Gaulle !
    Aussi le fait de dire qu’il a décapité l’armée sans évoquer cette réorientation c’est cacher une grande partie de la réalité (sinon la réalité tout entière).
    Tout ceci a eu un coût et il a bien fallu faire des choix budgétaires.
    Non De Gaulle n’a pas décapité l’armée !
    Unir l’ensemble des patriotes ce n’est pas les diviser en voulant leur faire croire ce qui n’est pas car en agissant de la sorte c’est aller à l’encontre des intérêts du Pays ou (du moins) de ce qu’il en reste !

    • Vous avez raison. Tout bien pesé, de Gaulle a redonné à la France la dimension qu’elle avait perdue, institutionnellement, économiquement, militairement et sur la scène internationale. Reste la plaie algérienne qui reste vive, et qui a aujourd’hui des répercussions dramatiques au cœur même de notre pays. Pouvait-il faire autrement ? Vaste question…

    • Au sens de la souveraineté nationale, vous avez mille fois raison, Cher Monsieur.
      Mais quand je parlais de la décapitation de l’armée, je faisais allusion à la période post-algérienne où les têtes pensantes et agissantes de l’armée sont tombées. À partir de ce moment, les généraux sont rentrés dans le rang. Du « service du Peuple » rôle qui lui est dévolu par la Constitution, l’armée est passée « au service du pouvoir ». En ce sens, l’armée a été asservie.

  4. La France est devenue ça….. grâce aux politiques de gauche comme de droite, donc votons encore pour l’un ou l’autre; ou pour.. devinez QUI ?

    defendrenosracines

    Objet : Tr : TR: Fwd: Théo cachait dans son rectum un genre de tube éprouvette en verre, contenant de la drogue,
    (Ce pourquoi il refusait tout examen médical)

    Marseille : Abdeljalil Belbraïk s’adresse aux Juges
    «Va niquer tes morts, espèce de fils de Pute !»

    HOLLANDE PLEURE SUR LE FAMEUX THEO, MAIS LES MEDIAS , PROGRESSENT: ILS DONNENT LES NOMS DES VOYOUS ARF..

    • SittingBull dit :

      Entièrement d’accord avec l’article à une exception de très grande importance ;
      Qui était à l’origine de notre indépendance nationale, de la création de notre force nucléaire qu’elle soit sous marine avec le lancement de notre premier sous marin nucléaire, de nos mirages, du plateau d’Albion et des « plutons » ?
      Sinon Charles De Gaulle !
      Aussi le fait de dire qu’il a décapité l’armée sans évoquer cette réorientation c’est cacher une grande partie de la réalité (sinon la réalité tout entière).
      Tout ceci a eu un coût et il a bien fallu faire des choix budgétaires.
      Non De Gaulle n’a pas décapité l’armée !
      Unir l’ensemble des patriotes ce n’est pas les diviser en voulant leur faire croire ce qui n’est pas car en agissant de la sorte c’est aller à l’encontre des intérêts du Pays ou (du moins) de ce qu’il en reste !

  5. DÉGOÛTÉ !
    Ce matin sur RMC, à la grande satisfaction de JJ Bourrin, le Général Soubelet annonçait et justifiait son ralliement à Macron.
    Ce général pour lequel Minurne avait pris fait et cause.
    Nous allons revenir en 1940, avec son petit lot de patriotes courageux, l’immense troupeau de moutons bêlants, et une cohorte de collaborateurs.
    Malgré mon âge (j’ai 76 ans), je ne me laisserai pas faire.

    • Votre profession de foi vous honore, Monsieur.
      Nous sommes plusieurs, en France comme ailleurs, à avoir prêté le « Serment de Camerone ».
      Que vous ayez 76 ans n’est pas un handicap. C’est une gloire.
      LS

    • « Malgré mon âge (j’ai 76 ans), je ne me laisserai pas faire. »

      J’ai le même âge que vous _ce qui implique que nous n’avions pas l’âge de raison durant l’occupation_ ce qui m’autorise à vous poser cette simple et amicale question: « et vous allez faire quoi? »

    • THEO Marie dit :

      Triste à dire, mais la confusion règne dans les rangs de notre Armée. Les généraux sont comme toujours aux ORDRES, mais des « ordres » aux fortes odeurs de Babouches, mettant en péril notre Pays et notre Citoyenneté. Allons enfants de la Patri-ie, à quant le Jour de Gloire? Les juges méjugent, les valeurs Républicaines bafouées, les nondits abondent, comme celles de « Théo »… que de bavures non policières mais bien Politiques.

  6. ADAM AXE-CRD-CVD dit :

    Depuis plus de 40 ans, avec mes collègues des CRD-CVD, nous attirons l’attention de nos Compatriotes, Patriotes et Démocrates convaincus, sur la nécessité de la MOBILISATION CITOYENNE, pour la préservation, la garantie de respect, de nos VALEURS.
    Aujourd’hui, le temps n’est plus à tergiverser, à s’indigner, à commenter… Sur la « dénaturation » de notre Force Démocrate de Défense et de Protection de la NATION !

    Nous avons TOUS la responsabilité du redressement de la France et de COMBATTRE pour le respect de ces VALEURS et du Drapeau.

    Nous n’avons plus le droit de « RÊVER » sur une ALLIANCE TRANS-EUROPÉENNE qui réunirait nos Forces Militaires et Civiles de Sécurité pour la défense de VALEURS COMMUNES, car la notion même de CONVERGENCE Sécuritaire n’est pas envisageable !

    Nous ne pouvons compter que sur NOUS MÊMES, en prenant conscience que NOUS sommes peu à avoir le courage de dire : « S’il le faut, c’est avec mon sang que j’écrirait MA page de l’Histoire de MA France ! »

    Nous devons donc nous rassembler pour faire campagne et convaincre les indécis, les faibles, les lâches et les démissionnaires, pour imposer que VIVE LA FRANCE, et ses VALEURS Historiques, culturelles et MORALES !

    OSONS « LA FRANCE COMBATTANTE CITOYENNE » avec les « COMBATTANTS pour les VALEURS de notre DÉMOCRATIE ».

    OSONS AFFICHER NOTRE SOUTIEN à nos FORCES DE L’ORDRE NATIONAL FRANÇAIS, et appelons les à nous rejoindre pour faire face, ensembles, au « NOUVEL ORDRE MONDIAL »…

  7. Il n’y a pas que l’armée sur laquelle il ne faut pas compter.
    Aller voir les commentaires sur les sites « droitard », et vous verrez par vous même: beaucoup sont dégoûtés de ce que sont devenus les français et ne défendront personne d’autre que leur famille, leur fief, leur clan. On peut les comprendre, (presque) tout le pays a été contre eux trop longtemps. D’autres partent faire leur vie hors de France et certains retrouvent même le plaisir de vivre une fois débarrassé de la gangue gauchiste qui imprègne tant de monde, et aussi de voir à quel point la vie est belle entre blancs, quand on n’a plus à se soucier de ne pas froisser les nombreuses « minorités susceptibles ».

  8. Très bon texte et très bonnes vidéos.
    Je ne sais pas dire si et quand ce qu’annonce Jim Richards va se produire, mais je ne peux pas le contredire. Les plans pour mettre fin au dollar et remplacer par les DTS est bien réel. La présidence Trump et les troubles sociaux qui montent partout actuellement me semble une bonne opportunité.

  9. Ce n’est pas « notre » armée, c’est l’armée de la république.

    Quand les français comprendront que la république n’est pas la France, que quand Valls défends les valeurs de la république ça lui évite d’avoir à dire qu’il défends les français d’abord … un grand pas sera fait. Il suffit d’écouter attentivement ce qu’ils disent, tout est dit, il faut juste écouter « littéralement ».

  10. Je lisais dernièrement un article sur les goumiers déserteurs avec leurs armes lors de la Guerre d’Algérie. Ensuite ils participaient à des attentats tuant européens et algériens sans discernement de femmes ou enfants en bas âge.
    60 ans plus tard il se pourrait bien que l’on revive cela…

  11. C’est tout à fait ça. Merci de l’écrire. Quant aux officiers supérieurs, ils sont bien trop occupés à organiser leur réseau afin de soigner leur carrière pour vraiment s’occuper de leur métier, car par ces temps, on ne devient pas général grâce à des faits d’armes mais en se politisant. Dans mon entourage, je compte plusieurs officiers restés colonels ou lieutenant-colonels par refus de grenouiller et ceci, malgré décorations obtenues au feu et des compétences certaines.

Qu'en pensez vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

WordPress spam bloqué par CleanTalk.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

BATACLAN : CE N’EST QU’UN DÉBUT, LE COMBAT CONTINUE ! (Marc Le Stahler)

BATACLAN : CE N’EST QU’UN DÉBUT,
LE COMBAT CONTINUE !
(Marc Le Stahler)

21 septembre 2018

« L’UNION FAIT LA FORCE »   LES « CONCERTS DE LA HONTE » DU RAPEUR ISLAMISTE MÉDINE PROGRAMMÉS AU BATACLAN LES 19 ET 20 OCTOBRE SONT ANNULÉS ! Journalistes, politiciens collaborationnistes et médias menteurs s’organisent déjà pour évoquer un signe d’apaisement vis-à-vis de la « polémique » qui se serait installée,Lire la suite

BATACLAN : À « J − 28 » VICTOIRE ! (Luc Sommeyre)

BATACLAN : À « J − 28 »
VICTOIRE !
(Luc Sommeyre)

21 septembre 2018

LE CONCERT DU RAPPEUR ISLAMISTE MÉDINE N’AURA PAS LIEU AU BATACLAN LE 19 OCTOBRE COMME « ILS » L’AVAIENT PRÉVU Grâce à l’immense levée des boucliers de France, grâce à la mobilisation des familles des victimes, des médias et associations patriotes (CCP du général Christian Piquemal, VPF du général Antoine Martinez, LIGUELire la suite

MACRON ET « LES PAUVRES » (Jean Goychman)

MACRON ET « LES PAUVRES »
(Jean Goychman)

15 septembre 2018

Avec une cote de popularité en chute libre, il apparaît normal que notre président tente de colmater la brèche qui vide son réservoir électoral à une vitesse croissante. Pensant, peut-être avec raison, que le qualificatif « président des riches » attribué par les médias pouvait être la cause principale de cette impopularité,Lire la suite

MACRON ET « LES PAUVRES » (Jean Goychman)

MACRON ET « LES PAUVRES »
(Jean Goychman)

15 septembre 2018

Avec une cote de popularité en chute libre, il apparaît normal que notre président tente de colmater la brèche qui vide son réservoir électoral à une vitesse croissante. Pensant, peut-être avec raison, que le qualificatif « président des riches » attribué par les médias pouvait être la cause principale de cette impopularité,Lire la suite

MACRON PRÉSIDENT : LE DEAL AVEC ROTHSCHILD (L’Imprécateur)

MACRON PRÉSIDENT : LE DEAL AVEC ROTHSCHILD
(L’Imprécateur)

23 septembre 2018

Pour bien comprendre où se trouve l’anomalie entre le niveau déclaré et le niveau réel de la fortune du président Macron, il faut partir du moment où cette richesse lui est tombée du ciel par la grâce de l’un des plus anciens et des plus prospères établissements financiers du monde :Lire la suite

Planisphère et connexions symbole du réseau

LE RETOUR DES ÉTATS-NATIONS
(Jean Goychman)

23 septembre 2018

Nous vivons une période historique, même si beaucoup d’entre-nous n’en ont pas la conscience. Le monde de l’après seconde guerre mondiale est en profond bouleversement. Les institutions humaines, dont le fonctionnement répond souvent au besoin de remédier aux cataclysmes qui n’ont pas été évités, ont toujours eu du mal àLire la suite

ALGÉRIE + REPENTANCE = TRAHISON Lettre ouverte au Président de la République (Éric de Verdelhan)

ALGÉRIE + REPENTANCE = TRAHISON
Lettre ouverte au Président de la République
(Éric de Verdelhan)

19 septembre 2018

« Je n’aurais pas d’horreur de la trahison si elle était faite pour me rendre maître du monde. » Fénelon : « Le jeune Pompée et Ménas » (1712)   « Monsieur le Président, « La citation en entête de cette lettre pourrait être de vous tant on vous sait capable de toutes les bassesses, de toutesLire la suite