LETTRE OUVERTE AU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE
(général Antoine Martinez)

Share Button

 


Monsieur le Président de la République,

Lors de votre discours du 31 décembre dernier pour présenter vos vœux à nos compatriotes, vous affirmiez vouloir rendre la France plus forte et plus juste, 2018 devant être le renouveau de la concorde et de la cohésion de la nation. Vous inspirant d’une phrase célèbre vous déclariez : « Demandez-vous chaque matin ce que vous pouvez faire pour le pays », et vous invitiez les Français à s’exprimer pour « que toutes les voix, y compris discordantes, soient entendues ». Alors, si ma voix – en raison des propos qui suivent – sera probablement considérée comme discordante, vous devez au moins l’entendre. Sera-t-elle écoutée, c’est une autre affaire, mais l’important est qu’elle contribue à alimenter un débat devenu vital pour le salut de la nation, car comme vous le mentionniez dans votre allocution, « nous avons tous quelque chose à faire pour la nation ». C’est même un devoir pour moi qui l’ai servie longtemps sous l’uniforme et qui continue, avec d’autres lanceurs d’alerte, à la servir aujourd’hui avec conviction et détermination.

Comme vous le proclamez, vous êtes effectivement « le fruit d’une forme de brutalité de l’histoire, d’une effraction ». Une brutalité de l’histoire organisée de main de maître par des officines clandestines liées à un pouvoir à l’agonie et qui a conduit en 2017 à l’élimination du candidat promis à la victoire de l’élection présidentielle. Et une effraction, résultat du hold-up démocratique qui a suivi. En bafouant ainsi la démocratie, on a réussi à empêcher le débat qui était devenu prioritaire, à savoir la nécessaire réaffirmation de notre identité culturelle et civilisationnelle face à la barbarie qui s’installe avec la complicité de collabos félons et qui constituera pour longtemps un obstacle à la concorde et à la cohésion de la nation. Un curieux déroulement forcé des événements pour espérer une France plus forte. Alors, si vous affirmez que «Je n’oublie pas d’où je viens », vous permettrez d’affirmer à notre tour que nous n’oublions pas, nous non plus, d’où nous venons, ce qui précisément nous permet de savoir où nous ne voulons pas aller. Car l’histoire est tragique. Votre prédécesseur, refusant l’évidence, l’a découvert brutalement le 14 juillet 2016. Vous commettriez une grave erreur en misant toute votre action sur la seule amélioration de la situation économique du pays. Le vrai problème aujourd’hui n’est pas économique, il est culturel. Conduire la destinée d’un pays, d’un peuple ne se réduit, en effet, pas à une gouvernance inspirée du management des grandes entreprises. Il y a d’autres ressorts qui conduisent un peuple à vouloir faire ensemble, ce qui naturellement permet de vivre ensemble. Car un peuple a une histoire, une mémoire, une âme qui le caractérisent et ne pas vouloir en tenir compte et s’attacher à dégrader ou à détruire ce qui a constitué ce socle unificateur, en favorisant l’implantation d’un autre peuple porteur d’une culture totalement étrangère, c’est le vouer à sa perte. Ce n’est pas ce que les citoyens attendent de leurs dirigeants politiques.

A votre demande, la réflexion est aujourd’hui engagée et des projets de loi sont à l’étude (« fake news », asile, immigration, islam). Tous ces thèmes, traités simultanément, sont cependant étroitement liés entre eux ce qui traduit en réalité – c’est un aveu implicite – la reconnaissance d’un même problème, d’un même péril : l’islam. L’islam qui n’est pas une religion, mais un corpus politico-religieux, un système qui régit tous les aspects de la vie quotidienne, une idéologie totalitaire et mortifère incompatible avec nos valeurs, notre civilisation et la démocratie. La lettre ouverte adressée au Premier ministre, le 09 août 2016, rappelant l’incompatibilité de l’islam avec nos valeurs et suggérant les réponses à y apporter vous est communiquée. Cela permet de porter ici l’attention sur ces projets de loi et la réflexion engagée et sur les doutes sérieux qu’ils suscitent quant à leur finalité, surtout après votre déclaration du 9 novembre dernier aux Emirats Arabes Unis : « Ceux qui veulent faire croire que l’islam se construit en détruisant d’autres monothéismes vous trahissent ». Sauf votre respect, ce propos est effarant car, hormis le signe malheureux d’une soumission qu’il traduit, c’est nier l’évidence et refuser de reconnaître le massacre ou la mise en esclavage d’une multitude d’êtres humains dans le monde et dans l’histoire parce que non musulmans ou qui ont refusé de le devenir. Doit-on rappeler que la seule relation entre l’islam depuis sa naissance et notre civilisation européenne forgée par notre héritage gréco-romain et judéo-chrétien est marquée par la confrontation continue ? Et depuis la fin de la Guerre froide, nos dirigeants politiques n’ont cessé de reculer sous les assauts de l’islam conquérant qui a su créer le désordre et la discorde jusque dans l’école. Cette école qui pendant très longtemps a été le lieu de baptême de la démocratie mais qui en a désormais sonné le glas. Etes-vous conscient que dans une multitude d’écoles, la langue française est devenue une langue étrangère ? Votre prudence, comme celle manifestée par vos prédécesseurs, résonne aujourd’hui, dans ce rapport de force engagé par l’islam et auquel vous n’échapperez pas, comme un renoncement à affronter l’esprit totalitaire. Lors de votre visite récente à Calais, le dialogue engagé avec un prétendu réfugié ne laisse aucun doute sur l’angélisme et la naïveté, voire le déni de nos autorités. Entré il y a deux ans illégalement sur notre territoire, il prétend avoir fui la guerre. Qui peut croire qu’un père de cinq enfants abandonnerait ainsi sa famille dans un pays en guerre ? N’est-on pas là devant ce que vous appelez une « fake news »? S’agissant de l’asile, chacun sait que le droit d’asile réservé à ceux qui encourent dans leur pays les violences d’Etat est complètement dévoyé. On détourne aujourd’hui la loi sur l’asile en accueillant toute la misère du monde et en maintenant sur notre sol – en violation totale de nos lois – ceux qui en ont été déboutés et ce, au détriment de nos propres miséreux. Sur l’immigration, la démonstration est faite avec ces territoires perdus de la République et avec la violence meurtrière qui a jusqu’ici frappé la France et l’Europe qu’avoir accepté depuis plusieurs décennies une immigration musulmane, dans une société occidentale laïcisée qui a pour fondement le christianisme, sans exiger en contrepartie sa soumission à nos lois, à nos valeurs, à nos traditions et à notre mode de vie, est une pure folie. Quant à l’invasion migratoire que subit l’Europe depuis 2015, elle est globalement de même nature sur le plan culturel et constitue une attaque sans précédent des peuples européens visant à les déstabiliser puis à les destructurer à terme avec une arme redoutable, la démographie. Enfin, la lutte contre la radicalisation n’est qu’une vaste farce consternante, car vouloir déradicaliser ces fous d’Allah, convaincus par leur idéologie de mort, est utopique et constitue donc une perte de temps et d’argent.

Alors, devant les drames qui se préparent, il n’est pas raisonnable de continuer à favoriser l’implantation de l’islam dans notre pays. Il faut au contraire adopter des mesures coercitives propres à inverser le cours des choses. Vous n’avez pas le droit de sacrifier l’avenir du peuple français et son histoire bimillénaire pour satisfaire les exigences des derniers arrivants et leur esprit de conquête. Votre devoir n’est pas d’organiser l’islam en France mais de faire respecter et appliquer nos lois et au besoin d’envisager la remigration de ceux qui considèrent la loi islamique supérieure à celle de la République. Nous ne voulons pas de la charia, la loi islamique, dans notre pays. Et la charia, qui a été déclarée incompatible avec la démocratie par la CEDH en 2003, c’est, entre autres, le voile – sous toutes ses formes – le refus de la liberté de conscience et par voie de conséquence de la liberté d’expression, le refus de la laïcité, le rejet de tout ce qui n’est pas musulman, l’infériorité de la femme, la mort pour les apostats, etc… Contrairement à ce que certains de vos conseillers préconisent, il est donc inimaginable de créer une taxe « halal » pour financer cette idéologie incompatible avec nos valeurs. Ce serait une double faute : admettre que la charia (halal=charia) est supérieure à la loi de la République et collaborer à son implantation criminelle. Cette pratique barbare d’abattage des animaux, indigne d’un pays civilisé, et qui de surcroît présente des risques sanitaires sérieux, doit même être supprimée.

L’heure est grave, Monsieur le Président. Gouverner c’est prévoir, et pour obtenir la concorde dans le pays, à condition de le vouloir, il faudra du temps (plusieurs décennies). Mais il faut auparavant réussir à rétablir un minimum de cohérence interne de la société sur les plans culturel et civilisationnel. Car l’obsession mondialiste et bien-pensante prônant le multiculturalisme qui n’est en réalité qu’un biculturalisme est une véritable imposture, mais une imposture sanglante. Et la menace qui pèse dorénavant sur la nation à cause de tant de trahison de la part de ses élites politiques peut être illustrée par ces trois citations révélatrices et à méditer :

« La nationalité musulmane est une supranationalité (…) Elle est au-dessus de toutes les nationalités (…) L’islam n’a plus à être considéré comme une simple religion mais comme un fait politique majeur dans notre pays (…) l’islam est un phénomène socio-politique (…) c’est une idéologie de lutte, une idéologie d’agression » (Dali Boubakeur, recteur de la Grande mosquée de Paris),

« Ce corpus de textes et d’idées que nous avons sacralisé depuis de nombreuses années suscite l’hostilité à notre égard du monde entier (…) Est-il concevable que 1,6 milliards de personnes puissent penser qu’elles doivent tuer les autres membres de l’humanité, qui compte sept milliards de personnes aux fins de pouvoir vivre? » (Abdel Fattah al Sissi, président de l’Égypte),

« Avec vos lois démocratiques nous vous coloniserons, avec nos lois coraniques nous vous dominerons » (al Qaradawi, théologien prédicateur des Frères musulmans).

Il est donc temps de crever l’abcès. Repousser l’échéance ne fera qu’aggraver la situation car il n’est pas nécessaire d’être grand clerc pour comprendre que l’absence de décisions fermes des dirigeants politiques pour inverser le cours néfaste de cette islamisation à marche forcée de notre pays, contraire aux intérêts de la nation française, conduira inévitablement au chaos, à la guerre – cette guerre qui vient inexorablement – sur notre propre sol. Car 30 % des musulmans dans notre pays aujourd’hui (28 % cf. rapport Institut Montaigne) sont radicalisés, réclament l’application de la charia et utilisent leur « religion » comme un outil de rébellion contre la société française et contre l’Occident en général. Ils combattent nos lois, nos valeurs, nos principes de vie et sont prêts à en découdre. Et des citoyens, de plus en plus nombreux, attachés à leur héritage historique, spirituel et culturel, exaspérés par l’aveuglement, le déni et le manque de courage de leurs élites politiques et ne comprenant pas leur absence de vision à long terme sont, eux, de plus en plus déterminés à vouloir défendre la terre de leurs ancêtres, leur patrie, contre les derniers arrivants qui rêvent du califat mondial. Il est déjà miraculeux qu’ils aient fait preuve de sang-froid et de responsabilité après les carnages et les actions barbares qui ont frappé la France récemment. Mais personne ne peut dénier au peuple français le droit de vouloir défendre son identité et manifester sa volonté d’assurer sa continuité historique. C’est son droit le plus légitime. C’est le droit de tout peuple, de toute nation. Depuis trop longtemps, par naïveté, manque de clairvoyance, déni de réalité, voire collaboration croyant sauver ainsi la paix civile et sociale, la classe politique n’a cessé de fournir et mettre en place tous les ingrédients qui alimentent les tensions et conduisent à la guerre sur notre propre sol.

Il est minuit moins le quart, Monsieur le Président, trois fois cinq minutes symbolisées par les trois prochaines années de votre quinquennat. L’islam doit être soumis aux lois de la République ; et ceux qui ne l’acceptent pas doivent partir, voire être poussés vers la sortie.

Avec l’expression de ma très haute considération. 

Antoine Martinez
Officier général (2s)
13/03/2018


 

 

 

 

 

 

(les phrases en caractères gras ont été mises en relief par la Rédaction)



 

Share Button
 

58 Commentaires

  1. lepatriote1111 dit :

    Des question se posent . Pourquoi tant de nos troupes se trouvent en opex ? Ce n’est certainement pas pour la gloriole de la France,alors qu’il y a le FEU dans la Maison France . C’est de faire en sorte d’épuiser nos troupes et les matériels , et aussi d’avoir le maximum d’hommes des trois armes éloignés du Territoire National , pourquoi ? Les corrompus et traîtres qui nous gouvernent savent très bien qu’en éloignant un maximum de troupes de l’Hexagone ,il y aura moins de ralliement en cas d’insurrection du peuple , et de plus cela facilitera l’intervention des troupes de l’Eurogenforce et de l’OTAN bras armé de cette saloperie d’ U E .
    Rappelez-vous lors des importantes manifestation en Grèce des troupes de l’eurogenforce étaient présentes et ont réprimés les manifestations avec les forces de l’ordre grecque . voilà ce qui nous attends et ne croyons pas que le changement se fera pacifiquement , ceux qui croient cela ont une cervelle de colibri .

     
    • Il ne faut toutefois pas oblitérer la colére des peuples, que fera l’euro-force, des lors que nos propres forces seraient de retour, s’agissant qu’elles nn’obéiraient pas aux ordres de Bruxelles..?! Cette question ce doit d’etre posée.

       
  2. Sans rapport avec l’article à regret. La Loi sur les fausses informations sévit déjà …
    Voici ce qui apparaît désormais sur Planet (sans illusion du site…) ; j’arrive pas à joindre le lien alors à défaut en copier coller en supprimant des pubs :
    « En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies par notre société ainsi que par des partenaires tiers, afin de réaliser des statistiques d’audiences et de vous proposer des services éditoriaux et publicitaires adaptés à vos centres d’intérêts, et la possibilité de partager des contenus sur les réseaux sociaux. Consulter nos Conditions Générales d’Utilisation.
    Accepter  »
    Sans acceptation => galère pour commenter ou alors j’ai rien compris !!! Plus doué = dites comment faire.. 🙂

     
  3. C’est bien mon général….Ce serait encore mieux avec un complément de ce genre:
    <https://www.facebook.com/philippe.boehler/videos/1946722138704521/?fref=mentions

     
  4. La France a atteint une situation de non-retour due à des excès de déni, et de tolérance stupide au nom de la fraternité et de la liberté sur fond d’athéisme, toutes deux perverties par nos dirigeants depuis un demi-siècle. Il n’y a pas d’espoir de retrouver les véritables cultures et traditions françaises. L’essence de la nation et de la patrie a disparu à force de les avoir dévalorisées au profit des notions inconsistantes de citoyen européen ou du monde. Même les expulsions du sol français ne sont plus réalisables puisque les pays d’origine ont compris qu’il faut refuser de « reprendre » leurs propres ressortissants afin de les soutenir dans leur quête de l’eldorado français.

     
  5. Malheureusement encore une autre « lettre » ! Que des lettres, des fleurs ou des manifestations inutiles !
    Mais eux, « les culs en l’air », envahissent nos rues au quotidien, égorgent nos prêtres, saccagent nos églises, décrètent des zones de « non-droit » dans toutes nos villes et nous assassinent même avec des camions !
    Mais les français les qualifient de « MIGRANTS » ! Les pauvres MIGRANTS !
    À quand la prochaine « lettre » ? – Au prochain attentat ? – À l’occasion des prochains français assassinés ?
    Une honte, cette inflation de lettres, de fleurs et de manifestations inutiles !

     
  6. La république est l’ennemie de la France. Ceux qui n’en sont pas encore conscient vont découvrir peu à peu, non cette évidence que seul le déni permet d’ignorer, mais ses conséquences.

    La traîtrise permanente appuyée un discours glorifiant les conquêtes de la république que sont l’éducation, la santé et la justice censure par tous les moyens, y compris les plus vicieux, l’échec dramatique de ces projets dispendieux et d’une stérilité rare.

    L’état républicain va encore durer pas mal de temps, mais il finira exactement comme le régime totalitaire est-allemand : plus personne n’y croyait. À la différence toutefois que l’Allemagne de l’Est a été reprise par celle de l’Ouest. Le pays n’aura pas cette chance.

     
    • Claude Roland dit :

      Vous avez totalement raison. Les Français ont été conditionnés par l’affirmation que la république est 100% vertueuse. C’est une vaste tromperie, tout comme la démocratie qui n’en a que le nom. La république est pire, bien plus vicieuse et sournoise, que la royauté. C’est une « néo-royauté » perverse. Mais les Français ayant une connaissance très superficielle de l’histoire, ils ne peuvent le croire car avec une idée faussée de la royauté. En attendant, la ripoublique est un système totalitaire siono-communiste qui commence à montrer son visage hideux. Mais les gens ne veulent pas le voir et le croire en préférant le déni. Dur sera l’éveil. Islam et ripoublique : le choc de deux totalitarismes.

       
      • Bravo Mon Général ! Vous avez entièrement raison. Seule l’armée peut faire encore quelque chose pour redresser le pays. Qu’attendez-vous pour rassembler autour de vous des officiers pour agir ?

         
  7. yves tarantik dit :

    Que dire de plus ?
    La lâcheté de nos prétendus édiles, leur aveuglement volontaire (ils ont été cent fois prévenus par des exactions multiformes commises sur le territoire national) nous incite maintenant à les traiter de collabos. Le mot n’est pas trop fort.
    Dans ce domaine de la défense du territoire national et de notre civilisation, Macron se révèle être ce qu’il est, un leurre, un « président fake news » selon son propre vocabulaire.

     
  8. Jean GOYCHMAN dit :

    Pour essayer de répondre à Philippe sur la « finance islamique » je crois que la meilleure approche se trouve dans « La Guerre des Monnaies » de Hong Song-Bing (éd. Le Retour aux Sources). Le choc pétrolier de 1973, d’après l’auteur, trouve son origine dans la déconnexion du dollar et de l’or. La situation au proche orient s’est tendue (cf septembre 1972) et Kissinger a « demandé » à la famille ibn-Seoud d’agir au sein de l’OPEP pour multiplier par 4 le prix du baril en 1973. Il fallait donc que la FED imprime des masses de dollars qui, en aucun cas, ne devaient revenir aux États-Unis…

     
  9. Bonjour Mon Général !
    Permettez-moi de vous exprimer toute ma considération respectueuse et toutes mes félicitations sur le contenu de votre lettre ouverte.
    Vous avez osé exprimer publiquement votre opinion, laquelle reflète bien celle de la majorité des français. Il n’y a rien à ajouter… Tout est dit et très bien dit !
    À mes compatriotes qui espèrent la survenue d’un putsch pour sortir de cette situation – un peu comme la venue du Père Noël – je rappelle que nos « baroudeurs » sont, soit décédés, soit à la retraite sans effectif susceptible d’être mis en mouvement.
    Le reste représente un staff de carriéristes – à quelques exceptions près – sur lequel il ne faut pas compter.
    La seule façon d’agir utilement serait, au moins, de descendre dans la rue, par millions, au signal qui nous serait donné par des personnalités tels que vous-même Général Martinez, ainsi que les animateurs de ce blog, NDA, Marine et Marion, Ph. de Villiers, Christine Tasin, Pierre Cassen, T. Mariani, R. Ménard, F. Philippot, pourquoi pas L. Wauquiez, VGE? etc. pour un rassemblement sur l’avenue des Champs Élysées, avec marche jusqu’au palais de l’Élysée en exigeant la dissolution de la présente A.N. et de nouvelles élections législatives ! Allez… faut bien rêver !…

     
    • Euh… Vous citez beaucoup de monde, Cher Ami ! Un peu hâtivement, je présume.
      Mais pour « VGE », je pense que vos doigts ont glissé malencontreusement sur le clavier, n’est-ce-pas ?

       
      • Valéry marchant vers l’Elysée, ça aurait de la gueule, effectivement ! Dans une chaise à porteurs ?

         
      • Mon message ne venait pas là pour meubler…
        Tout se décidant en fonction de rapports de force, je ne désespère pas d’une prise de conscience et d’une réaction de tous ceux qui sont comme moi : sans dents et populo-francouillards !
        Je m’étais dit : pour rassembler au moins 1 million de personnes, il faudrait ratisser vraiment large !
        Comme le parcours est un peu long jusqu’à l’Elysée, j’avais prévu pour VGE la location d’un fauteuil roulant électrique sur accus lithium …
        Mais vous me dîtes, qu’avec la trilatérale, bilderberg & C° , c’est quasiment VGE qui est le grand responsable de l’islamisation de notre pays ….
        Pardon de n’être pas aussi bien renseigné que vous sur toutes ces bonnes choses …
        Bon, alors, allons y, je le remplace par JFPoisson …
        Maintenant, si vous avez d’autres idées….

         
    • … et n’oublions pas surtout que VGE est membre-fondateur de la Trilatérale (aux réunions de laquelle il se rend en « chaise à porteurs »), organisation au cœur même du Mondialisme qui tire profit de l’invasion islamique. Et je ne dirai pas que la Trilatérale et le Club des Bilderberg orchestrent la destruction de l’identité des peuples d’Europe, mais d’autres le disent pour moi, Dieu merci !

       
    • lepatriote1111 dit :

      wauquiez , il est comme les autres , il bouffe à tous les râteliers ,ce mec est un enfumeur de première , comme tant d’autres . Il est pareil que celui qui nous sert de président , un lèche babouche .

       
  10. Claude Roland dit :

    L’heure arrive à grands pas, il ne faudra seulement pas la rater ni faire un carambolage d’égos dont les Gaulois ont le secret. Des leaders compétents attendent dans l’ombre comme leurs connaissances stratégique leur impose. « L’heure, c’est l’heure, avant l’heure, c’est pas l’heure, après l’heure c’est plus l’heure ».

     
    • Pour l’instant, c’est le calme plat. L’envahissement se fait doucement mais sûrement. Ce qui fait que le peuple ne s’aperçoit de rien. Attendre, c’est laisser les « quartiers » se renforcer, pour que le jour « J », ce soit une déroute complète des patriotes. Existe-t-il un réseau susceptible de se manifester rapidement au besoin ?

       
      • Claude Roland dit :

        Le calme plat en apparence, et des deux côtés. Mais des patriotes se préparent car pour l’instant, il faut trouver le moment propice pour agir sans coup férir. Ils n’ont pas droit à l’erreur.

         
  11. Un coup d’état pour le défilé du 14 Juillet !
    Toute l’Armée est présente, la foule est en face, vous avez l’estrade de notre gouvernement…
    ALORS, ON Y VA !

     
  12. Bonjour à tous,

    Je suis triste de l’indifférence constatée des dernières générations adultes : mai 68 et la suite ont occulté le bon sens civique, moral et Français !

    D’où, entre autres, une sensiblerie exacerbée et réductrice à l’égard de l’éducation des enfants ou encore la banalisation d’une décadence des mœurs, le tout concourant à une large compromission de la transmission des valeurs qui sont les nôtres et qui conduisent à ce que la jeune génération ne puisse plus être en mesure d’assurer la défense de nos valeurs : c’est ringard !

    Bref, à la sortie, nous sommes gouvernés par des pouvoirs plus ou moins puissants ou influents :

    — en haut, l’argent et les influences qu’il implique ou permet, de spéculation France ou en collaboration étrangère, mais largement dominant dans le périmètre politique,… et avec les compromissions à tous niveaux que cela implique…

    — en bas, toutes les marginalités devant lesquelles les pouvoirs, notamment socialistes, s’inclinent pour laisser croire à l’illusion de la tranquillité sociale tout en flattant les électeurs en perte de bon sens.

    Tout cela s’accompagne d’une terrible décadence dont souffre notre pays, à l’égard de laquelle, pour essayer d’en sortir, devrait avoir assez de c……s (tempérament) avec des mesures du type de ci-après :

    • On ne paie plus de retraites en Algérie ou autres pays de la même veine, en attendant le réveil des vrais survivants,
    • On ne paie plus d’assistances aux envahisseurs, dits migrants,
    • On revient sur la notion de « droit du sol »,
    • On n’accorde plus la CMU à tort et à travers,
    • On arrête les conneries à Cayenne et Mayotte,
    • On laisse les pays du sud se démmerder (ex : Mali), avec une assistance à minima si utile,
    • On limite les diverses assistances indispensables, hors Français de souche, et encore sous réserves, à minima,

    Et là, on aura les moyens de nos propres besoins réels (santé, police, armée, justice, prisons, etc.) !!!!

    Accessoirement, on pourra peut-être aussi commencer à réduire notre dette abyssale qui nous rend dépendants de nos créanciers, et entres autres, officiellement ou cachés, les pays du golfe !!!

    Primaire ? Populiste ?
    Sans aucun doute… Et la France, aujourd’hui, elle est devenue comment ????

     
    • Il faudra en profiter pour se tirer de cette UE ,qui nous saigne , faisant de la France, une région allemande. Car ,le leadership du pays se trouve à Bruxelles ,mais c’est l’Allemagne qui est la grande bénéficiaire.

       
  13. Ce qui n’est pas encore dit, mais qui se renifle à force de propos divers de ce « président » est qu’il brigue la présidence de l’Europe. Il est prêt à tout et à n’importe quoi pour y parvenir. Il possède l’art de brouiller la partie en jetant sur la table un paquet de jetons, tous en même temps et ses services utilisent à plein les médias pour attirer l’attention du public sur toutes sortes d’affaires parfois d’ailleurs graves, hélas comme des crimes. Les réalités de la politique conduite dans les cabinets ministériels n’apparaissent que pour la SNCF, important mais pas vital, et puis là aussi, où est la vérité? Et pendant ce temps, on travaille dur dans l’ombre et en cachette sur des sujets importants et graves pour l’avenir que l’on découvrira plus tard, trop tard. Pour les cas critiques, il peut compter sur le « canard » qui fouille la m…. par habitude depuis bien longtemps avant la guerre et qui ne sort que ce qu’il faut sortir, à la demande du patron pour occuper les esprits à regarder ailleurs que là où ce serait bien de voir les malversations en cours.
    En ce moment, on se dispute pour savoir que faire d’une certaine « cagnotte » qui n’en est d’ailleurs pas une en regard de la dette de l’État, mais cela occupe de précieuses minutes perdues à la radio et à la télévision.
    Cela semble être le propre des politiciens depuis le président Giscard d’Estaing de procéder ainsi, mais Emmanuel Macron a amélioré le système en travaillant « à la louche » et non plus à la cuiller.
    Pour ce qui concerne le comportement dénoncé par le général Martinez, on ne peut qu’être inquiet, le veau d’or est dans les Émirats, donc chez des pratiquants de l’islam. Le général a tout dit et bien dit.
    En m’engageant en 1943 dans les FFC, je voulais contribuer à détruire une dictature, ce qui fut réussi. Mais ce n’était pas pour obtenir ce que nous vivons à présent. C’est écœurant !

     
  14. Depuis Pompidou, la France est gouvernée par la finance internationale devenue aujourd’hui mondialiste. Dans un pays en quasi-faillite, nous Français, sommes pris en otage par nos créanciers que sont les pétromonarchies du Golfe. Rappelons qu’en 1973 une alliance euro-arabe a été scellée dans le cadre du Dialogue euro-arabe (DEA) reposant sur un « deal » dans lequel les Européens passaient de fructueux accords économiques, avec des transferts de technologies modernes, notamment nucléaires, et militaires, en échange ils acceptaient qu’une population musulmane puisse s’implanter en Europe, jouissant de tous les droits politiques, culturels, sociaux et religieux des pays d’accueil, en imprimant la marque idéologique, culturelle et cultuelle de l’arabo-islamiste à l’Europe par une immigration massive restant culturellement et religieusement attachée aux pays d’origine c’est à dire l’islam. Invoquant le multiculturalisme, le DEA avec les Merkel, les Sarkozy, les Hollande et aujourd’hui les Macron prépare l’avènement d’un islam européen. Pour nous Français, l’histoire de demain est déjà écrite. La lettre du très respectable général Antoine Martinez sera classée sans suite. Sinon comment voulez vous que les fonctionnaires toujours pléthoriques en nombre, continuent d’être payés et bientôt, les retraites d’être versées ? Si nous voulons pour la plupart continuer à prendre des vacances au soleil, faire le plein de la bagnole, du frigo et du congélateur, nous devons accepter en contre partie, d’être islamisés à terme. C’est le prix à payer pour notre confort. Allez demander à la majorité des Français de faire des sacrifices alors qu’ils sont déjà harasser sous le poids des taxes et des impôts comme nuls autres en Occident, ce n’est pas concevable. Seul un pouvoir fort appuyé par l’armée pourrait remettre la France sur la bonne voie. La plupart des intervenants ici en est convaincu. Reste à savoir comment ? Alors que le peuple dans son ensemble est complétement lobotomisé. Ne pas oublier que le système actuel bénéficie du soutien de forces d’intervention extérieure prêtes à lui porter secours si l’armée était défaillante. On pense notamment à l’OTAN, le chien de garde du mondialisme. Pour déloger le faux président Macron il va falloir du courage, de l’imagination et des appuis extérieurs, un véritable tsunami qui ne toucherait pas uniquement la France !

     
    • Jean GOYCHMAN dit :

      Cher Philippe, la « finance internationale » qui est essentiellement anglo-saxonne (voir le bouquin de Caroll Quigley « tragedy and hope ») a toujours été mondialiste depuis 1850. Il leur a fallu attendre la 1ére guerre mondiale (et le traité de Versailles de 1919) pour sortir du bois. Les empires monarchiques venaient de disparaitre (Ottoman, tsariste, Austro-Hongrois et Allemand) en laissant le champ libre Regardez qui était autour de la table du Traité de Versailles et cela semblera évident. La guerre de 39 -45 a fait disparaître à son tour les empires coloniaux et les banquiers ont réussi à généraliser l’émission de monnaie basée sur rien (il leur suffisait de le créer ex-nihilo) et de percevoir les intérêts… Nous avons été assez bêtes pour les laisser faire, d’autant plus qu’ils avaient compris qu’en prêtant aux États, ils étaient sûrs que les intérêts seraient payés par les contribuables. On prête de l’argent qui sort de nulle part et on récolte de l’argent bien réel, gagné à la « sueur des fronts »…
      La plupart des gens ne comprennent pas le système et ceux qui le comprennent sont les premiers à en bénéficier. Cela peut durer longtemps.

       
      • Cher Jean, merci pour ces précisions qu’explique très bien, comme vous le faites, Charles Gave dans : « Pourquoi la faillite étatique qui s’annonce est une bonne nouvelle ? » Merci à l’avance si vous pouviez nous apporter aussi, un complément d’information sur la finance islamiste ou « -mique » dont nous sommes devenus dépendants de façon irréversible !

         
    • Dominique Frot dit :

      Votre analyse est juste et parfaitement résumée . Comment retourner la situation ? Je vous cite . Seul un pouvoir fort appuyé par l’armée pourrait remettre la France sur la bonne voie. Là aussi je suis d’accord mais c’est là que réside le « Nœud ». Si insurrection il y avait, l’armée se mettrait immédiatement au service du pouvoir en place car elle est légaliste et je crois savoir que l’actuel pouvoir a pensé à cette éventualité en rapatriant l’Armée extérieure et la plaçant par petit groupe sur tout le territoire Français. Autant dire que c’est plutôt mal parti. La solution réside dans la création d’une seconde armée suffisamment puissante pour faire basculer l’armée légaliste du bon côté. À part cela je ne vois rien d’autre sauf, évidement, descendre dans la rue. Je ne m’inquiète pas pour les politiques, ils vont tous se bousculer au portillon. L’Histoire de France est suffisamment riche pour que nous ne commettions pas les mêmes erreur que par le passé. Je suis certain que les hommes et les compétences existent en France pour mener à bien cette « révolution » sans trop de dégâts. Ce qui est sûr, il nous faut virer ce Macron avant qu’il ne soit trop tard.

       
  15. Au risque de me faire traiter de TERRORISTE, j’avoue ne plus comprendre ce que cherchent les « élites » politiques aussi bien que civiles ou militaires, en persistant dans des « critiques » et des « interpellations » stériles que les GOUROUS du Pouvoir ne lisent même plus.
    Sommes-nous encore un peuple LIBRE, FIER et DIGNE ?
    Avons-nous VRAIMENT la volonté d’accéder à la Démocratie que la FABLE d’une RAIE-PUBLIQUE IMMONDE a confisquée et qui nous prive de tous les moyens de nous en emparer ?
    Pouvons-nous encore nous déclarer « CITOYENS » alors que nous laissons des ESCROCS, vendus aux pires organisations ENNEMIES, brader notre Sécurité, nos Outils de Production, nos Territoires peu à peu conquis par la WORLD-COMPANY, allant jusqu’à se plier aux injonctions de notre PIRE ennemi ÉCONOMIQUE depuis 1945, LES USA?

    Avons-nous un AVENIR alors que nous laissons les LOGES du NOUVEL ORDRE MONDIAL squatter les Palais de la NATION, à commencer par le Parlement, où ils se retranchent, barricadés et armés du POUVOIR de NUISANCE que représente l’INTOX des médias, TOUS inféodés à nos MAÎTRES ?

    N’y a-t-il donc plus de réels MILITAIRES répondant à leurs engagement AU SERVICE DU PEUPLE et non à la SOLDE de la DICTATURE du « SYSTEM » devenu la propriété de l’UMPS-EnMarche, sous bannière étrangère?

    Quand aurons-nous le bonheur de retrouver des « gradés » capables de nous guider sur la route de notre SOUVERAINETÉ, Intérieure et Extérieure, celle du PEUPLE DE FRANCE ?

    Devons-nous envisager de voir notre MARSEILLAISE interdite au nom de la lute anti-terroriste du fait qu’elle appelle au SOULÈVEMENT et à la PRISE des ARMES par les ENFANTS de la NATION ?
    Allons-nous accepter les prochaines atteintes au PEUPLE dont les mesures sont déjà en discussion sur la place publique sans soulever autre chose que VOS critiques stériles et inutiles, tant l’heure n’est plus à la PALABRE ni à la POLÉMIQUE, mais bien au COMBAT pour la SURVIE de la NATION et le retour de nos VALEURS ?

    Finalement… Doit-on se résigner à n’avoir que des épouvantails en tenue de bagnards pour nous guider vers nos nouvelles baraques du BAGNE de la MACRONIE et des autres TRAÎTRES ?

    « AUX ARMES », que diable… MARCHONS, OUI, mais pas dans les pas de ce suppôt des pilleurs de notre NATION…

    Marchons, et que leur sang impur abreuve les sillons que même nos agriculteurs ne peuvent plus entretenir!

    AGISSEZ au lieu de GÉMIR, de BROUTER, et de de vous comporter comme des VEAUX et des MOUTONS MARCHANT VERS LEUR ABATTOIR !

    Le POUVOIR ne vous appartient déjà plus.

    Par votre LÂCHETÉ, votre TROUILLE, votre DÉMISSION des responsabilités CITOYENNES Démocratiques, vous l’avez abandonné !

    Vous l’avez DONNÉ au SYSTÈME NWO avec MACRON !
    QUAND ALLEZ-VOUS nous guider pour le REPRENDRE ?
    .
    Il est pourtant encore juste temps pour NOUS de pour VOUS, de vous RE-prendre et de PRENDRE en mains NOTRE AVENIR, mais le temps est compté !

    BATTEZ VOUS ENFIN POUR LA FRANCE DÉMOCRATIQUE !
    OUVREZ LA ROUTE!

    N’oubliez jamais que la Démocratie, comme la LIBERTÉ, est une VALEUR qui ne se donne pas, mais qui se prend !

    GUIDEZ-NOUS, FAITES CIRCULER L’INFORMATION sur la Résistance…
    Et ENGAGEZ-VOUS pour l’INSURRECTION DÉTERMINÉE, PAISIBLE si possible, mais VIOLENTE si nécessaire, si le SYSTÈME passe OUTRE LA VOLONTÉ POPULAIRE !

    Engageons-nous tous dans LA RÉSISTANCE et battons nous pour nos VALEURS et pour la NATION !

    Éric Adam, CRD-CVD
    Citoyen POPULISTE qui s’assume,
    Démocrate Intégriste Radicalisé,
    SEULEMENT Démocrate, mais TOTALEMENT Démocrate!
    encore « un peu LIBRE »…
    Mais sachant que ce n’est plus pour longtemps!

    Résistant des Forces Combattantes Démocrates du PEUPLE de FRANCE:
    « Combattants pour les Valeurs de la Démocratie »

     

    • Cher Monsieur Adam,
      Vos propos sont empreints de sagesse et de bon sens.
      Pour autant, ne nous appuyons pas sur les armes qui nous tuent… Vous parlez de la « démocratie » comme d’une panacée universelle, comme d’un droit inaliénable génétique qui doit conduire nos pas vers cet horizon bouché. La « démocratie » dont rêvait Platon dans La République est aujourd’hui si éloignée du concept originel que ce qu’il en reste me donne la nausée. Quant à la « république » – que l’on appelait fort justement « La Gueuse » – elle forme avec l’appellation précédente ce diptyque diabolique qui nous a conduit là où nous sommes.
      La raison m’a fait devenir, non pas a priori « Royaliste » au sens politicien du terme (quoi que…), mais parfaitement Monarchiste. La politicaillerie me fait vomir. Toutes ces « assemblées », nationale ou régionales, ne sont que des antres glauques où débattent des arrivistes grassement payés par le Peuple (!) – pour la plupart incultes – aux fins de savoir qui fera mijoter la sauce la plus gouleyante qui accommodera au mieux leur plat préféré : la chair même du Peuple. Bien sûr y a-t-il de rares exceptions chez ces parlementaires.
      Pardonnez ma franchise, mais pour le bien de ce Peuple de France qui m’a fait naître et que je respecte, il nous faut un RÉGIME FASCISTE éclairé et non caricaturé comme se plaisent à le dépeindre les « droitdelhommistes » de tout poil. Sans haine à l’endroit de quiconque, mais sans complaisance, pour préserver les intérêts et le bienêtre des Français en priorité absolue.

       
      • Patricia J.S. Cambay dit :

        @Chrysippe
        Cher Monsieur,
        Votre commentaire m’interpelle avec un intérêt certain.
        Votre manière de voir et votre réflexion sur ce qu’est devenue la démocratie – une vraie gueuse – je les partage entièrement. Quant à la République, c’est un terme que je n’emploie jamais, même en remontant à ma jeunesse. J’ai toujours employé « la France », sinon, j’emploie le Peuple, l’État, le Gouvernement.
        Votre franchise est, en ce qui me concerne, pardonnée et je crains, malheureusement, que vous n’ayez aison ce qui est la partie de notre morale la plus difficile à tenir et, surtout, à réaliser ainsi que le disait Pascal et que j’aime à reprendre, « La raison a beau crier, elle ne peut mettre le prix aux choses. » Sans oublier que de sujets domestiqués, nous sommes devenus des objets de consommation, entre autres.
        Cordialement,
        NB : un Monsieur a dit un jour une phrase que nous pouvons adapter à nos espérances : « Qui ne croit pas aux miracles n’est pas un réaliste. »

         
  16. Je partage l’avis de Catherine, qui fait l’unanimité. Ancien militaire, que notre Général et sa suite d’officiers et sous-officiers montrent leurs muscles et prennent le pouvoir. Quand un pays va mal, l’Armée, comme DE GAULLE l’a fait, se doit de se manifester. Il ne faut pas attendre quoi que ce soit de nos politicards, qui ne voient que leur nombril. Quand Macron et sa protégée auront vidé les caisses de l’État, ils prendront une retraite dorée, déjà fait pour « Macronelle », et se la couleront douce au soleil avec leurs banquiers. La France est mal, très mal, agissons avant qu’il ne soit trop tard, si ce n’est déjà fait. Allez Mon Général, nous vous soutenons, faites vite : les Français sont avec vous.

     
  17. Je suis entièrement d’accord avec votre lettre mais le traître qui prétend gouverner mon Pays n’en tiendra certainement pas compte, il n’en a rien à faire du peuple qu’il méprise ; nous avons réellement besoin que l’armée enfin fasse acte de désobéissance, elle en a le devoir quand l’avenir du pays est en jeu et en danger, les Français seront derrière leurs soldats mais seuls, sans arme si formation, ils ne peuvent rien faire ; alors Mon Général à quand le grand soulèvement ?

     
    • Girondeaud Pierre dit :

      D’accord à 100%. Je suis même volontaire pour prendre les armes et virer tous ces cloportes qui n’ont cessé de détruire la France depuis 50 ans.
      Pour ceux qui ont une ouverture d’esprit suffisante, s’ils ne connaissent pas Billy Meier, la guerre est sûre, guerre civile (devinez contre qui), puis guerre mondiale grâce à nos élites qui nous ont enfermés dans l’OTAN, cette secte criminelle.
      Tout ce qu’il a prédit depuis 50 ans est arrivé. Voir le blog : They Fly Blog (très nombreuses vidéos pour ceux qui sont curieux et ont le temps).

      https://theyflyblog.com/2018/01/05/new-prophecies-and-predictions-from-billy-meier/

       
  18. La France silencieuse pense exactement ce que dénonce ici ce courageux général. Et cette France silencieuse se rebellera dès que la Grande Muette se décidera à agir. Ceux qui sont complices des destructeurs de la Patrie doivent payer leur traitrise. L’invasion migratoire fait partie du plan machiavélique qui vise à inverser les forces par le nombre… N’attendons pas que l’ennemi soit plus nombreux sur notre sol pour agir, le temps presse !

     
  19. Castiglione dit :

    Mon Général, je suis à vos ordres.
    Un Pied-Noir.

     
  20. Je suis sidéré devant autant de naïveté ( pour ne pas dire plus par respect du grade ).
    Comment un général de l’armée française peut-il ENCORE s’en remettre à une ordure de mondialiste islamo compatible comme Micron pour rétablir l’ordre en France.
    Je n’ai plus aucun espoir de voir ce pays sauvé par des politiciens corrompus, vendus aux muzz.et aux ordres de l’empire américano sioniste de la FED .
    Quand je lis ceci : http://www.fdesouche.com/969809-yassine-belattar-sollicite-par-lelysee-pour-integrer-le-conseil-presidentiel-des-villes

    Je ne peux quête conforté dans mes certitudes.
    Alors mon Général, prenez le pouvoir ou taisez vous. Gardez vos forces pour l’ultime combat.

     
    • Patricia J.S. Cambay dit :

      @Riffcaster
      Ce n’est certes pas vous que je verrai au premier rang.

       
      • Votre « commentaire » volontairement insultant est sans intérêt car sans fondement.
        Que savez vous de moi, de ce que j’ai déjà fait pour ce pays et de ce que je suis encore capable de faire ?
        Votre pseudo-commentaire en dit long sur vos capacités intellectuelles.
        Je vous invite à retourner dans votre canapé, cultiver votre cellulite devant un feuilleton débile, mais……. à vote niveau.

         
      • @Patricia J.S. Cambay

        Vous commettez une erreur de jugement.
        Même si j’admets volontiers que « riffcaster » formule parfois des commentaires un peu outranciers et rapides, je puis vous assurer que c’est un combattant efficace qui ne reculera pas. Et non sans expérience.

         
  21. Bravo, bravo Monsieur le général Martinez. Il ne faut pas s’arrêter en si bon chemin, chaque matin qui fait, je me dis : « si l’armée voulait s’accorder (toute l’armée ensemble) à prendre le pouvoir, à refuser d’obéir aux ordres du freluquet et autres sbires, nous vous suivrions, c’est certain, et nous retrouverions NOTRE FRANCE ! »
    Merci encore de votre magnifique lettre ouverte, qui, sans être trop pessimiste restera sans effet. S’il l’a lit ce sera déjà bien !

     
  22. Pierre Malak dit :

    Mon Général,

    Macron continuera sa politique d’invasion. Car nos gouvernements, soutenus par les médias subventionnés, veulent une société docile, analphabétisée par un enseignement décadent ; une société islamisée, donc privée de toute réflexion, de libre arbitre ; une société soumise.

    Ils veulent un gouvernement unique totalitaire : la Commission européenne qui impose ses directives tyranniques, au mépris de la volonté des peuples souverains.

    Une directive de l’ONU de 2015 planifie le grand remplacement des populations occidentales par une immigration incontrôlée principalement musulmane.

    Nos gouvernements veulent la disparition de la race blanche par métissage en application du dit monstrueux « Plan de Kalergi ».

    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-plan-kalergi-genocide-des-172751

     
    • Et à ceux qui voudraient des preuves du désir d’occupation musulmane, de la décision de faire respecter la charia en Occident, je conseille de lire le livre d’Alexandre del Valle « Les vrais ennemis de l’Occident ». TOUT est démontré, les preuves sont vérifiables… le tableau est hallucinant. Il doit être connu!

       
  23. Garaudet Jeannine dit :

    Bravo et respects, Général.
    Je sais trop bien que le peuple seul ne bougera pas le petit doigt, ce que nous attendons c’est un meneur d’hommes, sans quoi, nous sommes perdus. Lorsque je vois des gens se battre pour « un pot de Nutella », je me dis que si une guerre éclatait (et ça vient!) elle serait terrible. J’espère qu’un jour, on fera payer cette traîtrise de nos gouvernants très cher. Que faut-il faire ? Une révolution qui ne viendra pas ? Un coup d’état ??? J’ai 66 ans. Mon père s’est engagé à 17 ans et quand je vois tous ces hommes dans la force de l’âge, abandonnant femmes et enfants, qui, pour eux, ne comptent pas plus qu’une crotte de chameau, je me dis que ceux qui les attirent devraient payer de leur vie !!!
    Ce n’est pas politiquement correct, je sais, mais c’est ce qu’il faudra qu’il arrive !!! La situation de l’Europe et de la France est dramatique. Alors, d’où viendra le sauveur ?

     
  24. Merci Mon Général,
    Vous avez tout dit, j’espère que vos mots seront justement analysés et exploités. Maintenant, la balle est dans le camp de Monsieur le Président de la république.
    En espérant un recul de cette politique migratoire…..
    Respectueusement.
    D.H

     
  25. Celui qui actuellement a le pouvoir (car pour lui, c’est de cela dont il s’agit) ne saura comprendre cette lettre. Son ego surdimensionné ne supportant aucune objection laissera votre missive dans l’oubli. Pour peu qu’il vous mette au pilori comme traite à la nation (Nation que vous avez si bien comprise). L’ambition de M. Macron est de faire de la France l’esclave de puissances qui nous dépassent. Chaque jour, nous découvrons l’ampleur et la démesure de cette destruction organisée par un seul homme. Lui qui rêve de Versailles comme demeure, qui du haut de son piédestal regarde le peuple avec mépris, devrait relire l’histoire de France et savoir que le peuple poussé dans ses retranchements, peut avoir des réactions bien plus violentes qu’il ne pense. Calife, il se voit au milieu de ses sujets mais sait-il que ceux à qui il donne porte ouverte vont le détruire ? Notre jeunesse qui a cru en ses promesses (leur donner le fruit des années de labeur de leurs pairs), ces jeunes réduit à vivre avec des minimums sociaux, ces retraités devenant nantis avec moins de 1.000 euros par mois, tout cela nous donne l’image d’une déchéance annoncée. Bientôt, la destruction du système social où seul l’argent permettra l’accès aux soins ou même à la retraite, va faire de la France un pays qui aura régressé en à peine une année. Alors OUI Monsieur le Général, votre lettre est bien le fruit d’une véritable connaissance de notre pays et non l’objection d’un seul homme. Car vous, vous aimez votre pays !

     
    • Le portrait du maître du jour est assez bien cerné malheureusement dans votre message. Une bonne partie de ce que dit le général Martinez constitue une analyse pertinente.
      On est en revanche en droit de s’interroger sur sa vision de l’héritage de la nation qui semble par trop réductrice et détonne quelque peu par rapport à son adhésion déclarée à la démocratie et à la république dont un de ses piliers la laïcité.Sa sincérité ne semble pas à mettre en doute mais il gagnerai à réfléchir un peu plus profondément à ses références à l’héritage de la nation aujourd’hui. Ce que la part chrétienne occupe est elle encore prépondérante , la laïcité ne serait pas plutôt la référence pertinente?

       
  26. DELESTRE Dominique dit :

    Que de patience pour convaincre ce renard sournois guettant nos poules.
    Ce grand émoi de notre France en suspend me fout bien trop les boules

     
  27. N’attendez plus. Prenez le pouvoir. Le peuple souffre. On en a marre. Merci, Général.

     
    • lepatriote111 dit :

      Mais avant que notre armée prenne le pouvoir, il faut qu’elle fasse le ménage dans ses rangs et chasser tous ces allogènes qui la gangrènent. Sans cela c’est avoir des assassins en puissance dans le dos.

       
    • Patricia J.S. Cambay dit :

      @Cri
      Votre cri de désespoir est compréhensible mais je vais vous conter une petite histoire.
      Dans un parc, par un beau jour ensoleillé, deux vieux amis sont assis sur un banc. Soudain passent deux jeunes femmes, deux cœurs, deux beautés.
      L’un des deux amis dit à l’autre :
      – Et si on les abordait, qui sait en usant de tout notre charme ? Ça pourrait marcher ?
      Et l’autre de répondre :
      – Oui, mais imagine que ça marche comme tu dis ? Avec quoi ?

      C’est le drame de notre armée. Nos enfants ne savent même plus ce que ce nom veut dire et leurs parents non plus. Pauvre France.

       
  28. Merci.

     
  29. Merci Général, il faut que les choses soient dites, malheureusement, je doute fort que l’intéressé fasse cas de vos remarques, ce petit dictateur en puissance, complètement mégalo, continuera le travail de sape pour lequel il a été mis en place, au prix d’une élection volée, il faut être vraiment crétin pour ne pas le voir.
    Je pense que le seul remède à ce cancer qui ronge notre pays serait de le destituer, lui et sa clique de malfrats et d’imposteurs, qui nous « crachent à la gueule » chaque jour que Dieu fait, et de traduire toutes ces crapules en justice pour haute trahison.
    Je pense n’être pas la seule à appeler de mes vœux un coup d’état militaire qui nous débarrasserait de cette chienlit puante et malfaisante.
    Il en va du salut de notre pays bien aimé.

     
    • Le peuple sera derrière vous.

       
      • Dominique Frot dit :

        Le peuple oui MAIS :!!!
        Certains Généraux ont encore à l’esprit le pusch manqué des années 60 d’où une certaine réticence. On peut les comprendre. Il faut en être conscient. Pour peu qu’ils se décident à agir, le peuple doit s’engager. Rien n’est moins sûr. A méditer.
        L’armée est légaliste et ce sera un vrai dilemme pour eux que de basculer. A mon sens , elle se rangera du côté du gouvernement. Les Français doivent signer un acte de foi et devront TOUS prendre leurs responsabilités. Trop risqué pour les militaires. C’est donc au peuple de s’engager collectivement et non individuellement. Lorsque l’on constate le résultat des élections , ces derniers sont en droit de se méfier de ce peuple changeant et pour le moins « décérébré » . MAIS rien n’est perdu , bien au contraire!!!. Nous finirons tous au paradis

         
    • DELESTRE Dominique dit :

      J’en pense réellement de même. Le coup est parti. Il nous faut courber l’échine. Puis, nous relever dès que possible.

       
  30. Alexender Key dit :

    Cette lettre ouverte adressée au « président Macron », qui n’est pas le mien par ailleurs, donne le ton. Toutefois, force est de constater qu’à ce jour le peuple ne dispose pas des moyens pour faire face aux événements à venir, aux terribles événements à venir…

    Vers qui le peuple va-t-il se tourner pour ainsi obtenir les moyens de lui permettre d’ainsi assurer sa défense et celle des siens ? Qui acceptera d’ainsi fournir le matériel qui lui fait cruellement défaut & sans lequel il n’y pourra rien ?

    Cette fois il ne suffira pas d’allumer des bougies et de poser sur sa page un drapeau bleu, blanc et rouge, la survie de la Nation est en jeux désormais, qui pourrait prétendre le contraire au regard des événements.

    La constitution française prévoit la trahison des ses « élites », la réponse étant que le peuple souverain ne doit pas se soumettre, mais bien au contraire remplir son devoir envers la Patrie, sa Patrie, celle des siens, de ses enfants, au péril de sa vie, pour que les traîtres soient jugés & châtiés.

    Au regard des événements et s’agissant d’ainsi s’appuyer sur la constitution Française, l’Armée serait en droit, mais plus encore en devoir d’intervenir, le destin de millions de familles en est jeté.

     

Qu'en pensez vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

WordPress spam bloqué par CleanTalk.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

LETTRE DE PRISON (Tommy Robinson)

LETTRE DE PRISON
(Tommy Robinson)

19 juin 2018

Saviez vous qu’il y avait aussi des prisonniers politiques en Grande Bretagne ? Tommy Robinson a été arrêté et emprisonné pour avoir parlé des gangs pédophiles musulmans. Un travail qu’il a choisi de faire au détriment de sa propre sécurité pour informer le public des horreurs commises au nom d’Allah.Lire la suite

 
LETTRE DE PRISON (Tommy Robinson)

LETTRE DE PRISON
(Tommy Robinson)

19 juin 2018

Saviez vous qu’il y avait aussi des prisonniers politiques en Grande Bretagne ? Tommy Robinson a été arrêté et emprisonné pour avoir parlé des gangs pédophiles musulmans. Un travail qu’il a choisi de faire au détriment de sa propre sécurité pour informer le public des horreurs commises au nom d’Allah.Lire la suite

 
HONNI SOIT QUI MALI PENSE ! (bis) (L’Imprécateur)

HONNI SOIT QUI MALI PENSE ! (bis)
(L’Imprécateur)

2 juin 2018

Plus je regarde les vidéos de Mamoudou-Super-Migrant, plus je suis perplexe. Il y a d’abord l’anomalie du positionnement de l’enfant visible sur cette photo : Première photo, Mamoudou arrive au troisième étage. Au quatrième, l’enfant de quatre ans est à un mètre du voisin. Il a la pointe des piedsLire la suite

 
LES ITALIENS AU PELOTON D’EXÉCUTION ; NOUS SOMMES DANS LA FILE D’ATTENTE (Jean Goychman)

LES ITALIENS AU PELOTON D’EXÉCUTION ;
NOUS SOMMES DANS LA FILE D’ATTENTE
(Jean Goychman)

31 mai 2018

Cet article fait suite aux deux précédents, signés Jean Goychman. 1ère partie 2ème partie La GFIA (« Grande Finance Internationale Apatride ») n’hésitera pas un seul instant à supprimer le peu de liberté qui nous reste si nous suivons l’exemple courageux de nos voisins et amis italiens. Partout, dans tous les domaines,Lire la suite

 
LES « JOURNALISTES » (L’Imprécateur)

LES « JOURNALISTES »
(L’Imprécateur)

12 juin 2018

« Plusieurs membres de la famille de Théo et lui-même ont été interpellés ce mardi matin au domicile familial par les enquêteurs du SDPJ 93 et placés en garde à vue. Ils sont soupçonnés d’escroquerie aux aides d’État. » (Le Parisien et Valeurs Actuelles, 5 juin 2018).   « Justice pour Théo » hurlaient la gauche,Lire la suite

 
LETTRE DE PRISON (Tommy Robinson)

LETTRE DE PRISON
(Tommy Robinson)

19 juin 2018

Saviez vous qu’il y avait aussi des prisonniers politiques en Grande Bretagne ? Tommy Robinson a été arrêté et emprisonné pour avoir parlé des gangs pédophiles musulmans. Un travail qu’il a choisi de faire au détriment de sa propre sécurité pour informer le public des horreurs commises au nom d’Allah.Lire la suite

 
POUR MACRON, QUE VEUT DIRE « RÉFORMER » ?(Henri Maurel)

POUR MACRON, QUE VEUT DIRE « RÉFORMER » ?
(Henri Maurel)

14 avril 2018

Réformer = « Faire subir à quelque chose des modifications importantes destinées à l’améliorer » (Larousse). Réformer = « Rectifier, c’est-à-dire rétablir dans l’ancienne forme ou dans une forme meilleure » (Littré). Ces deux définitions impliquent un constat initial, un bilan qui montre une dégradation par rapport à une situation antérieure et sur unLire la suite